La langue française

Décade

Définitions du mot « décade »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCADE, subst. fém.

A.− Période de temps.
1. Période de dix jours. Nous voyons des sections de mois en kalendes, ides, décades, semaines (Chateaubr., Génie,t. 1, 1803, p. 126).Une affiche de la Commune assignait à chaque bouche une livre de viande par décade (Hugo, Quatre-vingt-treize,1874, p. 119).
P. méton. Assemblée, activité collective qui durent dix jours (cf. quinzaine). La décade chrétienne d'août 1926 à Pontigny (Du Bos, Journal,1927, p. 380).
HIST. Décade (républicaine). Période de dix jours remplaçant la semaine*, dans le calendrier républicain adopté en 1793. [Le] 6ejour de la 3edécade du 4emois, An II de la République Française Une et Indivisible (Erckm.-Chatr., Hist. paysan,t. 2, 1870, p. 272).Les jours de décade, car les dimanches n'existaient plus (Staël, Consid. Révol. fr.,t. 1, 1817, p. 456).
La Décade philosophique. Journal politique et littéraire créé en l'an II et paraissant tous les dix jours (cf. Fourier, Nouv. monde industr., 1830, p. 6).
2. Période de dix ans. Synon. décennie.La dernière, la première décade du siècle. En ces années où Pierre commence la quatrième décade de sa vie (Brasillach, Corneille,1938, p. 178).Un moment passa, peut-être un an, un lustre, une décade; vraiment, je ne saurais dire (Duhamel, Suzanne,1941, p. 181):
À mesure que nous avançons, chaque année que nous avons à vivre, durant la décade qui vient, et bien au delà encore, se présente à nous avec une ampleur, une netteté, et une magnificence d'intentions qui n'étaient pas le visage du futur, quand nous étions plus jeunes : ... Montherlant, Les Olympiques,1924, p. 229.
Rem. Décade a pris le sens de décennie, « période de dix ans », sous l'infl. de l'angl. decade. Certains grammairiens condamnent l'emploi de décade dans ce sens (cf. Colin 1971, Dupré 1972).
B.− HIST. LITTÉR. Chacune des parties d'un ouvrage composé de dix chapitres ou dix livres. Entre les auteurs latins, Tite-Live fut celui qui lui plut davantage. (...). Les décades furent son Euclide; ce que Théagène et Chariclée était pour Racine (Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 3, 1848, p. 519).
Prononc. et Orth. : [dekad]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. xives. decade « partie d'un ouvrage en 10 parties » (Bers., Tite-Live, B.N. 20312ter, fo1 ds Gdf. Compl.); 2. 1611 « période de dix ans (ou mois) » (Cotgr.), attest. isolée; à nouveau av. 1850 (Balzac, Œuvres div., t. 3, p. 155 : Jusqu'à l'époque de la majorité du jeune roi [Louis XV], l'histoire de ce règne appartient au nom de Philippe d'Orléans, dont la régence forme une décade aussi importante peut-être et à coup sûr aussi tranchée que le grand siècle); 3. 1793 spéc. « période de dix jours (dans le calendrier républicain » (Adoption des dispositions générales du projet de Romme, Fabre, David et Chénier d'apr. Brunot t. 9, p. 905 et p. 907, note 3). Empr. au b. lat. decas, -adis et decada, -æ « dizaine; nombre dix; espace de dix ans; partie d'un ouvrage divisé en dix parties », gr. δ ε κ α ́ ς, -α ́ δ ο ς « groupe de dix, dizaine ». Fréq. abs. littér. : 112. Bbg. Agron (P.). Le Comité d'ét. des termes techn. fr. et les lang. de spécialité. Banque Mots. 1971, no1, p. 73. − À propos de décade. Actual. terminol. 1972, t. 5, no6, p. 1. − Décade ou décennie? Vie Lang. 1967, pp. 250-251. − Hasselrot (B.). Période de dix ans : décade ou décennie? In : [Mél. Imbs (P.)]. Trav. Ling. Litt. Strasbourg. 1973, t. 11, no1, pp. 219-223. − Le Bidois Délire 1970, p. 137. − Utiles mises en garde. Déf. Lang. fr. 1973, no67, p. 18.

