La langue française

Déchant

Sommaire

  • Définitions du mot déchant
  • Étymologie de « déchant »
  • Phonétique de « déchant »
  • Évolution historique de l’usage du mot « déchant »
  • Citations contenant le mot « déchant »
  • Traductions du mot « déchant »

Définitions du mot déchant

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCHANT, subst. masc.

MUS. ANC. Contrepoint primitif à deux parties, contre-chant; en partic., improvisations ajoutées au plain-chant par les chantres ou les fidèles. Autour du chant principal (...) des chantres exercés improvisaient des sortes de broderies, en forme dialoguée, qu'on appela déchant ou chant sur le livre (D'Indy, Compos. music.,t. 1, 1897-1900, p. 93).
Prononc. : [deʃ ɑ ̃]. Étymol. et Hist. Ca 1165-70 (Chrétien de Troyes, Erec et Enide, éd. M. Roques, 6710). Dér. de chant*; préf. dé-*. Bbg. Ac. Fr. Dict. de l'Ac. Banque Mots. 1973, no5, p. 100. − Quem. 2es. t. 3 1972.

Wiktionnaire

Nom commun

déchant \de.ʃɑ̃\ masculin

  1. (Musique) Dans le chant médiéval, mélodie secondaire (contrechant) évoluant note contre note en mouvement contraire de la mélodie principale et au-dessus de celle-ci.
    • Tiens, ce canon, « Le Cerf », « la-ré-mi-fa-sol-la », cela vaut bien un trophée de chasse. Et l’autre dessous, « fa-sol-fa-si-fa-mi, Sérénade : scène de rue dans la Leopoldstadt » ! On y est trois, Lambertini à la basse, moi au fausset et Ditter von Dittersdorf, un peu gris, au déchant. — (Dominique Pagnier, La montre de l’amiral, Alma, 2013)

Forme de verbe

déchant \de.ʃɑ̃\

  1. Participe présent du verbe décher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DÉCHANT (dé-chan) s. m.
  • Ancien terme de musique. Sorte de broderies très longues et de mauvais goût, et presque toujours discordantes entre elles, que les chantres exécutaient sur les notes du plain-chant servant de pédale, lorsque les règles de l'harmonie n'étaient pas encore connues. Les intonations, les versets du graduel et les Benedicamus étaient le thème ordinaire de ces aberrations qui prirent le nom de déchant, parce qu'il s'agissait de mélodies nouvelles tirées du chant primitif (de cantu sumptus), La Fage, Cours complet de plain-chant, n° 794.

    On a dit aussi discant.

HISTORIQUE

XIIIe s. Atant a Renart envaï Un benedicamus farsi à orgue, à table et à deschant, Ren. 21375. Comme devotement il fit chanter la messe et solempnement glorieuses vespres et matines et tout le service à chant et à dechant, Du Cange, discantus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « déchant »

Dé… préfixe, et chant ; provenç. deschans, critique, parodie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom commun) Composé du préfixe dé- et de chant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déchant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déchant deʃɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « déchant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déchant »

  • Un jukebox Marshall qui a de quoi attirer la curiosité de plus d'un audiophile (ou d'un bon gros amateur de rock), mais dont le tarif en fera déchanter plus d'un. Clubic.com, Marshall présente un magnifique Jukebox à un prix... qui va vous faire déchanter

Traductions du mot « déchant »

Langue Traduction
Anglais of singing
Espagnol de cantar
Italien di cantare
Allemand singen
Chinois 唱歌
Arabe من الغناء
Portugais de cantar
Russe пения
Japonais 歌うの
Basque kantatzeko
Corse di cantà
Source : Google Translate API
Partager