La langue française

Constable

Sommaire

Définitions du mot constable

Trésor de la Langue Française informatisé

CONSTABLE, subst. masc.

A.− HIST. Titre donné aux officiers de paix, puis à leurs agents, en Grande-Bretagne et aux États-Unis. Le chef-constable du comté; le constable d'une paroisse. Vous êtes constable de la Tour [de Londres] (Hugo, Marie Tudor,1833, 2ejournée, 7, p. 123):
Une bande d'étourdis contre lesquels aurait dû suffire le bâton du constable, renversa en 1848 une dynastie sur laquelle la partie sensée de la nation avait fait reposer toute la foi politique ... E. Renan, La Réforme intellectuelle et morale,1871, p. 255.
Rem. Le terme correspond, soit au fr. gardien de la paix, agent, sergent de ville, soit à commissaire de police.
Constable spécial, temporaire. Citoyen requis et assermenté dans les mêmes fonctions par les constables et shérifs de comté, en période de troubles.
Rem. Correspond au fr. milicien.
B.− ART MILIT., vx. Dans la marine impériale allemande, maître-canonnier; dans l'armée impériale autrichienne, artilleur.
Rem. 1. Sens attestés ds Besch. 1845, Lar. 19e, Littré, Guérin 1892. 2. Les dict. gén. enregistrent constabulaire, adj. et subst. masc., vx. a) Adj. Du constable. La force constabulaire (attesté ds Littré, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e, Quillet 1965). b) Subst. masc. Gouverneur d'un château (attesté ds Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e-20e).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃stabl̥]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1672 High constable (Chamberlayne, Estat présent de l'Angleterre, t. 2, p. 109); 1776 les Constables (espece d'exempts) (Courrier de l'Europe, 19 nov., I, p. 52 ds Proschwitz Beaumarchais, p. 230). Angl. constable, désignant un officier engagé pour remplir des fonctions de police dans une paroisse ou une municipalité (parish ou petty constable) ou un personnage officiel chargé du maintien de la paix publique dans tout un district (high constable), ce terme (attesté dep. ca 1300 ds MED) étant une spécialisation d'emploi de l'a. angl. conestable, connestable (d'où constable) empr. à l'a. fr. (v. connétable) et attesté dep. le xiiies. (NED). Bbg. Barb. Loan-Words 1921, pp. 139-140. − Bonn. 1920, p. 36. − Gohin 1903, p. 328.

Wiktionnaire

Nom commun

constable \kɔ̃s.tabl\ masculin

  1. Titre d’officiers de police au Royaume-Uni et au Canada (Québec inclus).
    • Donc, si vous voyez Mackie-le-Surineur dans les jours qui viennent, courez le dénoncer au premier constable que vous rencontrerez. — (Bertolt Brecht, L'Opéra de quat'sous, 1928 ; acte II, scène 4 ; traduit de l’allemand par Jean-Claude Hémery, 1959)

Nom commun

constable (Royaume-Uni)

  1. Gendarme.
  2. Agent de police.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONSTABLE. n. m.
Titre d'officiers de police en Angleterre.

Littré (1872-1877)

CONSTABLE (kon-sta-bl') s. m.
  • Nom des officiers de police en Angleterre. Requérir le constable.

    Nom des artilleurs dans l'armée autrichienne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « constable »

(Date à préciser) De l’anglais, lui-même de l’ancien français conestable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Forme contractée de connétable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’ancien français conestable (→ voir connétable), lui-même issu du latin comes stabulī.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « constable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
constable kɔ̃stabl

Évolution historique de l’usage du mot « constable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « constable »

