La langue française

Délitescence

Définitions du mot « délitescence »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉLITESCENCE, subst. fém.

MÉD. Disparition subite d'un phénomène inflammatoire (tumeur, éruption) sans qu'il se reproduise ailleurs. La persistance de la fièvre après la délitescence des arthropathies est l'indice certain de l'évolution d'une localisation viscérale (Nouv. Traité Méd.,fasc. 2, 1928, p. 880).
Prononc. et Orth. : [delitεs(s)ɑ ̃:s] ou [delitesɑ ̃:s]. [ε] suivi de [s] double ds Land. 1834, Nod. 1844, Fél. 1851, Littré et DG; [ε] suivi de [s] simple ds Gattel 1841, Pt Lar. 1968 et Lar. Lang. fr. Ds Barbeau-Rodhe 1930 on admet [s] ou [ss]. [e] fermé suivi de [s] simple ds Pt Rob. Le mot est attesté ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1503 méd. (Le Guidon en françoys, 87 c, d, éd. 1534 d'apr. Vaganay ds Rom. Forsch. t. 32, p. 43). Adaptation du lat. savant delitescentia cité ds Le Guidon en françoys, loc. cit., formé sur le lat. class. delitescere (latescere) « se cacher ».

Wiktionnaire

Nom commun

délitescence \de.li.tɛ.sɑ̃s\ féminin

  1. (Chimie) Action par laquelle un corps se délite.
    • Certains caractères extérieurs: la couleur, la dureté, le pouvoir traçant, la délitescence, ont été notés. — (Annales agronomiques, Volume 19, 1949)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉLITESCENCE. n. f.
T. de Chimie. Action par laquelle un corps se délite.

Littré (1872-1877)

DÉLITESCENCE (dé-li-tè-ssan-s') s. f.
  • Terme de médecine. Disparition rapide d'une affection locale, d'une tumeur, sans qu'elle se reproduise sur un autre point, ce qui distingue la délitescence de la métastase.

HISTORIQUE

XVIe s. La termination des apostemes se fait par quatre manieres, à moins que d'elles mesmes, sans aucune occasion manifeste, elles ne s'en retournent par delitescence, ou…, Paré, V, 3.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DÉLITESCENCE, s. f. terme de Chirurgie ; retour subit de la matiere d’un aposteme ou d’un ulcere dans les vaisseaux. Voyez Aposteme.

La délitescence est avantageuse au malade, quand la matiere rentrée dans les vaisseaux, sort par les urines, par les selles, ou par la transpiration : cette dépuration empêche qu’il n’arrive aucun accident au malade. La délitescence est fort à craindre dans les inflammations malignes & dépuratoires : elle est desavantageuse quand l’humeur se dépose dans quelques parties ; mais elle l’est plus ou moins, selon que l’humeur est bénigne ou maligne, & que les parties où elle se dépose sont externes ou internes.

Parmi les internes il y en a certaines où il est plus dangereux qu’elle se fasse que dans d’autres : par exemple, il est plus dangereux qu’elle se fasse dans le cerveau que dans le foie ; il est plus dangereux qu’elle se fasse dans le foie que dans la poitrine.

Les causes de la délitescence sont la fluidité de l’humeur, le mauvais usage des repercussifs, l’exposition de la tumeur à l’air froid, un régime mal observé, la fievre, l’usage des narcotiques, les passions de l’ame, &c. On peut prévenir la délitescence, en éloignant les causes autant qu’il est possible, ou en les combattant par les moyens que l’art indique.

La diminution de la tumeur, les frissons irréguliers, la fievre, les douleurs dans une partie différente de celle où est la maladie, annoncent la délitescence.

La phrénésie, l’assoupissement, l’accablement, les mouvemens convulsifs, le délire, &c. font connoître que la matiere s’est déposée dans le cerveau. La difficulté de respirer, la douleur de côté, &c. marquent qu’elle s’est faite à la poitrine.

La douleur & la tension de l’hypocondre droit, les hoquets, font connoître qu’elle s’est faite au foie. Voyez Métastase. (Y)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « délitescence »

De délitescent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. delitescere, se cacher, de la préposition de, et latere, être caché (voy. LATENT).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « délitescence »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
délitescence delitɛssɑ̃s

Évolution historique de l’usage du mot « délitescence »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « délitescence »

  • Au cœur du métier de soignant, les interactions avec les patients peuvent être difficiles. Irrespect, incivilité, agressivité physique et demandes excessives sont prégnants, ce que l’on retrouve dans des recherches menées à l’étranger, précise Didier Truchot, qui l’explique par «un fait sociologique général, la délitescence de l’autorité des professions». , Sous pression, les professionnels de santé souffrent de leur travail 
  • . Un doux parfum de délitescence vous mène au Spa Gemology qui vous transportera vers des explorations orientales. Tout en discrétion et silence, l’hôte y est agréablement embarqué dans des vertus cosmétiques associées aux minéraux et rehaussées de pierres précieuses… Si vous aimez les hôtels "particuliers", vous aimerez, à n'en pas douter, le Saint James Paris ! LE SAINT JAMES PARIS, 43 avenue Bugeaud 75016 Paris. Tél : + 33(0)1 44 05 81 81 ; www.saint-james-paris.com , Le Saint James, à Paris, un luxe très actuel. - Voyage luxe France

Traductions du mot « délitescence »

Langue Traduction
Anglais delitescence
Espagnol delitescencia
Italien delitescence
Allemand deliteszenz
Chinois 脱lit
Arabe شذوذ
Portugais delitescência
Russe инкубационный период
Japonais 衰弱
Basque delitescence
Corse delitiscenza
Source : Google Translate API

Synonymes de « délitescence »

Source : synonymes de délitescence sur lebonsynonyme.fr

Délitescence

Retour au sommaire ➦

Partager