La langue française

Décalotter

Définitions du mot « décalotter »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCALOTTER, verbe trans.

A.− [Correspond à calotte A] Rare. Ôter la calotte (de quelqu'un). Décalotter un évêque (Lar. 19e).
Emploi pronom. réfl. Il ne se décalotte même pas devant les dames (Lar. 20e).
B.− [Correspond à calotte B] Enlever la calotte, la partie supérieure (de quelque chose). Des crânes décalottés avec des sabres (Huysmans, À rebours,1884, p. 82).Cicéron prépara une seringue, décalotta une ampoule de verre (Vialar, 4 Zingari,1959, p. 267).
Fam. Décalotter une bouteille. L'ouvrir pour en boire le contenu. Nous coulâmes les bouteilles au fond de l'eau et de temps en temps on en repêchait une pour la décalotter et la vider (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 200).
Emploi abs., MÉD. ,,Découvrir le gland en faisant glisser le prépuce vers la base de la verge`` (Lar. méd. 1970). ,,Quand on ne peut pas décalotter, il y a phimosis`` (Lar. méd. 1970).
Rem. 1. Attesté ds Lar. encyclop.-Lar. Lang. fr. 2. On rencontre ds la docum. le subst. masc. décalottage. Dévoilement de ce qui était gardé secret. Moi aussi j'ai tout un paquet de lettres et tout un stock d'« aveux » dont j'userai, puisqu'on me donne l'exemple. (...) Ô quel décalottage de bêtise sébacée, de naïveté dans la ruse, d'ignorance dans la cuistrerie! (Verlaine, Corresp., t. 1, 1872, p. 64).
Prononc. : [dekalɔte], (je me) décalotte [dekalɔt]. Étymol. et Hist. 1. 1791 « ôter le dessus d'une chose » (Encyclop. méthod. verrerie); 2. av. 1867 « découvrir le gland » (Delvau, Dict. érotique mod., Bâle, p. 130). Dér. de calotte*; préf. dé-*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 6. Bbg. Ac. Fr. Dict. de l'Ac. Banque Mots. 1973, no5, p. 99. − Quem. 2es. t. 1 1970 (s.v. décalottage).

Wiktionnaire

Verbe

décalotter \de.ka.lɔ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Enlever la calotte, se découvrir.
    • « Puisque vous l’ordonnez, messieurs, a dit l’évêque surnommé l’impudique, je me décalotte. » « Et moi, a dit l’évêque de Limoges, quoique attaché aux marques extérieures de mon état, je dépose ma croix […] ». — (Correspondance secrète de l’abbé de Salamon, Louis de Salamon, Francesco Saverio Zelada, 1898, Plon, Nouritt)
  2. Mettre à découvert en ôtant la partie supérieure.
    • Elle avait très soif et demanda à boire au gardien qui lui décalotta une des noix de coco, qu’il vendait aux touristes. — (Le retour du mort, page 21, Tchito Roukhadzé, 2005)
    • Il comprend de nombreux nucléus de technique moustérienne et aussi des nucléus à plan de frappe uni obtenu simplement en décalottant un nodule de silex […]. — (Préhistoire et protohistoire d’Égypte, Émile Massoulard, 1949)
  3. (Médecine) Découvrir le gland en tirant le prépuce vers le bas du pénis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DÉCALOTTER (dé-ka-lo-té) v. a.
  • Terme de métier. Ôter le dessus d'une chose.

    Se décalotter, v. réfl. Perdre le dessus, la calotte.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « décalotter »

(Siècle à préciser) Dérivé de calotter avec le préfixe dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dé… préfixe, et calotte.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « décalotter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
décalotter dekalɔte

Évolution historique de l’usage du mot « décalotter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « décalotter »

  • Vous êtes nombreuses, parmi les mamans de petits garçons, à vous poser la question : dot-on décalotter son bébé ? Sur ce sujet comme sur beaucoup d'autres concernant les enfants, les avis changent : aujourd'hui, les pédiatres le déconseillent vivement. On fait le point. PARENTS.fr, Bébés garçons : faut-il les décalotter ? | PARENTS.fr
  • Toutes les mamans de petits garçons se sont un jour posé la question : faut-il oui ou non décalotter son bébé ? Point de suspense : la réponse est non, comme nous l’explique l’andrologue Béatrice Cuzin. Doctissimo, Faut-il décalotter bébé ?
  • Les études menées au sujet ont permis de montrer que décalotter son bébé ne sert pas à grand-chose, mis à part de provoquer des traumatismes physiques et peut-être psychologiques bien inutiles. aufeminin, Décalotter bébé, bonne ou mauvaise idée de toucher au prépuce ?
  • C’est pourquoi, comme une partie des pédiatres, elle préfère « aider un peu la nature » chez tous les petits garçons. Dans le détail, il s’agit de pratiquer des manœuvres libératoires pour dégager progressivement le gland du prépuce. « Autrefois, les médecins, mais aussi les mères ou les grands-mères, se chargeaient de décalotter très tôt le nourrisson dans le bain », raconte-t-elle. Puis sont intervenues des réactions de la part de certains médecins contre ces manipulations. Leurs arguments ? Le décalottage forcé risquerait de provoquer un phimosis cicatriciel. Et surtout, la nature s’en charge ! Destination Santé, Faut-il décalotter le pénis des petits garçons ? - A la une - Destination Santé
  • «Mon frère aîné a dû se faire opérer pour un phimosis et ma mère m’a toujours dit qu’elle n’avait jamais osé le décalotter, du coup j’ai pris les devants. Vers 7 ou 8 ans, chez notre médecin de famille, j’ai dit à ma mère de se retourner et j’ai demandé au docteur de m’expliquer. Je n’ai pas tout compris, puisque j’ai bien failli m’arracher le frein en mettant ses conseils en pratique. Mais j’ai persisté et fini par saisir le geste. Je l’ai appris à mes fils. Ma femme ne veut pas s’en occuper, j’ai donc expliqué à mes garçons comment faire sous la douche et, depuis, ils se débrouillent tout seuls.» Libération.fr, Décalottage : laissez pisser ! - Culture / Next
  • Vous n’arrivez pas à décalotter le pénis de votre petit garçon. Il est impossible de rétracter son prépuce (la peau qui recouvre l’extrémité de son pénis) car son ouverture est trop étroite. Mon enfant a l'extrémité du pénis rouge, trop serrée ou gonflée - Planete sante, Mon enfant a l'extrémité du pénis rouge, trop serrée ou gonflée - Planete sante

Traductions du mot « décalotter »

Langue Traduction
Anglais shrink
Espagnol encogimiento
Italien contrarsi
Allemand schrumpfen
Chinois 收缩
Arabe إنكمش
Portugais encolher
Russe сокращаться
Japonais シュリンク
Basque txikitu
Corse riduci
Source : Google Translate API

Synonymes de « décalotter »

Source : synonymes de décalotter sur lebonsynonyme.fr

Décalotter

Retour au sommaire ➦

Partager