La langue française

Cohobation

Définitions du mot « cohobation »

Trésor de la Langue Française informatisé

Cohobation, subst. fém.,chim. ,,Distillation d'un liquide déjà distillé`` (Ac. 1835). [kɔ ɔbasjɔ ̃]. Ds Ac. 1762-1878. 1reattest. 1615 (J. Béguin, Elements de chymie, p. 58 ds Hug.); de cohober, suff. -(a)tion*.

Wiktionnaire

Nom commun

cohobation \kɔ.ɔ.ba.sjɔ̃\ féminin

  1. (Chimie) Action de cohober, de concentrer en distillant plusieurs fois de suite.
    • La séparation de l'élément de l’air et de l’élément de l'eau, le choc des vents et des flots qui tombaient en tourbillons sur une terre fumante ; la dépuration de l'atmosphère, qu'auparavant les rayons du Soleil ne pouvaient pénétrer ; cette même atmosphère obscurcie de nouveau par les nuages d'une épaisse fumée ; la cohobation mille fois répétée et le bouillonnement continuel des eaux tombées et rejetées alternativement ; enfin la lessive de l'air par l'abandon des matières volatiles précédemment sublimées, qui toutes s'en séparèrent et descendirent avec plus ou moins de précipitation : quels mouvements, quelles tempêtes ont dû précéder, accompagner et suivre l'établissement local de chacun de ces éléments ! — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Des époques de la Nature, in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 1248.)
    • Pour la rose on retire seulement 25% d’huile essentielle en distillation directe et 75% supplémentaire par cohobation.
    • On modifie l’importance des pertes en éléments solubles, mais aisément entraînables, au moyen de la cohobation continue des eaux. — (Victor Grignard, ‎Paul Baud, Traité de chimie organique - Volume 16, 1949)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

COHOBATION (ko-o-ba-sion) s. f.
  • Terme de pharmacie. Action de cohober.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COHOBATION, s. f. (Chimie.) La cohobation est une opération chimique qui consiste à reporter les produits volatils d’une distillation, ou sur le résidu dont ils ont été séparés, ou sur de la nouvelle matiere semblable à celle qui les a fournis, & à distiller de nouveau.

La cohobation est une espece de distillation. Voyez Distillation. (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « cohobation »

Du latin médiéval des alchimistes cohobare de même sens, de l’arabe قُهْبة quhba ou قَهِبَ cohbé (« blanc brunâtre »)[1]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Cohober.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cohobation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cohobation kɔɔbasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « cohobation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cohobation »

  • Le spagyriste a donc « séparé » ! Il lui reste, si on peut dire, à purifier ses trois principes et à les recombiner entre eux, par une délicate cohobation, au jour et à l’heure voulus en fonction des nécessités de la plante et des caractéristiques de sa « signature ». , La phyto-spagyrie dynamisation des plantes par la voie du feu

Traductions du mot « cohobation »

Langue Traduction
Anglais cohobation
Espagnol cohobacion
Italien cohobation
Allemand kohobation
Chinois 喜好
Arabe التعايش
Portugais coobação
Russe повторная дистилляция
Japonais コホベーション
Basque cohobation
Corse cohobation
Source : Google Translate API

Synonymes de « cohobation »

Source : synonymes de cohobation sur lebonsynonyme.fr

Cohobation

Retour au sommaire ➦

Partager