La langue française

Crachoteur

Phonétique du mot « crachoteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
crachoteur kraʃɔtœr

Citations contenant le mot « crachoteur »

  • Ce personnage était-il assez consistant pour alimenter un roman ? Pas sûr. Roegiers est d’ailleurs obligé d’ajouter d’autres ingrédients, comme l’histoire de Degrelle et les aventures de Georges, le tout entrecoupé de longs tableaux des années 1930 et de l’Occupation. On y retrouve le style habituel de l’auteur, détaché, rythmé, plein de tics, de trucs et de machins. Trop. Ses énumérations sont horripilantes. Exemple : Degrelle, écrit-il, traite les politiciens « de pillards d’épargne, de marchands de papiers gras, de rusés crachoteurs, de piètres pontes encroûtés, de paperassiers falots, de gâteux nécrosés, de matassins dépoivrés, de goitreux empesés, de politicards corrompus », etc. Degrelle est un « histrion, baratineur habille, bluffeur cauteleux, esbroufeur astucieux, paradiste roué, palatin de palinodies ». Autre exemple. En Belgique, il pleut ; ce qui donne, en style Roegiers : « Grise était la Meuse, gris le ciel, gris les maisons et les immeubles, grises les traces de craie au tableau noir, gris le costume des petites gens qui ne cherchaient pas à se faire remarquer, gris le cache-poussière du maître à l’école, grise l’ardoise », etc. Argh ! On ne trouve jamais le bouton stop, c’est exaspérant. Ces feux d’artifices cachent mal le manque d’épaisseur du livre, qui souffre de n’avoir pas choisi son sujet et qui parle au fond moins de ce qu’il promet (l’autre Simenon) que de Rex et de Georges. On en sort sans savoir qui fut Christian, sinon un pauvre homme sans éclat ni confiance en soi, écrasé par son aîné. Roegiers ne l’envisage qu’à travers ses errements politiques, sans aborder la sphère intime ni lui donner la parole. Il aurait mérité, peut-être, un roman qui ne fût qu’à lui. Chro, Patrick Roegiers - L’autre Simenon - Chro
  •  C’est votre côté cureton de gauche ? Si la plupart des gens entendent de l’opéra, ils tournent le bouton dans la seconde et s’ils ne le peuvent pas, ils crient à l’arrêt. S’ils crachent sur l’or (pas nécessairement du Rhin) je ne vois pas ce qui m’interdit de le faire sur leurs cochonneries. Dans l’absolu, je me fous complétement de ce qu’ils écoutent mais cela a des inconvénients pour moi (et heureusement d’autres). Je ne peux rentrer dans un commerce sans que l’on me balance des débilités dans les oreilles. Pire, dans les médias et notamment à la tv, toutes les émissions ou presque sont inspirées par les handicapés du tympan : vous n’avez pas observé par exemple que lorsque un crachoteur à la mode pénètre sur un plateau, se lèvent en masse des gamines de quinze ans dont l’essentiel de la culture musicale consiste à se pâmer devant la coiffure ou les percings de leur idôle présentant ainsi les signes d’un talent insurpassable ! Si les participants sont plus âgés, ce sont les nanars de leurs vingt ans, ce qui est à peine mieux puisque le temps n’a pas encore fait suffisamment de ménage. Une vraie dictature par le bas ! Et enfin, si nous ne sommes qu’une poignée adepte du « classique » et de la musique contemporaine (je veux dire celle qui l’est réellement car beaucoup de nos mêmes contemporains pensent écouter de la musique moderne alors que leurs oreilles n’ont pas encore franchi le dix-neuvième siècle et encore !), croyez-vous que l’on montera encore par exemple la tétralogie pour quelques-uns ? Enfin pour ce qui est des masses « populaires » vous voulez sans doute dire que seuls les bourgeois friqués ont accès au beau : il y a un peu plus d’une dizaine d’années, j’ai acheté dans une grande surface l’intégralité de la tosca dans le version de Sabata en deux cd (le plus bel enregistrement jamais réalisé bien qu’en mono - je le possèdais déjà mais pour le prix j’ai fait un doublon en cas d’accident à l’un d’eux) pour deux francs (environ 0,30 centimes aujourd’hui) tandis que l’on vendait à côté des bruits de chasse d’eau pour dix fois plus :je vous laisse la conclusion... AgoraVox, Les grands concertos pour piano - AgoraVox le média citoyen

Images d'illustration du mot « crachoteur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « crachoteur »

Langue Traduction
Anglais spitting
Espagnol escupir
Italien sputare
Allemand spucken
Chinois 随地吐痰
Arabe البصق
Portugais cuspindo
Russe отхаркивание
Japonais 吐き出す
Basque tu
Corse sputanu
Source : Google Translate API

Synonymes de « crachoteur »

Source : synonymes de crachoteur sur lebonsynonyme.fr

Crachoteur

Retour au sommaire ➦

Partager