décade, subst. fém.1. « période de dix jours... » 2. « chacune des parties d'un ouvrage composée de dix livres ou chapitres »

Wiktionnaire

Nom commun

décade \de.kad\ féminin

  1. Espace de dix jours.
    • Après la dénomination des mois, nous nous sommes occupés des fractions du mois. Nous avons vu que les fractions des mois étant périodiques et revenant trois fois par mois et trente-six fois par an, étaient déjà fort bien nommées décades ou révolution de dix jours; […]. — (Calendrier républicain: décrété par la Convention Nationale, pour la IIIe année de la République française, Paris, 1795, p. 43)
    • Il est vrai, de nouveau, que les gardes mobiles, le Comité des Forges, les planteurs de caoutchouc sont plus menaçants pour le destin des hommes que les discussions des congrès philosophiques et que les décades de Pontigny : congrès et décades ont quelques traits comiques qui inclinent à l’indulgence, qui retiennent de croire que M. Desjardins doive être combattu. — (Paul Nizan, Les Chiens de garde, 1932, page 52)
  2. Période de dix ans, décennie.
    • […] il me paraît bon de débuter par un essai d’anticipations sur le développement et les transformations probables des moyens de locomotion terrestre, durant les prochaines décades. — (H. G. Wells, Anticipations, 1901, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Société du Mercure de France, Paris, 1904)
    • Mais une autre loi du langage est que de temps en temps […] il naît, on ne sait pas trop comment […] des modes d’expressions qu’on entend dans la même décade dites par des gens qui ne se sont pas concertés pour cela. — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, tome 3, Le Côté de Guermantes, première partie, 1920–21, page 227 de l’édition Folio classique, Gallimard)
    • Elle a cessé de croire aux esprits, et elle a inventé la décade suivante, l’électricité… — (Jean Giraudoux, Intermezzo, acte III, scène 1)
  3. Partie d’un ouvrage composée de dix livres, dans les ouvrages qui sont structurés de cette façon.
    • Les décades de Tite-Live.
Notes[modifier le wikicode]

Le sens 2, décennie, est critiqué par le Petit Robert (éd.2006) et par Petit Larousse, 2008 comme un anglicisme. En revanche, Grevisse trouve que l’emploi de décade dans le sens de « dix années » n’a rien d’une impropriété, ce mot ne voulant rien dire de plus que « dizaine », et que ce n’est qu’après la Seconde Guerre mondiale qu’une « offensive efficace » a été menée pour l’imposer dans le seul sens de « dix jours ». Au début du XXe siècle, des auteurs comme Marcel Proust, André Maurois, Jean Giraudoux, Jean Rostand, André Malraux l’employaient dans le sens de « dix ans ». — (Maurice Grevisse, Le Bon Usage, 2011, 15e édition, §598 d.). Le Trésor de la langue française informatisé indique une influence de l’anglais plutôt qu’un processus d’emprunt.

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCADE. n. f.
Espace de dix jours. Le calendrier républicain avait divisé le mois en décades. Première, seconde, troisième décade. Il se dit aussi des Parties d'un ouvrage qui sont composées chacune de dix livres. Les décades de Tite-Live.

Littré (1872-1877)

DÉCADE (dé-ka-d') s. f.
  • 1Dizaine. Les racines grecques ont été divisées par décades, c'est-à-dire par groupes de dix vers.

    Les Décades de Tite-Live, titre de l'histoire de Rome composée par Tite-Live, et ainsi nommées, parce qu'elles contenaient chacune dix livres. Je travaillai sur la langue grecque et sur la neuvième décade de Tite-Live, Retz, IV, 286.

  • 2Espace de dix jours. Les mois grecs étaient divisés en décades. La décade républicaine, période qui dans l'ancienne république française avait remplacé la semaine.
  • 3La Décade philosophique, journal politique et littéraire commencé le 10 floréal an Il, et continué jusqu'en 1807, ainsi nommé parce qu'il paraissait chaque décade.

