La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « coagulum »

Coagulum

Définitions de « coagulum »

Trésor de la Langue Française informatisé

COAGULUM, subst. masc.

Masse coagulée (cf. caillé, caillot) :
Petit-lait. − C'est le liquide qui reste quand on fait coaguler le lait par la présure. Il contient la lactose et les sels, moins les phosphates qui sont entraînés par le coagulum... Macaigne, Précis d'hygiène,1911, p. 243.
Rem. 1. Au plur., on rencontre coagula ou caogulums. Du sérum sanguin un peu chargé de coagulums fibrineux. (Pasteur, Recueil de travaux, 1878, p. 193). De nombreux coagula de caséine (E. Nocard, E. Leclainche, Les Maladies microbiennes des animaux, 1896, p. 802). 2. Selon la plupart des dict. gén., le mot est également synon. de coagulant (v. ce mot III).
Prononc. et Orth. : [kɔagylɔm]. Pour la finale cf. album. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. [1610] coagule forme francisée (Beroalde de Verville, Voyage des Princes fortunez, p. 578 ds Hug.); 1700 (Geoffroy, Mém. As. Sc., p. 113 ds Brunot t. 6, p. 620, no2 : Une espece de « coagulum » ou gelee noire). I lat. class. coagulum « présure ».

Wiktionnaire

Nom commun - français

coagulum \kɔ.a.ɡy.lɔm\ masculin

  1. (Biochimie, Biologie, Chimie) Coagulation qui résulte du mélange de quelques liqueurs.
    • Tenez : voilà l’aspect visqueux de la plèvre, vous voyez ? Et le ventricule gauche contracté ; et le ventricule droit plein d’un coagulum noirâtre ; […] — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 40)
    • — la présure ou labferment surtout abondante dans l'estomac du nourrisson provoque la coagulation du lait. Le coagulum ainsi formé contient la caséine et les globules gras du lait. — (Maurice Bariéty & Robert Bonniot, Sémiologie médicale, 2003, page 220)
  2. Ce qui coagule.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COAGULUM. (UM se prononce OME.) n. m.
T. de Chimie. Coagulation qui résulte du mélange de quelques liqueurs. Les acides mêlés au lait forment un coagulum. Il se dit aussi de Ce qui coagule. La présure est un coagulum.

Littré (1872-1877)

COAGULUM (ko-a-gu-lom') s. m.

Terme didactique.

  • 1Partie caillée ou coagulée d'un fluide susceptible de se coaguler.
  • 2Substance qui cause la coagulation. La présure est un coagulum.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COAGULUM, s. m. (Chirurg.) terme consacré en Chirurgie pour exprimer la partie rouge du sang.

Lorsque le sang circule dans les vaisseaux ou qu’il en sort, il paroît composé de parties homogènes ; mais si on le laisse reposer dans un vase, on reconnoît bien-tôt qu’il n’en est pas ainsi. Le sang reçû dans une palette se refroidit, se coagule, & se partage en deux parties, dont l’une est un coagulum qu’on appelle la partie rouge du sang ; l’autre fluide & blanche, se nomme la partie lymphatique.

Mais pourquoi le coagulum du sang tiré dans un vase est-il quelque tems après la saignée d’un rouge vif à la surface, & d’un rouge très-foncé au fond du vase ? C’est parce que les globules de la surface sont non-seulement moins comprimés, mais encore mêlés avec de l’humeur blanche & glaireuse qui s’éleve vers la superficie du coagulum, qui se fige avec les globules, & qui affoiblit leur couleur : c’est cette humeur glaireuse qui produit quelquefois sur le sang que l’on a tiré des coënes blanchâtres, dures, & coriaces. Voyez Coene.

Le coagulum rouge lavé dans de l’eau tiede, se sépare en deux parties, dont l’une se mêle avec l’autre à laquelle il communique sa couleur rouge, & l’autre se forme en petits filamens blancs : la premiere est ce qu’on appelle proprement le sang, dont on expliquera la nature en son lieu. Art. de M. le Chevalier de Jaucourt.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « coagulum »

Voy. COAGULER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin coagulum.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « coagulum »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coagulum kɔagylɔm

Évolution historique de l’usage du mot « coagulum »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « coagulum »

  • Mélange PRF/bioverre le coagulum formé est très ergonomique à manipuler / Vues cliniques et radiographiques d’un comblement PRF/Bioverre LEFILDENTAIRE magazine dentaire, La poche parodontale : l’opérer autrement laser er-yag et prf

Traductions du mot « coagulum »

Langue Traduction
Anglais coagulum
Espagnol coágulo
Italien coagulo
Allemand koagulat
Chinois 凝结物
Arabe تجلط الدم
Portugais coágulo
Russe коагулянт
Japonais 凝塊
Basque coagulum
Corse coagulu
Source : Google Translate API

Synonymes de « coagulum »

Source : synonymes de coagulum sur lebonsynonyme.fr

Coagulum

Retour au sommaire ➦

Partager