La langue française

Couchure

Définitions du mot « couchure »

Trésor de la Langue Française informatisé

COUCHURE, subst. fém.

BRODERIE. Point de broderie consistant à coucher, à fixer des motifs en fils d'or ou en toute autre matière métallique. Ce rêve de fille pauvre, elle le brodait de son fil d'or; (...) la tige du lis, en couchure chevronnée, avait l'élancement d'un jet de lumière (Zola, Rêve,1888, p. 53).On peut (...) faire de la couchure en losanges, en écailles, en serpentins, etc. (M.-P. Paraf, La Dentelle et la broderie,Paris, Libr. O. Doin, 1927, p. 87).
Prononc. Dernière transcr. ds DG : kou-chūr. Étymol. et Hist. 1751 broderie en couchure (Encyclop. t. 2, s.v. broderie). Dér. de coucher1* « mettre à l'horizontale ». Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun

couchure \ku.ʃyʁ\ féminin

  1. Fixage du fil au bord du dessin dans la fabrication de la dentelle.
    • Roses, pivoines, œillets, tulipes, lys, iris se détachent d’un fond brodé en couchure au filé argent formant des ondes. — (Jocelyne Mathieu, ‎Christine Turgeon, Collections-collectionneurs : Textiles d’Amérique et de France : Actes du colloque tenu à Québec du 4 au 7 octobre 2000, 2002)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

COUCHURE (kou-chu-r') s. f.
  • Défaut des dents d'un peigne d'acier qui se renversent.

    Terme de broderie. Le point d'un fil qui, couché le long du dessin, est embrassé de distance en distance par un autre fil.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

COUCHURE. Ajoutez :

2 Nom donné, dans la Vienne, aux provins de la vigne, les Primes d'honneur, Paris, 1872, p. 304.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COUCHURE, s. f. en terme de Brodeur au métier ; c’est un point d’un fil cordonné ou simple, en soie, en or ou en argent, couché le long du dessein, & attaché d’un fil qui l’embrasse de distance en distance ; ensorte que les points qui lient le second couché, soient toûjours au milieu de ceux du premier, ceux du troisieme au milieu de ceux du second, &c.

Couchure en Point de compte, en terme de Brodeur au métier ; c’est un ornement en or, en argent ou en soie, couché en rond, en ovale, &c. dont les points liants sont fichés exactement vis-à-vis l’un de l’autre, & vont du centre à la circonférence, en forme de rayon.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « couchure »

 Dérivé de coucher avec le suffixe -ure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « couchure »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
couchure kuʃyr

Évolution historique de l’usage du mot « couchure »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « couchure »

