La langue française

Courson, coursonne

Définitions du mot « courson, coursonne »

Trésor de la Langue Française informatisé

COURSON, ONNE, subst. et adj.

ARBORIC. Branche d'arbre fruitier, de vigne, taillée court à trois ou quatre yeux afin d'y concentrer la sève. Un courson taillé à deux yeux (Levadoux, Vigne,1961, p. 56):
La taille longue, la taille Guyot, est heureusement employée en général : ou simple, avec un courson à deux yeux francs, d'où sortiront le bois de remplacement et la branche à fruits; ou double, établie sur deux coursons et deux branches à fruits. Pesquidoux, Le Livre de raison,1925, p. 91.
Branches coursonnes, ou p. ell. coursonnes. Branches destinées à porter la branche à fruits de l'année. Les coursonnes ou branches fruitières (Boulay, Arboric. et prod. fruit.,1961, p. 48).
Prononc. et Orth. : [kuʀsɔ ̃], fém. [-sɔn]. Ac. 1762-1878 : courson; Ac. 1932 : courçon. L'ensemble des dict. gén. admet les 2 graph. Cf. Besch. 1845, Lar. 19e-Lar. Lang. fr., Littré, Guérin 1892, Rob. Var. coursion ds Ac. Compl. 1842 et Lar. 19e. Étymol. et Hist. 1. 1537 courson « branche de vigne taillée court » (Ch. Estienne, Vinetum, Paris, p. 11 ds Roll. Flore t. 3, p. 225); 1863 subst. fém. coursonne (Littré); 2. 1690 courson « branche d'arbre taillée court » (La Quintinie, Instructions pour les jardins fruitiers ds Trév. 1704); 1862 branche coursonne (Carrière, Encyclop. hortic., p. 133). Dér. avec suff. -on*, par attraction de court*, du verbe a. fr. acorcier « raccourcir » (1130-50, Le Couronnement de Louis, éd. E. Langlois, vers 1159), dér. de cort, court*, préf. a-*, dés. -er. Fréq. abs. littér. : 5.

Wiktionnaire

Adjectif

courson \kuʁ.sɔ̃\

  1. Taillé court, raccourci.
    • Branches coursonnes : Sur le pêcher, celles qui, placées sur la charpente, portent la branche à fruit de l’année.

Nom commun

courson \kuʁ.sɔ̃\ masculin

  1. Branche taillée courte par opposition à d’autres taillées longues.
  2. Branche d'arbre de 12 à 18 cm que l'on conserve lorsque l'on est obligé de couper les autres.
  3. Bois qu’on taille tous les ans sur les branches charpentes de la vigne, et qui porte le produit de la bourre ou œil. Branche de vigne taillée à trois ou quatre yeux.
    • La taille longue, la taille Guyot, est heureusement employée en général : ou simple, avec un courson à deux yeux francs, d’où sortiront le bois de remplacement et la branche à fruits ; ou double, établie sur deux coursons et deux branches à fruits. — (Joseph de Pesquidoux, Le Livre de raison, 1925)
  4. (Pêche) Endroit dans une rivière où il y a des pieux taillés court.
  5. Emplacement sur une rivière où l'on peut voir les vestiges d'un ancien moulin.

Nom commun

coursonne \kuʁ.sɔn\ féminin

  1. (Agriculture) Branche d’arbre fruitier taillée à 3 ou 4 nœuds pour que la sève s’y concentre et permette la formation de fruits.
    • La taille de fructification… Il s’agit de former, de maintenir puis de renouveler des coursonnes. Ces courtes branches issues des branches charpentières sont la zone essentielle de fructification. — (Delahaye Thierry, Vin Pascal, Le pommier, 95 p., page 56, 1997, Actes Sud, Le nom de l'arbre)

Nom commun

coursonne \kuʁ.sɔn\ féminin

  1. (Agriculture) Branche d’arbre fruitier taillée à 3 ou 4 nœuds pour que la sève s’y concentre et permette la formation de fruits.
    • La taille de fructification… Il s’agit de former, de maintenir puis de renouveler des coursonnes. Ces courtes branches issues des branches charpentières sont la zone essentielle de fructification. — (Delahaye Thierry, Vin Pascal, Le pommier, 95 p., page 56, 1997, Actes Sud, Le nom de l'arbre)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

COURSON (kour-son) s. m.
  • Terme de jardinage. Branche taillée courte par opposition à d'autres taillées longues.