HISTORIQUE

XIVe s. Vous me commendastes que les trois decades de Titus Livius ge translatasse de latin en françois, Bercheure, f° 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « décade »

Emprunté au latin decas, -adis et decada, « dizaine, nombre dix, espace de dix ans, partie d’un ouvrage divisé en dix parties », du grec ancien δεκάς (« groupe de dix, dizaine »).
(XIVe siècle) Dans le sens de « partie d’un ouvrage en dix parties ». Nouvelle attestation isolée en 1611 dans le sens de « période de dix ans », puis en 1850 chez Balzac.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Δεϰὰς, dixaine.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « décade »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
décade dekad

Évolution historique de l’usage du mot « décade »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « décade »

  • Religion, moeurs, justice, tout décade. La société se désagrège sous l'action corrosive d'une civilisation déliquescente. De Anonyme / Le Décadent - 10 Avril 1886
  • Très vieille maison d'Aÿ, Gosset le fit une première fois en 2016, lorsque, d'un lot oublié de flacons gardés sur lies une décade et demie depuis 1999, elle fit une cuvée « 15 ans d'âge ». Manière de figurer plus explicitement que jamais en Champagne la valeur du temps qui s'écoule. Ce qui était un coup d'essai devient un coup de maître. Nommé chef de cave cette même année, Odilon de Varine récidive quatre ans après en lançant, en ce début d'été 2020, une cuvée « 12 ans d'âge ». L'identité de celle-ci n'est pas bien éloignée de celle d'un millésime 2006 qui aurait maturé tout ce temps sur ses lies. Cependant, une dose de vins de réserve lui apporte de la profondeur. Surtout, l'assemblage a été pensé pour enseigner par l'esthétique le mérite de l'âge. De cette année 2006 propice aux pinots noirs, Odilon de Varine est allé « en chercher de bien frais », qui contribuent, à égalité avec les chardonnays, à inscrire cette innovante « 12 ans » dans cette famille de champagnes dont la fidélité à l'acidité et à la fraîcheur devient elle aussi transgressive. Pour Gosset, le temps qui passe a de l'avenir. Les Echos, Vin : Gosset, le temps nouveau | Les Echos
  • Après deux premières décades de juin dominées par une relative fraîcheur, les prévisions pour la troisième décade du mois sont nettement plus estivales. Soleil et fortes chaleurs sont prévus en France la semaine prochaine. , Soleil et fortes chaleurs en France la semaine prochaine - 18-juin-2020.html
  • Comme en cette année 2020, les deux premières décades de juin 2019 furent très mitigées et plutôt fraîches mais la situation s'est radicalement inversée à la fin du mois. Le pic de chaleur que nous connaissons en cette fin juin 2020 semble ridicule en comparaison de celui qui s'était produit l'année dernière à la même époque. , Retour sur les coups de chaleur à la fin juin en France - 24-juin-2020.html
  • Toutefois, les modélisations pour la semaine prochaine envisagent un éloignement des anomalies instables au profit d'une hausse des pressions (dès le week-end des 20 et 21 juin). La dernière décade du mois pourrait être plus calme mais surtout nettement plus chaude sur la France avec le retour d'une ambiance véritablement estivale. , Première quinzaine de juin plus fraîche que la normale en France - 16-juin-2020.html
  • Cette tendance, bien qu'à peine moins franche, est également visible sur l'Européen ECMWF, ce qui constitue donc une base solide pour cette tendance estivale en 2ème décade de Juillet: , Tendance à long terme - Vers le retour de conditions estivales? - 28-juin-2020.html

Images d'illustration du mot « décade »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « décade »

Langue Traduction
Anglais decade
Espagnol década
Italien decennio
Allemand dekade
Chinois 十年
Arabe عقد
Portugais década
Russe десятилетие
Japonais 十年
Basque hamarkada
Corse decenniu
Source : Google Translate API

Synonymes de « décade »

Source : synonymes de décade sur lebonsynonyme.fr

Décade

Retour au sommaire ➦

Partager