La langue française

Copurchic

Sommaire

  • Définitions du mot copurchic
  • Étymologie de « copurchic »
  • Phonétique de « copurchic »
  • Évolution historique de l’usage du mot « copurchic »
  • Citations contenant le mot « copurchic »
  • Traductions du mot « copurchic »
  • Synonymes de « copurchic »

Définitions du mot « copurchic »

Trésor de la Langue Française informatisé

COPURCHIC, adj. et subst. masc.

Fam. et vieilli. Synon. de ultra-chic.
I.− Adj. invar. D'une extrême élégance. Ses pieds ont cinquante centimètres, une pointure copurchic (LarcheyNouv. Suppl.1889, p. 65).Un jeune gandin (...) lui donnait des conseils copurchic sur la façon de porter le pet-en-l'air dans la haute (Queneau, Exerc. style,1947, p. 178).
II.− Subst. masc.
A.− [Désigne une pers.] Élégant. « Le petit vicomte de X, un de nos plus sémillants copurchics... » (Gil Blas, juillet 1886) (G. Fustier, Suppl. au Dict. de la lang. verte d'A. Delvau,1889, p. 524):
Un couple de Parisiens arrive sur la plage. Un « copurchic » courtise la Parisienne et se fait botter les fesses pour avoir épié son déshabillage dans la cabine. G. Sadoul, Hist. d'un art,1949, p. 16.
B.− Emploi neutre. Ce qui se fait de mieux en matière d'élégance et de mode. Le copurchic de villes d'eaux (cf. Verlaine, Œuvres compl.,t. 4, Mes hôp., 1891, p. 340).
Prononc. : [kɔpyʀ ʃik]. Étymol. et Hist. 1886 adj. (Figaro, 23 oct. ds Sain. Lang. par., p. 459). Composé de pur*, de chic* et de co- d'orig. obscure. Fréq. abs. littér. : 2. Bbg. Duch. Beauté. 1960, p. 144, 149.

Wiktionnaire

Nom commun

copurchic \kɔ.pyʁ.ʃik\ masculin

  1. (Désuet) Gommeux, homme du monde à la pointe de la mode.
    • Le « copurchic » brille surtout aux bains de mer. C’est lui qui a inauguré la mode des casquettes américaines en flanelle blanche. rehaussée d’un galon bleu marine. Il y a des « copurchics » qui varient la couleur de cette coiffure, et son étoffe. Le drap bleu est réservé aux « copurchics » déjà marqués. — (Labruyère, Physiologie parisienne : le copurchic, Le Figaro, 31/08.1886, page 1)
    • J’étais assez rustiquement vêtu, et il s’agissait, pour ma protectrice, de faire de moi un jeune élégant. Je me rappelle que ce fut le valet de pied qui me prêta une cravate blanche. Quel être compatissant me fournit l’habit noir dans lequel j’avais l’air de faire une pleine eau ? Je ne m’en souviens plus aujourd’hui. Ce fut à la fois mon début comme littérateur et comme copurchic. — (Armand Silvestre, Au pays des souvenirs : mes maîtres et mes maîtresses, Librairie illustrée, 1892, page 94)
    • Un auteur belge a écrit quelque chose sur la pathomanie langagière des copurchics et cocodès ? Sur leur parler sans lettre r ? C’est mèveilleux ! C’est une paodie ? Oui ! C’est de qui ? C’est d’un écivain belge qui essemble à un gos bébé ! Un bébelge épouvette suvitaminé qui auait top vite poussé ! C’est Théodoe Koenig ! — (Jean-Pierre Verheggen, Les Folies belgères, Seuil, 1990)
  2. Style du copurchic, élégance extrême.
    • L’hôtesse ne répondit pas, mais elle détaillait la toilette de l’intrus. Ce qui paraissait ne pas la choquer le moins fut plutôt l’allure, le port, que le matériel, que l’intrinsèque, pour ainsi parler, de cette toilette toute nouvelle à ses yeux gâtés par le pschutt, le v'lan et le copurchic de villes d’eaux. — (Paul Verlaine, Mes hôpitaux, L. Vanier, 1891, page 54)

Adjectif

copurchic \kɔ.pyʁ.ʃik\ masculin et féminin identiques

  1. (Désuet) Hautement élégant, chic, select.
    • Il était figé dans le repos, dans le décorum parisien, dans le quiétisme fashionable, et si Louise avait été assise à sa droite dans ce landau copurchic, rien n’eût manqué à son bonheur. — (Henry de Pène, Demi-crimes, Ollendorf, 1888, page 249)
    • J’ai même dit à un gentleman des plus copurchics, guêtres blanches, pantalon gris perle, cravate blanche, melon clair, monocle, cravache à la main et qui arborait sans rancune à sa boutonnière les couleurs du drapeau de Valmy : « Vive la République, citoyen ! » Je ne sais ce qu’a compris ce républicain, mais il m’a flanqué un coup de poing dans l’œil. — (J. B., Sous la présidence de Mme Lebrun s’est couru, hier, le Grand Steeple, L’Humanité, 19/06/1939, page 2)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « copurchic »

(1885) Composé de co-, pur et chic. Mot emprunté par la presse au roman La bande des Copurchics de l’écrivain français Edgar Monteil, paru en feuilleton à partir de juillet 1885. Les Copurchics sont des étudiants en droit du Quartier latin. L’étymologie du mot est détaillée ainsi par l’auteur : « Copurchic, nom qui venait de pur, grand chapeau de feutre inventé par Rubens et fort cher aux étudiants, et de chic, qui aurait pu être abréviatif de chicanes, finesses de procédure, mais chic, qu’il fallait entendre comme un synonyme de l’élégance des habits et des manières du copurchic, le tout relié ensemble, ainsi qu’il ressortait du préfixe en sens copulatif co, de cum, « avec », comme si on avait dit que ceux de la bande étaient purs avec chic ou étaient doués d’un chic pur ».[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « copurchic »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
copurchic kɔpyrʃik

Évolution historique de l’usage du mot « copurchic »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « copurchic »

  • De prime abord, il est à retenir de Christophe une silhouette, d'un genre à part, affutée et élégante dont les trottoirs du boulevard du Montparnasse, dans le 14e arrondissement de Paris, gardent les traces de ses pas félins et bottés d’infatigables santiags. Il faut avoir frayé la nuit parisienne pour apprécier que l’allure copurchic du Monsieur de ne se résume à la simple boutonnière. « La nuit, c’est un silence apaisant et un respect de l’autre. J’aime la nuit, sa lumière, ses ombres, son mystère, sa poésie. On vit au même rythme. C’est un luxe, la nuit et je regarde les lumières », confiait-il à l’Humanité en 2008. Christophe fut nyctalope. L'Humanité, Disparition. Christophe, le beau bizarre | L'Humanité

Traductions du mot « copurchic »

Langue Traduction
Anglais copurchic
Espagnol copurchic
Italien copurchic
Allemand copurchic
Chinois 共同的
Arabe كوبورشيك
Portugais copúrico
Russe copurchic
Japonais 共同購入
Basque copurchic
Corse copurchic
Source : Google Translate API

Synonymes de « copurchic »

Source : synonymes de copurchic sur lebonsynonyme.fr
Partager