La langue française

Clapper

Sommaire

  • Définitions du mot clapper
  • Étymologie de « clapper »
  • Phonétique de « clapper »
  • Évolution historique de l’usage du mot « clapper »
  • Citations contenant le mot « clapper »
  • Images d'illustration du mot « clapper »
  • Traductions du mot « clapper »
  • Synonymes de « clapper »

Définitions du mot « clapper »

Trésor de la Langue Française informatisé

CLAPPER, verbe intrans.

A.− Produire un bruit sec avec la langue en la détachant brusquement du palais. Faire clapper sa langue. Blazius, clappant de la langue, proclama le vin bon et se versa de nombreuses rasades (T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 281):
... elles [les carpes] restaient là, le corps inerte, clappant de leurs grosses lèvres rondes, bourrelets de peau blanche et charnue; ... Genevoix, Raboliot,1925, p. 22.
B.− P. ext. Faire entendre un bruit sec. Ces touches [du vieux piano à queue] clappaient et fauchaient un peu (Amiel, Journal intime,1866, p. 88).
Rem. On relève ds la docum. le subst. fém. clappée, néol. d'aut. Quantité de liquide qu'on peut avaler avec un clappement. Mais, comme je lampais à petites clappées le verre de goutte, en train de sentir son chaud dans mon dos, Clarius entre (Giono, Un de Baumugnes, 1929, p. 133).
Prononc. et Orth. : [klape], (je) clappe [klap]. Ds Ac. 1878 et 1932 s.v. clapper. Cf. aussi ds Besch. 1845, Littré, DG, Guérin 1892, Rob., Dub., Lar. encyclop. et Lar. Lang. fr. Ds Ac. Compl. 1842 s.v. claper on renvoie à clapper. Les 2 graph. sont admises ds Lar. 19e-20eet Quillet 1965. Noter ds Rob. Suppl. 1970, claper pour le terme d'argot. Étymol. et Hist. 1. Av. 1288 [date du ms.] « frapper » (B. de Ste Maure, Troie, Richel. 375, fo72ads Gdf. [correspond à chapler de l'éd. L. Constans, v. 1949] ds Gdf.), seulement en a. fr., maintenu dans divers dial. (FEW t. 2, p. 732b); 2. 2emoitié du xvies. « aboyer » (G. Bouchet, Serées, II, 67 ds Gdf. Compl.), attest. isolée; 1832 (Raymond : Claper. Prononcer ses paroles à la manière des Hottentots); 1834 « produire un bruit sec avec la langue » (Boiste). Formé sur la racine onomatopéique klapp- (FEW, loc. cit.) soit directement, soit moins prob. à travers une lang. germ. (néerl., b. all. klappen « claquer »). Fréq. abs. littér. : 6. Bbg. Colomb. 1952/53, pp. 261-262.

Wiktionnaire

Verbe

clapper \kla.pe\ intransitif ou transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire entendre un clappement.
    • Puis il vida son verre, fit clapper sa langue, cligna des yeux en se renversant sur le dossier de sa chaise, essayant de rappeler ses idées. — (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes, tome 1, 1833)
    • Le verbe sibiler peut suffire pour les Insectes.
      L’Oiseau
      ramage, si son cri n’a pas obtenu un verbe particulier à une espèce ou à un genre. L’Oiseau de Proie clappe ; l’Oiseau de Nuit ulule. Le bourdonnement peut convenir aux Colibris et aux Oiseaux-Mouches ; il vaudrait mieux dire qu’ils scrépitent, onomatopée de leur screp. — (Louis Nicolardot, La Fontaine et la Comédie humaine : suivi Du langage des animaux, E. Dentu, Éditeur, Paris, 1885)
  2. Fermer ou fixer en faisant entendre un clappement.
  3. (Argot) Manger.
    • On avait bu le coup, je m’en souvenais, après quoi il m’avait latté d'un sac pour clapper, soi-disant. — (Albert Simonin, Le cave se rebiffe, Série noire, 1954, page 111)
    • Le fait que vous cherchiez quelqu’un pour clapper me rappelle que, moi, il n'y a pas si longtemps, je cherchais quelqu’un pour siffler un assortiment de bonnes bouteilles. — (Georges Vidal, Tension de famille, 1965 (dernier chapitre))
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CLAPPER. v. intr.
Faire entendre un clappement. Il fait clapper sa langue.

Littré (1872-1877)

CLAPPER (kla-pé) v. n.
  • Faire entendre un clappement.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « clapper »

(Date à préciser) De l’ancien français claper → voir clap. (XVIe siècle) claper.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Allem. klappen, faire un clappement.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « clapper »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
clapper klape

Évolution historique de l’usage du mot « clapper »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « clapper »

  • :clapper: ARKEMA_VIE #6 : Une journée avec @garbinomaelle = Bonne ambiance assurée ! @FCGBWomen :rolling_on_the_floor_laughing: pic.twitter.com/T55kcrk9Bq WebGirondins, Une journée avec Maëlle Garbino [Vidéo] - Girondins- Girondins actualité par WebGirondins, Girondins de Bordeaux : Mercato infos et Transferts depuis 2001 avec le 1er e média indépendant sur les Girondins

Images d'illustration du mot « clapper »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « clapper »

Langue Traduction
Anglais clack
Espagnol clapper
Italien clapper
Source : Google Translate API

Synonymes de « clapper »

Source : synonymes de clapper sur lebonsynonyme.fr
Partager