La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « contre-révolution »

Contre-révolution

Définitions de « contre-révolution »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONTRE-RÉVOLUTION, subst. fém.

Mouvement politique et social s'opposant à une révolution. Ne t'ai-je pas toujours dit qu'un système de contre-révolution pouvait seul rendre la vie à la révolution? La voilà à nos portes! (Lamart., Corresp.,1830, p. 55):
1. Quant aux moyens, il me semble impossible qu'en ne négligeant pas tes amis en Suède, en continuant à te bien tirer des affaires du Roi, en l'entretenant toujours dans tes dépêches de l'impossibilité d'une contre-révolution, non en démocrate mais en homme qui juge bien les caractères et les choses, tu ne parviennes à conserver ce qui t'est solennellement promis. Mmede Staël, Lettres de jeunesse,1790, p. 393.
2. Et, mis en confiance par mon air attentif, il me livre ses rêves : porter un coup au bolchevisme, faire quelque chose pour que s'unissent, en France, toutes les forces contre-révolutionnaires éparses. Déjà des bailleurs de fonds ont été pressentis, et il cite le nom d'un israélite richissime. L'inconvénient est qu'une contre-révolution n'irait pas sans un grand massacre de juifs, et comme les bailleurs de fonds se recrutent généralement parmi les juifs... Green, Journal,1931, p. 50.
Rem. Pour le rapport avec réaction, cf. Dub. Pol. 1962, p. 55 : ,,Contre-révolution et contre-révolutionnaire apparus pendant la Révolution ont été longtemps les substituts sémantiques de réaction et réactionnaire (...). Mais en 1869, les termes apparaissent plus vagues. Ce n'est plus qu'exceptionnellement que l'on voit apparaître la valeur d'emploi sociale (...). [Le] couple antonymique donnant réaction − réactionnaire, en évoluant conjointement avec les structures sociales, rejette peu à peu les groupes synonymiques dans une fonction historique.``
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃tʀ ə ʀevɔlysjɔ ̃]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1790 (Le Moniteur, t. 3, p. 120). Composé de contre-* et de révolution*. Fréq. abs. littér. : 117.

Wiktionnaire

Nom commun - français

contre-révolution \kɔ̃.tʁə.ʁe.vɔ.ly.sjɔ̃\ féminin (orthographe traditionnelle)

  1. Réaction politique qui cherche à détruire les résultats de celle qui l’a précédée.
    • Ce religieux, se disant envoyé, par Ferdinand, avait formé, de concert avec plusieurs autres Espagnols, un plan régulier de contre-révolution, au nom de « l’Espagne et de la Religion ». — (Anonyme, Mexique.- Situation des partis, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • Tout l'art de la contre-révolution française, depuis les hommes de Thermidor et d'avant, jusqu'à Aristide Briand, est à la disposition de Dupatoy, […]. — (Léon Trotsky, Le drame du prolétariat français, 1922, annexe à l'édition de 1964 de Littérature et Révolution (les Lettres Nouvelles, éditeur))
    • Ainsi la révolution s’est toujours faite avec les pauvres, bien que les pauvres en aient rarement tiré grand profit. La contre-révolution se fera toujours contre eux, parce qu'ils sont malcontents, et parfois même désespérés. Or le désespoir est contagieux. — (Georges Bernanos, Les Grands Cimetières sous la lune, éd. Plon, 1938)
    • Lénine lance au C.C. ses avertissements impérieux : La crise est mûre ! Temporiser devient un crime ! Il faut faire l’insurrection et prendre le pouvoir ou tout est perdu, c’est-à-dire : ou c’est la contre-révolution qui prendra le pouvoir pour longtemps. — (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)
  2. (En particulier) (France) Mouvement qui tend à annuler la Révolution française.
    • Ces esprits perturbateurs et malveillants qui méditent des contre-révolutions à exécuter dans le sang de leurs concitoyens. — (Mirabeau, Collection, tome IV, page 348.)
  3. Changement inverse d’une révolution.
    • À partir du milieu des années 70 commence une véritable contre-révolution industrielle, l’électronique permettant la réalisation d’un rêve, qui est aussi un cauchemar : la disparition physique de la classe ouvrière. — (Emmanuel Todd, La Nouvelle France, 1988)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONTRE-RÉVOLUTION. n. f.
Révolution politique qui tend à détruire les résultats de celle qui l'a précédée. Des contre-révolutions.

Littré (1872-1877)

CONTRE-RÉVOLUTION (kon-tre-ré-vo-lu-sion) s. f.
  • Révolution qui tend à détruire les résultats politiques d'une révolution antécédente.