  • C’est un dilemme moral entre son devoir de respect comme constable spéciale et sa loyauté envers une amie auquel a dû faire face Sandra Guimond à l’été 2017. Cette dernière était alors assignée à une salle du palais de justice de Trois-Rivières afin de s’assurer de la sécurité des lieux à titre d’agent de la paix.   Le Journal de Québec, Une constable spéciale punie pour sa loyauté envers une amie | JDQ
  • L’accusé, qui avait 21 ans en 1995, était le fils du responsable de sa communauté religieuse. « Il était aussi pour moi, un modèle à suivre, se souvient le constable. Il projetait cette image pieuse à laquelle j’aspirais. Il m’offrait toujours une place parmi les grands. Il m’accordait cette attention dont j’avais besoin. » Le Droit, De victime à constable spécial | Justice et faits divers | Actualités | Le Droit - Gatineau, Ottawa
  • Puis, entre le 1er juin et le 20 juillet 2017, même si elle sait que la sœur de son amie avait porté plainte contre elle, «la constable Guimond envoie d’autres messages à son amie, tantôt inquiète de l’impact de l’indiscrétion, tantôt subjuguée par ses émotions, commentant calomnieusement la relation», peut-on lire dans la décision du Comité disciplinaire. Selon son avocat Me René Verret, elle était justifiée d’agir comme elle l’a fait car son but était d’aviser des personnes que leur santé était en danger. Le Nouvelliste, Une constable spéciale va en appel de sa sanction | Justice et faits divers | Actualités | Le Nouvelliste - Trois-Rivières
  • Une constable spéciale du palais de justice de Trois-Rivières est blâmée en déontologie pour avoir divulgué de l’information obtenue dans l’exercice de ses fonctions. Radio-Canada.ca, Une constable de Trois-Rivières blâmée en déontologie | Radio-Canada.ca
  •  « Je n’ai pas pensé au danger. C’était de l’instinct, tout simplement. L’instinct de constable, mais aussi de père qui veut protéger un enfant. C’est pour ça que je fais ce métier, pour protéger les gens », a relaté au Journal Éric Bleau, lors d’une entrevue réalisée au parc Daniel-Johnson du secteur Pointe-aux-Trembles, où l’événement est survenu, le 15 juillet.   Le Journal de Montréal, Un constable spécial joue les héros en secourant une ado | JDM
  • (Montréal) Aucune accusation criminelle ne sera déposée contre le constable spécial qui a atteint d’une balle un jeune homme de 18 ans au palais de justice de Maniwaki en janvier 2018. La Presse, Jeune atteint par balle à Maniwaki: pas d’accusation contre le constable
  • Vijay Jaunkeepersad, 27 ans et constable à la Police Band, et sa complice, Sanya Satokee, 36 ans, ont été arrêtés par la brigade criminelle (CID) de Rose-Hill, mardi 17 mars. Ils sont accusés d’avoir menacé un entrepreneur et de lui avoir extorqué Rs 21 000. Dans une plainte déposée au poste de police de Rose-Hill, lundi dernier, l’entrepreneur, âgé de 36 ans, relate qu’il a remis une somme de Rs 160 000 en guise d’emprunt à Sanya Satokee en octobre dernier. Mais, malgré plusieurs demandes, la dame ne lui a pas rendu la somme. Le Defi Media Group, Extorsion alléguée : un constable de la Police Band se prétendant sergent et une femme arrêtés | Defimedia
  • La constable spéciale Sandra Guimond fait face à la déontologie policière cette semaine pour avoir brisé des ordonnances de non-publication et manqué de discrétion en divulguant des informations délicates à la sœur d’une femme qu’elle croyait en danger. Le Journal de Montréal, Une constable spéciale en déontologie pour des textos à une amie | JDM

Images d'illustration du mot « constable »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « constable »

Langue Traduction
Anglais constable
Espagnol alguacil
Italien poliziotto
Allemand polizist
Chinois 警官
Arabe شرطي
Portugais polícia
Russe констебль
Japonais 巡査
Basque constable
Corse cuntabili
Source : Google Translate API

Synonymes de « constable »

Source : synonymes de constable sur lebonsynonyme.fr
Partager