La langue française

Coprin

Sommaire

  • Définitions du mot coprin
  • Étymologie de « coprin »
  • Phonétique de « coprin »
  • Évolution historique de l’usage du mot « coprin »
  • Citations contenant le mot « coprin »
  • Traductions du mot « coprin »
  • Synonymes de « coprin »

Définitions du mot coprin

Trésor de la Langue Française informatisé

COPRIN, subst. masc.

Champignon basidiomycète comestible à feuillets noirs et déliquescents. Coprin chevelu, coprin noir d'encre. Un tas de crottin qui fumait au milieu du macadam (...). Voilà pourtant de quoi faire pousser un demi-cent de coprins (H. Bazin, Bur. mariages,1951, p. 176).
Prononc. : [kɔpʀ ε ̃]. Étymol. et Hist. 1820 (Lav.). Empr. au gr. de basse époque κ ο ́ π ρ ι ν ο ς « qui vit dans les excréments (en parlant de vers) ».

Wiktionnaire

Nom commun

coprin \kɔ.pʁɛ̃\ masculin

  1. (Mycologie) Espèce de champignons à lamelles libres, déliquescentes à maturité, aux spores de couleur brun-noir à noir, au chapeau d’abord ovoïde, et au pied avec ou sans anneau, et appréciant les terres grasses, fumées.
    • Les coprins sont le plus souvent à rejeter.
    • Les lactaires évoquent un parapluie que le vent aurait retourné, le coprin un parapluie qui ne se serait ouvert qu’à demi. — (Jean-Marie Pelt, La Vie sociale des plantes, 1984)
  2. (Dessin) (Par métonymie) Synonyme d’encre de coprin, encre noirâtre résultant de la déliquescence de ce champignon.
    • Cette première série d’aquatintes est présentée au coeur d’un ensemble qui donne une synthèse de l’œuvre de Tal Coat : des livres d’artistes où la gravure répond à la poésie, un étonnant almanach, de grands lavis qui montrent qu’à 40 ans d’intervalles, Tal Coat redonne au signe une place centrale dans son œuvre. Et l’on retrouve sa relation à la terre jusque dans les matières qu’il utilise : brou de noix, coprin, encre. — (Expositions. Tal Coat s’enracine dans le Morbihan, dans Le télégramme.fr, 25 octobre 2008 [texte intégral]. Consulté le 26 octobre 2017)
    • Sans titre, lavis au coprin, Edmond Quinche — (Les Mots des Cimes sur culturactif.ch, 7 février 2005)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « coprin »

Du grec copros (« fumier »), car ils poussent bien sur le fumier.

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « coprin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coprin kɔprɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « coprin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « coprin »

  • Le syndrome coprinien, intoxication se traduisant par des nausées, sueurs, troubles cardiaques, a trouvé son nom chez le Coprin noir d'encre, Coprinopsis atramentaria, responsable de ces troubles, que l'on retrouve chez le Coprin micacé, Coprinus micaceus, certains Clitocybes, le Bolet blafard, Boletus luridus. auJardin.info, Coprin chevelu, Coprinus comatus
  • Un habitat riche, tempéré, limité à quelques centimètres carrés : la crotte. Le coprin a trouvé son milieu de vie idéal. D'autres membres de sa famille adoptent ce mode de[...] auJardin.info, Coprin pie, Coprin noir et blanc, Coprinopsis picacea
  • Depuis quelques semaines, le coprin chevelu a fait son apparition. Et quand il sort de terre, il n’est jamais seul mais se compte plutôt par dizaines. Ce qui constitue d’ailleurs un indice pour l’identifier, le principal critère étant sa forme ovoïde caractéristique, très rare chez les champignons. , Haute-Loire | Le coprin chevelu, un champignon qui reste à découvrir et apprécier

Traductions du mot « coprin »

Langue Traduction
Anglais coprin
Espagnol coprin
Italien coprin
Allemand coprin
Chinois 铜蛋白
Arabe كوبرين
Portugais coprin
Russe coprin
Japonais コプリン
Basque coprin
Corse coprinu
Source : Google Translate API

Synonymes de « coprin »

Source : synonymes de coprin sur lebonsynonyme.fr
Partager