La langue française

Condor

Sommaire

  • Définitions du mot condor
  • Étymologie de « condor »
  • Phonétique de « condor »
  • Évolution historique de l’usage du mot « condor »
  • Citations contenant le mot « condor »
  • Images d'illustration du mot « condor »
  • Traductions du mot « condor »
  • Synonymes de « condor »

Définitions du mot « condor »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONDOR, subst. masc.

A.− Grand vautour d'Amérique au plumage noir, dont la tête et le cou sont nus. Condor des Andes; condor de Californie :
Le condor devenait plus visible d'instants en instants. Ce magnifique oiseau, jadis révéré des Incas, est le roi des Andes méridionales. Dans ces régions, il atteint un développement extraordinaire. Sa force est prodigieuse, et souvent il précipite des bœufs au fond des gouffres. Verne, Les Enfants du Capitaine Grant,t. 1, 1868, p. 125.
P. métaph. [P. réf. à la force prodigieuse du condor et à l'altitude qu'il peut atteindre dans son vol] C'est sur le globe qu'il plane, ce condor d'abomination [Albert Wolf] (Bloy, Le Désespéré,1886, p. 323).
B.− P. méton. Ancienne pièce d'or du Chili, de Colombie et de l'Équateur à l'effigie d'un condor. Que de sols, de condors, de bolivars (...) ont passé dans mes poches depuis trois mois! (Morand, Air indien,1932, p. 236).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃dɔ:ʀ]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1598 plur. condores mot. esp. cité (Hist. nat. et mor. des Indes de J. de Acosta, trad. en fr. par R. Regnault Cauxois, fol. 196ads König, p. 74); 1633 sing. condor id. (Le Comm. Royal ou Hist. des Yncas de Garcilaso de la Vega, trad. en fr. par I. Baudoin, p. 1090 ibid.); 1640 condor (J. de Laet, L'Hist. du Nouv. Monde, p. 330, ibid.). Empr. à l'esp. condor, attesté dep. 1554 (ds Fried.) lui-même empr. au quichua Kuntur (FEW t. 20, p. 66a). Fréq. abs. littér. : 47. Bbg. Boulan 1934, p. 68. − Goug. Mots t. 1 1962, p. 33.

Wiktionnaire

Nom commun

condor \kɔ̃.dɔʁ\ masculin

  1. (Zoologie) Espèce de vautour de l’Amérique du Sud, un des plus grands oiseaux connus.
    • Des oiseaux passaient à grand bruit d'ailes, et le moindre d'entre eux, par suite de cette illusion d'optique, paraissait plus grand qu'un condor ou un gypaète. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Des nuées de condors, de vautours et d’urubus vinrent tournoyer au-dessus des cadavres, sur lesquels ils s’abattirent en poussant des cris aigus et firent une horrible curée de chair humaine, …. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
  2. (Golf) (Extrêmement rare) Performance d’un joueur ou d’une joueuse qui réussit quatre coups sous le par.
  3. Ordre Bolivien de chevalerie.
    • Ordre du Condor.

Nom commun

condor \ˈkɑn.dɔɹ\ (États-Unis), \ˈkɒn.dɔː\ (Royaume-Uni)

  1. Condor.
  2. (Golf) (Extrêmement rare) Condor.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONDOR. n. m.
T. de Zoologie. Espèce de vautour de l'Amérique du Sud, un des plus grands oiseaux connus.

Littré (1872-1877)

CONDOR (kon-dor) s. m.
  • Genre de vautour de l'Amérique méridionale. Le condor est le plus gros des oiseaux qui volent. Si la faculté de voler est un attribut essentiel à l'oiseau, le condor doit être regardé comme le plus grand de tous… Il possède même à un plus haut degré que l'aigle toutes les qualités, toutes les puissances que la nature a départies aux espèces les plus parfaites de cette classe d'êtres ; il a jusqu'à dix-huit pieds d'envergure, le corps, le bec et les serres à proportion aussi grandes et aussi fortes, le courage égal à la force, Buffon, Condor. Tel on voit s'élever le monstrueux condor, Quand, du sommet des monts prenant son vaste essor, Dans les airs obscurcis il plane et se balance, Masson, Helvétiens, VII.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CONDOR. Voyez Cuntur.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « condor »

Cuntur, dans la langue des Incas.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’espagnol cóndor.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « condor »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
condor kɔ̃dɔr

Évolution historique de l’usage du mot « condor »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « condor »

  • Le condor est essentiellement charognard. Il préfère les grandes carcasses, telles que celles de cerfs ou de bovins. Techno-Science.net, 🔎 Condor des Andes - Définition et Explications
  • Avant de terminer Le condor et l’aigle Guerra et sa femme avaient déjà décidé de faire tout ce qui était en leur pouvoir pour aider les causes de ces communautés. Pendant le tournage, ils ont aidé à collecter des fonds afin que les leaders communautaires présentés dans le documentaire puissent voyager et se rencontrer; maintenant, ils continuent de le faire. Breakingnews.fr, Le condor et l'aigle, film sur la lutte indigène transcontinentale

Images d'illustration du mot « condor »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « condor »

Langue Traduction
Anglais condor
Espagnol cóndor
Italien condor
Allemand kondor
Chinois 秃鹰
Arabe كوندور
Portugais condor
Russe кондор
Japonais コンドル
Basque condor
Corse còndulu
Source : Google Translate API

Synonymes de « condor »

Source : synonymes de condor sur lebonsynonyme.fr
Partager