La langue française

Condit

Sommaire

  • Définitions du mot condit
  • Étymologie de « condit »
  • Phonétique de « condit »
  • Évolution historique de l’usage du mot « condit »
  • Citations contenant le mot « condit »
  • Traductions du mot « condit »
  • Synonymes de « condit »

Définitions du mot « condit »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONDIT, subst. masc.

CONFISERIE. Substance végétale confite dans du sucre cristallisé. Les tiges d'angélique, les oranges, les citrons, les cédrats se servent encore sur nos tables à l'état de condit (Besch.1845).Nous attaquâmes de grand cœur une fort alléchante collation de café, de biscottes et de condit (O.-V. Milosz, L'Amoureuse initiation,1910, p. 29).
Prononc. : [kɔ ̃di]. Étymol. et Hist. 1. 1458 « assaisonnement » (Myst. Vieil Testament, éd. J. de Rothschild, 16510), attest. isolée; 2. a) av. 1525 « sorte de médicament, de tonifiant » (Cretin, Chant Royal, p. 2 ds Hug.); b) 1690 « produit pharmaceutique consistant en une substance végétale confite dans du sucre cristallisé » (Fur.). Part. passé substantivé de l'a. fr. condir « assaisonner, relever » au propre et au fig. (xiies., Destruction de Rome, éd. Gröber, 351 ds Gdf.xvies. ds Hug.), du lat. condire « assaisonner, aromatiser, confire » conditum [vinum] « vin aromatisé » (Pline ds TLL s.v. condio, 142, 64). Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun

condit \kɔ̃.di\ masculin

  1. (Pharmacie) Substance végétale pénétrée et recouverte de sucre candi.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CONDIT (kon-di) s. m.
  • Terme de pharmacie. Substance végétale pénétrée et recouverte de sucre cristallisé.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CONDIT, s. m. (Pharmacie.) on entend par condit, en Pharmacie, la même chose que l’on entend en général par le mot de confiture.

Les apothicaires confisoient autrefois un grand nombre de racines, d’écorces, de fruits, &c. qu’ils renfermoient sous la dénomination de condit, tant pour les usages de la Medecine, que pour les délices de la bouche.

Mais à présent à peine trouve-t-on deux ou trois condits dans les boutiques des apothicaires ; ils ne gardent guere sous cette forme que la racine d’eringium, celle de satyrium, & celle de gingembre, qu’ils reçoivent toute confite des Indes. Voyez la maniere de confire l’une ou l’autre des deux premieres racines.

Prenez des racines de satyrium ou d’eringium bien nettoyées & bien mondées, une livre, par exemple ; faites-les bouillir jusqu’à ce qu’elles soient bien ramollies dans une suffisante quantité d’eau commune, après quoi vous les retirerez de l’eau & les égoutterez bien. Vous ferez cuire dans l’eau de la décoction une livre & demie de sucre, que vous clarifierez avec le blanc d’œuf, après quoi vous y ajoûterez vos racines, & ferez bouillir le tout ensemble jusqu’à ce que le syrop ait une consistance fort épaisse ; vous verserez le tout, racines & syrop, dans un pot, que vous ne fermerez qu’après un refroidissement parfait.

Les conserves, qu’on pourroit ranger sous le nom générique de condit, different de l’espece de confiture que nous venons de décrire, par le manuel de leur préparation. Voyez Conserve. (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « condit »

Du latin conditus (« assaisonné ») ou latinisation, par hypercorrection, de candi.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Latin conditum, de condire, assaisonner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « condit »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
condit kɔ̃di

Évolution historique de l’usage du mot « condit »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « condit »

  • Par la suite, son cheval de bataille a été les conditions des combattants. Il s’était associé à plusieurs gros noms de l’UFC afin que les athlètes obtiennent notamment de meilleures bourses et des assurances en cas de blessures importantes.    Le Journal de Montréal, «GSP» parmi les immortels | Le Journal de Montréal

Traductions du mot « condit »

Langue Traduction
Anglais condit
Espagnol condit
Italien condit
Allemand bedingen
Chinois 条件
Arabe الشرط
Portugais condicional
Russe кондит
Japonais コンディション
Basque condit
Corse condit
Source : Google Translate API

Synonymes de « condit »

Source : synonymes de condit sur lebonsynonyme.fr
Partager