    En un sens plus étroit, le mouvement qui tend à annuler la Révolution française. Ces esprits perturbateurs et malveillants qui méditent des contre-révolutions à exécuter dans le sang de leurs concitoyens, Mirabeau, Collection, t. IV, p. 348.

    Au plur. Des contre-révolutions.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « contre-révolution »

Contre, et révolution.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de révolution, avec le préfixe contre-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « contre-révolution »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
contre-révolution kɔ̃trœrevɔlysjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « contre-révolution »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « contre-révolution »

  • La Révolution est un torrent qui a tout balayé sur son passage et fait triompher les idées de liberté et d'égalité. Or elle a suscité des résistances : à la Révolution s'est opposée, dès 1789, la Contre-révolution. Qui étaient les contre-révolutionnaires ? Que défendaient-ils ? France Culture, La Contre-Révolution - Ép. 4/4 - La Révolution dans son siècle
  • Tribune. En général, dans l’histoire, les événements se déroulent dans un certain ordre : d’abord surgissent les révolutions, puis elles déclenchent des contre-révolutions. Mais l’histoire – comme à peu près tout en cette période de pandémie – marche à l’envers. Le Monde.fr, « C’est peut-être la fin de la contre-révolution américaine »
  • Alors voilà, à ce stade-ci, en tant que contre-révolutionnaire, sans complexe, de la toute première heure, et qui restera sur ses positions… jusqu’au bout de la révolution concernée, je m’insurge véhémentement contre les Arméniens dénoncés ci-dessus. Soit, les déserteurs hâtifs de la révolution et les contre-révolutionnaires trop en retard. , Jusqu’au bout…, par Maître Haytoug Chamlian - Nouvelles d'Arménie en Ligne
  • Seul problème : à cette époque, 80 % des Français... ne parlent pas français, mais corse, breton, normand, limousin, catalan. Or, très vite, sous l'influence notamment des guerres de Vendée, les langues régionales vont être vues comme les adversaires du nouveau régime. Barère, encore : "Le fédéralisme et la superstition parlent bas-breton ; l'émigration et la haine de la République parlent allemand ; la contre-révolution parle l'italien et le fanatisme parle le basque. Cassons ces instruments de dommage et d'erreur !" Une "analyse" partagée par son collègue, l'abbé Grégoire, qui explique le 30 juillet 1793 : "Il est plus important qu'on ne pense en politique d'extirper cette diversité d'idiomes grossiers, qui prolongent l'enfance de la raison et la vieillesse des préjugés."  LExpress.fr, Le français est-il "la langue de la liberté" ? - L'Express
  • Entretien. Spécialiste de la Révolution française, Jean-Clément Martin est professeur émérite à l’université de Paris I-Panthéon-Sorbonne. Ancien directeur de l’institut d’Histoire de la Révolution française, il a consacré de nombreux ouvrages à la Révolution française, à la contre-révolution ainsi qu’à la mémoire de cette période. Il réagit à la tribune du président de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage, Jean-Marc Ayrault, publiée dans Le Monde des 14 et 15 juin, proposant de débaptiser une salle de l’Assemblée nationale portant le nom de Colbert. Le Monde.fr, Débaptiser les lieux portant le nom de Colbert : « le racisme ne trouvera pas de solution avec des gadgets bricolés »
  • Tout ce qui se trame dans les diverses officines, quelles que soient leurs obédiences, loin des masses populaires, relève de la contre-révolution. Dans une révolution, on ne muselle pas, on débat de tout, on travaille à politiser le peuple, à le conscientiser, à démasquer les imposteurs, quel que soit le masque derrière lequel ils feignent de se dissimuler. DzVID, Algérie : de l’unité du mouvement populaire
  • Le discours officiel pourtant s’affirme contre ce courant. Les Français deviennent les dépositaires des biens récupérés dans les propriétés des nobles, du clergé et des contre-révolutionnaires et il ne faut plus permettre à des « citoyens tout à fait étrangers à l’étude des arts » d’intervenir et de casser. Club de Mediapart, Du passé faisons table rase ou non au vandalisme? La Révolution française | Le Club de Mediapart

Images d'illustration du mot « contre-révolution »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « contre-révolution »

Langue Traduction
Anglais counter-revolution
Espagnol contrarrevolución
Italien controrivoluzione
Allemand konterrevolution
Chinois 反革命
Arabe الثورة المضادة
Portugais contra-revolução
Russe контрреволюция
Japonais 反革命
Basque kontra-iraultza
Corse contra-rivoluzione
Source : Google Translate API

Synonymes de « contre-révolution »

Source : synonymes de contre-révolution sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « contre-révolution »

Contre-révolution

Retour au sommaire ➦

Partager