La langue française

Codon

Sommaire

  • Définitions du mot codon
  • Étymologie de « codon »
  • Phonétique de « codon »
  • Évolution historique de l’usage du mot « codon »
  • Citations contenant le mot « codon »
  • Traductions du mot « codon »
  • Synonymes de « codon »

Définitions du mot codon

Wiktionnaire

Nom commun

codon \kɔ.dɔ̃\ masculin

  1. (Biochimie) Triplet de nucléotides (adénine, cytosine, uracile ou guanine de l'acide ribonucléique messager) entrant dans la composition d'un acide nucléique, et désigné par les initiales des trois bases correspondantes (bases puriques ou pyrimidiques).

Nom commun

codon \Prononciation ?\

  1. (Biochimie) Codon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « codon »

(1968) De l’anglais codon, lui-même dérivé de code en référence au code génétique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Mot dérivé de code avec le suffixe -on.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « codon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
codon kɔdɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « codon »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « codon »

  • En fabriquant des hybrides d’ARNm de l’Homme avec leurs propres gènes, les virus arrivent à produire des messages avec des codons de départs supplémentaires, dérivés de l’hôte. Tels des généraux de guerre, ils donnent des instructions précises aux machines qui fabriquent des protéines dans les cellules de leur victime via un processus appelé “cap-snatching”. Dans le détail, ils coupent l’extrémité d’un des propres messages codant pour les protéines de la cellule et prolongent cette séquence avec une copie d’un de leurs propres gènes.   www.pourquoidocteur.fr, Ces virus qui volent notre ADN pour mieux nous attaquer
  • Troisièmement, il est tout à fait remarquable de constater que ce variant de FLT3, qui se trouve dans un intron du gène et n'affecte pas directement la séquence codante, puisse avoir un effet aussi important sur le risque de maladie. Il s'avère que le variant introduit un codon de terminaison dans un tiers des transcrits, ce qui se traduit par une protéine plus courte à laquelle il manque la partie kinase, qui est essentielle à son fonctionnement. , deCODE Genetics : Un variant de perte de fonction au sein du FLT3 augmente fortement le risque de maladie thyroïdienne auto-immune et d'autres maladies auto-immunes
  • Récemment, des chercheurs américains ont proposé d'utiliser le recodage des codons stop pour renforcer la résistance d’une bactérie vis-à-vis de phages. Mais l’idée qu’un codage alternatif de ce type puisse empêcher efficacement le transfert d’information génétique entre un organisme génétiquement modifié et son environnement semble mise à mal par les résultats obtenus par N. Ivanova et ses collègues. « La réassignation de codons stop ne constitue pas un pare-feu étanche », confirme Volker Döring, qui travaille à la mise au point d’organismes synthétiques au Genoscope d’Evry. « Même lorsque le codage est classique, l'arrêt de la traduction est un processus qui n'est pas totalement déterministe. Pour empêcher la contamination, la xenobiologie, qui vise par exemple à incorporer de nouvelles bases azotées artificielles à l'alphabet génétique, est une piste bien plus prometteuse. » Pourlascience.fr, Des micro-organismes se jouent du code génétique | Pour la Science
  • Cette découverte s’adresse plus particulièrement aux 10% de malades atteints de maladies génétiques rares, qui sont porteurs d’une mutation non-sens, c’est-à-dire d’un "codon stop", qui ne code aucun acide aminé connu et arrête prématurément la synthèse des protéines issues des gènes mutés. Certaines formes de mucoviscidose ou de myopathie présentent ce type de mutation génétique. Pour contourner ces codons-stop, il est parfois possible d’avoir recours à des molécules "leurres" de l’environnement, qui permettent de contourner la déficience. egora.fr, Maladies génétiques : un champignon comestible, efficace pour contourner les "codons-stop" | egora.fr
  • L’enchaînement en question est dicté par les gènes, chacun d’eux renfermant le plan d’une protéine particulière. De la même façon que les données d’un ordinateur sont stockées en une enfilade de 1 et de 0, les gènes s’écrivent grâce à quatre types de « lettres », les fameuses bases notées A, C, T et G. Là où les choses se compliquent, c’est que, comme la cellule, il faut lire ces lettres trois par trois : chaque « trio » ou codon correspond à un acide aminé donné. Or, la nature n’utilise pas 20 trios pour les 20 acides aminés, mais… 64 (dont 3 codons qui permettent de délimiter le début et la fin des gènes). Cette redondance intrigue les chercheurs depuis des décennies. « Par exemple, le codon TCG code pour l’acide aminé sérine, mais le codon AGC aussi. Nous avons systématiquement remplacé toutes les occurrences de TCG par AGC, tous les TCA par AGT, tous les TAG par TAA, pour un total de 18 214 remplacements. Résultat : la nature emploie 64 codons, mais notre bactérie n’en utilise que 61 », reprend Wes Robertson. Et la bestiole fonctionne bien, même si elle se reproduit plus lentement que ses pairs. Québec Science, La biologie synthétique ou la vie en version 2.0 - Québec Science
  • L’ADN est constitué de molécules organiques, les nucléotides, qui codent les acides aminés impliqués dans la synthèse des protéines nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. En pratique, les mutations « non-sens » introduisent un « codon stop » au niveau du gène muté c’est-à-dire une séquence de nucléotides qui conduit à un arrêt prématuré de la synthèse de la protéine correspondante. Dès lors, la protéine n’est plus disponible en tant que telle, entraînant l’apparition des symptômes cliniques de la maladie.  Salle de presse | Inserm, Un champignon au secours des patients atteints de maladies génétiques rares | Salle de presse | Inserm
  • Depuis plus de trente ans, diverses pistes sont explorées pour y parvenir. Toutes consistent à agir sur le code génétique. Les organismes vivants codent leurs informations héritables à l’aide de quatre nucléotides ou bases notés A, T, C et G, qui forment des paires agencées en une longue molécule en double hélice, l’ADN. Les cellules lisent cette séquence et, à chaque triplet de bases ou codon, associent un acide aminé. Avec quatre bases différentes, il existe 64 combinaisons possibles de trois bases. Mais seuls 20 acides aminés interviennent habituellement dans la fabrication des protéines, car certains codons correspondent au même acide aminé (et trois codons ont d’autres fonctions). Pourlascience.fr, La protéine qui n'existait pas | Pour la Science
  • Les protéines nécessaires au fonctionnement de l’organisme sont constituées d’acides aminés, eux-mêmes composés de codons, une séquence de trois nucléotides sur l’ARN messager. Le codon CUU va par exemple générer l’isoleucine, un acide aminé impliqué dans la synthèse de glucose. Comme il n’existe que 20 acides aminés différents, on pourrait penser qu’il suffit de 20 codons pour le produire. Hélas, le code génétique est plein de redondances pour des raisons encore assez inconnues. La sérine par exemple est codée par six codons différents. Au total, il existe 61 codons, plus les trois codons Stop indiquant à l’ARN où arrêter et commencer l’acide aminé, soit 64 codons sur lesquels repose entièrement la vie. Futura, La bactérie E. coli recréée avec un génome entièrement artificiel et compressé

Traductions du mot « codon »

Langue Traduction
Anglais codon
Espagnol codón
Italien codone
Allemand codon
Chinois 密码子
Arabe كودون
Portugais códon
Russe кодон
Japonais コドン
Basque codon
Corse codonu
Source : Google Translate API

Synonymes de « codon »

Source : synonymes de codon sur lebonsynonyme.fr
Partager