    Courson ou, au féminin, coursonne, bois qu'on taille tous les ans sur les branches charpentes de la vigne, et qui porte le produit de la bourre ou œil.

    Branches coursonnes, sur le pêcher, celles qui, placées sur la charpente, portent la branche à fruit de l'année.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COURSON, s. m. (Œconom. rustiq.) branche de vigne taillée & raccourcie à quatre ou cinq yeux au plus, qu’on doit toûjours laisser au bas du sep, pour la renouveller au cas qu’elle vienne à manquer.

Courson ou Crochet, s’employe communément pour la vigne ; on peut s’en servir aussi en parlant d’une branche à bois de six à sept pouces de long, taillée & raccourcie à deux ou trois pouces, pour remplir un vuide, & faire sortir des branches à bois bien placées. (K)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « courson »

(Adjectif, nom 1) (XVIe siècle) De l'ancien français courçon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « courson »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
courson kursɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « courson »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « courson »

  • S'il s'agit d'un pêcher en forme palissée, il faut supprimer les deux prolongements des branches charpentières à 30 cm, sur un oeil de face ou de côté. Ainsi vous obtiendrez des coursonnes, c'est à dire des rameaux destinés à porter les fruits, régulièrement sur les branches charpentières. Chaque année, vous devrez faire de même. Binette & Jardin, Taille du pêcher ou nectarinier : quand et comment tailler ?
  • Rameau ne portant que des yeux à bois. Après la taille, il deviendra une coursonne chez les fruitiers à pépins.  , Rameaux et bourgeons des arbres fruitiers
  • — Arnaud de Courson (@2courson) June 26, 2020 , Municipales à Levallois. Un tract anonyme vient polluer le dernier jour de campagne | Actu Hauts-de-seine
  • Pour l’occasion, elle affrontera la troisième aspirante à sa coursonne, la Suédoise Maria Lindberg (17-4-2, 9 K.-O.). RDS.ca, Boxe : Marie-Ève Dicaire affrontera le 28 juin Maria Lindberg pour défendre son titre | RDS.ca
  • C'est ainsi par exemple que l'on raccourcira une coursonne (petit rameau porteur des bourgeons florifères du pommier) afin de concentrer la sève sur les éléments de base. Et donc sur les futurs fruits. Le même traitement peut être réservé à un prolongement (rameau ne portant que des bourgeons à bois) afin d'obtenir un coursonnage régulier et suffisamment espacé de la future branche charpentière. Le Figaro.fr, Pommier-poirier: quand et comment tailler pour avoir des fruits ?
  • La taille des pousses latérales, ou coursonnes, consiste ensuite à favoriser la fructification tout en conservant l'élégante silhouette du palissage. «L'idéal serait que les coursonnes s'inscrivent dans un cylindre virtuel de 15 cm de diamètre autour des charpentières», poursuit Olivier Debaisieux. Concrètement vous devez ne conservez que 3 à 4 bourgeons (taille trigemme) sur chaque coursonne dont un bourgeon à fleurs, reconnaissable à sa forme arrondie, ou une bourse. Ce terme désigne les petits rameaux boursouflés qui ont donné des fruits l'année précédente et peuvent encore fleurir ce printemps. Enfin taillez systématiquement les rameaux à bois, dotés de bourgeons plus pointus ou dards, à trois yeux afin de susciter la formation d'une nouvelle coursonne et coupez à ras les gourmands qui poussent sur le tronc. Le Figaro.fr, Pour avoir de beaux fruits, taillez pommiers et poiriers

Traductions du mot « courson »

Langue Traduction
Anglais courson
Espagnol curso
Italien courson
Allemand courson
Chinois 库尔森
Arabe كورسون
Portugais curso
Russe курсон
Japonais クールソン
Basque courson
Corse courson
Source : Google Translate API

Synonymes de « courson »

Source : synonymes de courson sur lebonsynonyme.fr

Courson

Retour au sommaire ➦

Partager