  • Nouveau volet de ces ventes consacrées aux textiles anciens chez de Baecque & Associés ce 17 janvier avec, comme de coutume, un ensemble de pièces peu communes comme cette rare étole en velours ciselé tissée à disposition pour la circonstance de la naissance du Dauphin Louis Joseph de, France le 22 octobre 1781, émouvant témoignage d'une grande manufacture lyonnaise de la seconde moitié du XVIIIe siècle en forme d'hommage au Roi. Attendue entre 1 000 et 1 500 €, cette rare étole pourrait largement dépasser son estimation. Toujours au catalogue, on note encore un beau manteau chinois datant de la fin du XIXe siècle, manteau en taffetas bleu ciel et taffetas corail brodés en filé or au point de couchure et décor en médaillons de dragon poursuivant une perle de feu estimé entre 800 et 1 300 € mais aussi un autre habit à savoir celui de ministre plénipotentiaire de Maurice d'Hartoy, ministre à la SDN puis à l'ONU, pour lequel on attend 600 à 800 €. Broderie enfin avec cet exemplaire liturgique brodé en demi-ronde bosse sur toile matelassée en guipure et couchure à motif de cinq personnages entourant un pape coiffé de la tiare sur le pont d'un navire portant les armes de France, travail de la fin du XVIe- début du XVIIe siècle pour lequel l'estimation atteint 400/500 €. Le Tout Lyon, Enchères / Arts d'Asie et d'Afrique, textiles anciens et militaria pour la rentrée
  • Les Suzanis présentées sont parfois très anciennes et remarquablement conservées. Avant d'être brodées de fils de soie, des bandes de coton ou de soie étaient grossièrement cousues ensemble afin de créer une grande surface. Puis, un dessinateur reconnu dessinait des motifs. Le point de broderie le plus employé est la couchure de Bouchara. L'exposition présente des créations sur trois générations.  www.leberry.fr, Des Suzanis ouzbèkes et des broderies afghanes au Jardin de Marie - Neuilly-en-Sancerre (18250)
  • Une somptueuse robe de mariée, brodée de fils de soie et couchure de fils d’or, de 2,28 m de large, d’une manche à l’autre, et 1,55 m de haut. © IN-SOOK SON/IMAGE YEWON SILGRIM ART AND CULTURE FOUNDATION Le Monde.fr, Corée : la peinture à l’aiguille d’In-sook Son
  • Qu'elles soient en velours, en « fourrure textile » longtemps l'apanage des princes et des rois, symbole de pouvoir et de richesse, en soie, en brocard ou en satin, les robes et les vestes sont magnifiquement brodées, tantôt de « sarma » (dite « laff »), tantôt en couchure ou en tambour, appelée aussi « tahrir ». Les tissus étaient ornés de motifs à plat ou en relief, en or, argent ou nuances. Fleurons de la tradition, les deux techniques étaient pratiquées dans des ateliers installés dans les khans et qaysariyyas, surtout la Césarée de Deir el-Qamar. Elles étaient supervisées par des chefs-artisans, qu'on appelait les cheikhs el-Kar. D'autre part, « une magnanerie à Maasser Beiteddine traitait la soie produite par la sériciculture et un échange important s'était établi avec l'autre rive de la Méditerranée, en particulier avec Venise, Florence et Lyon », rappelle Mme Majdalani. L'Orient-Le Jour, Comment s’habillaient-elles, ces nobles femmes de l’Empire ottoman ? - L'Orient-Le Jour
  • Crédit photos : Kosode à motifs de cascades et éventails, teinture à réserve sur fond en crêpe de soie chirimen bleu, seconde moitié du XVIIIe siècle, H. 150 ; l. 59 cm, Collection Matsuzakaya, J. Front Retailing Archives Foundation Inc./Nagoya City Museum Kosode à motifs de treilles de glycine, vagues et feuilles de chanvre, teinture en kanoko shibori sur un fond en crêpe de soie chirimen rouge, seconde moitié du XVIIe siècle, H. 134 ; l. 56,5 cm, Collection Matsuzakaya., J. Front Retailing Archives Foundation Inc./Nagoya City Museum Kosode à motifs de fleurs de prunier et bambous, teinture à réserve, couchure de fils d’or sur un fond en crêpe de soie chirimen bleu, première moitié du XVIIIe siècle, H. 134,4 ; l. 64 cm, Collection Matsuzakaya., J. Front Retailing Archives Foundation Inc./Nagoya City Museum Kosode à motif de camélia, fond en satin de soie shusu blanc, première moitié du xviiie siècle, H. 144,5 ; l. 60 cm, Collection Matsuzakaya, J. Front Retailing Archives Foundation Inc./Nagoya City Museum Kosode à motifs de prunier, quadrillage et coquillages, teinture à réserve sur un fond de soie damassée rinzu rouge, première moitié du xviiie siècle, H. 157,5 ; l. 63 cm, Collection Matsuzakaya., J. Front Retailing Archives Foundation Inc./Nagoya City Museum Katabira à motifs de prunier, quadrillage, chrysanthèmes et lespédèzes, teinture yuzen et pochoir suri bitta sur un fond en lin blanc, première moitié du XVIIIe siècle, H. 164 ; l. 58,5 cm, Collection Matsuzakaya., J. Front Retailing Archives Foundation Inc./Nagoya City Museum Furisode avec illustration de la fête des feuilles jaunes et rouges de l’automne, teinture yuzen et broderies sur un fond en sergé de soie saya jaune, première moitié du XIXe siècle, H. 147 ; l. 59 cm, Collection Matsuzakaya, J. Front Retailing Archives Foundation Inc./Nagoya City Museum Katabira à motifs de haies sèches, oeillets et hirondelles, teinture à réserve et broderies sur un fond en lin gris foncé, seconde moitié du XVIIIe-première moitié du XIXe siècle, H. 174 ; L. 60 cm, Collection Matsuzakaya, J. Front Retailing Archives Foundation Inc./Nagoya City Museum Kosode à motifs de vues célèbres, teinture à réserve sur un fond en soie damassée rinzu blanche, milieu du XVIIIe siècle, H. 152 ; l. 60,2 cm, Collection Matsuzakaya., J. Front Retailing Archives Foundation Inc./Nagoya City Museum Katabira à motif de pavillons à étages, teinture à réserve sur un fond en lin jaune clair, première moitié du XIXe siècle, H. 160 ; l. 60,5 cm, Collection Matsuzakaya, J. Front Retailing Archives Foundation Inc./Nagoya City Museum Hitoe à motifs de cerisier et pivoines, teinture à réserve sur un fond en crêpe de soie kinuchijimi violet, seconde moitié du XIXe siècle, H. 160 ; l. 67 cm, Collection Matsuzakaya, J. Front Retailing Archives Foundation Inc./Nagoya City Museum Vogue Paris, L'exposition "Kimono, au bonheur des dames" au musée des Arts Asiatiques - Guimet à Paris | Vogue Paris

Images d'illustration du mot « couchure »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « couchure »

Langue Traduction
Anglais sleeping
Espagnol dormido
Italien addormentato
Allemand schlafen
Chinois 睡眠
Arabe نائم
Portugais dormindo
Russe спать
Japonais 睡眠
Basque lotan
Corse durmendu
Source : Google Translate API

Synonymes de « couchure »

Source : synonymes de couchure sur lebonsynonyme.fr

Couchure

Retour au sommaire ➦

Partager