Chérif : définition de chérif


Chérif : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CHÉRIF, SCHÉRIF, subst. masc.

Descendant de Mahomet par sa fille Fatima; p. ext., souverain, prince arabe ou maure. Des chérifs à turbans verts (Fromentin, Voyage en Égypte,1869, p. 118):
Dans la religion mahométane, les chefs de l'état se disent les descendants du prophète : tel est le grand-seigneur chez les Turcs, le sofi de Perse, le grand-mogol, le prince de Moka, les émirs des Arabes, les anciens califes d'Égypte et de Bagdad, et les schérifs, qui se sont emparés d'une si grande partie de l'Afrique. Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature,1814, p. 297.
Prononc. et Orth. : [ʃeʀif]. Homon. shérif. Var. schérif (cf. ex. supra). On rencontre ds la docum. un ex. du masc. plur. cheurfas (cf. J. et J. Tharaud, Rabat ou les Heures marocaines, 1918, p. 163) et un ex. du fém. sing. chérifa (cf. J. et J. Tharaud, Fez ou les Bourgeois de l'Islam, 1930, p. 124). Étymol. et Hist. 1528 sérif (E. Charrière, Négociations de la France dans le Levant, t. 1, p. 129, forme rare; 1552 cheriph (Rabelais, Quart livre, éd. R. Marichal, p. 18, 59); 1884 fém. chérifa (Les Chérifas, nom d'un tableau de Benjamin Constant exposé au Salon de 1884 d'apr. Lar. 20e); 1899 plur. cheurfa (nom de tribus constituées de chérifs ds Nouv. Lar. ill., s.v. chérif). Empr. à l'ar. šarīf « noble, éminent » (Lok., no1852; FEW t. 19, p. 172), fém. šarīfa, plur. šurafā' (Freytag, Lexicon arabico-latinum, Hall, 1830-35, t. 2, p. 414), de la racine šarafa « être élevé, noble, éminent; exceller en noblesse, en gloire » (ibid., p. 413). Fréq. abs. littér. Chérif : 11.
DÉR.
Chérifien, ienne, adj.Du Maroc (dont les souverains sont des chérifs). L'Empire chérifien (Joffre, Mémoires, t. 2, 1931, p. 441).Sa Majesté chérifienne (J. et J. Tharaud, Rabat ou les Heures marocaines,1918, p. 125). [ʃeʀifjε ̃], fém. [-jεn]. Écrit avec 2 f ds Lar. 19eet Nouv. Lar. ill., avec 1 f ds Rob., Lar. encyclop., Quillet 1965 et Lar. Lang. fr.; les 2 graph. sont admises ds Lar. 20e. 1resattest. 1869 chériffien « qui concerne le chérif » (Lar. 19e); 1918 chérifien spéc. « qui concerne le chérif » (Lar. 19e); 1918 chérifien spéc. « qui concerne le Maroc ou le roi du Maroc » (J. et J. Tharaud, loc. cit.); de chérif, suff. -ien*. Fréq. abs. littér. : 3.
BBG. − Boulan 1934, p. 122. − Lammens 1890, p. 87

Chérif : définition du Wiktionnaire

Nom commun

chérif \ʃe.ʁif\ masculin (pour une femme on dit : chérifa)

  1. (Religion) Titre que prennent les descendants de Mahomet par sa fille.
    • En cas de doute sur la pertinence de l’exorcisme, mieux vaut alors faire appel aux chérifs détenteurs d’une baraka reconnue pour sa puissance thérapeutique. — (Inversion sociale et pouvoir thérapeutique au Maroc, dans Convocations thérapeutiques du sacré, Karthala, 2002, p. 256)
    • Il se manifesta chez lui un revirement complet correspondant à une crise de mysticisme ou de xénophobie. Il se rapprocha subitement des chorfa et des oulama et passa le plus clair de son temps à lire et commenter les saintes écritures en leur compagnie. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 204)
  2. (Par extension) (Noblesse) Prince, chef, chez les Arabes et chez les Maures.
    • L’anarchie marocaine, l’application de lois semi-barbares, la corruption du chérif étaient autant d’arguments pouvant justifier une intervention de l’extérieur. — (Franco Arese, La politique africaine des États-Unis, 1945)

Nom commun

schérif \ʃe.ʁif\ masculin

  1. Variante de shérif et de chérif.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

schérif \ʃe.ʁif\ masculin

  1. Variante de shérif et de chérif.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

schérif \ʃe.ʁif\ masculin

  1. Variante de shérif et de chérif.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

schérif \ʃe.ʁif\ masculin

  1. Variante de shérif et de chérif.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Chérif : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHÉRIF. n. m.
Titre que prennent ceux qui descendent de Mahomet par sa fille. Il signifie par extension Prince, chef, chez les Arabes et chez les Maures.

Chérif : définition du Littré (1872-1877)

CHÉRIF (ché-rif') s. m.
  • Prince descendant de Mahomet par sa fille Fatime.

    Prince arabe ou maure. Le chérif de la Mecque. Une fontaine bâtie par un chérif repandait son eau dans le chemin, Chateaubriand, Itin. 37.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chérif »

Étymologie de chérif - Littré

Portug. xarife ; de l'arabe sharif, noble, éminent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de chérif - Wiktionnaire

(Date à préciser) De l’arabe شريف, šaryf (« noble »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chérif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chérif ʃerif play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « chérif »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chérif »

  • On pourra jamais faire d’un ane un cheval de course,ce monsieur chérif recherche de remonté sur la surface,après avoir était coulé par ses propres maitres,c’est un loupé,pistonné et irresponsable,sans l’appui des autres il n’est pas capable de manger à sa faim;enfant gaté et très mal éduqué,en gros ce n’est pas de sa faute,s’il est dans cet état Algérie Patriotique, Les Algériens de l’étranger à Larbi Cherif : «Vous n'êtes qu'un minable !» - Algérie Patriotique
  • A 24 heures du grand rassemblement du mouvement du 5 juin (M5-RFP), prévu le vendredi 19 juin à l’appel de l’imam Mahmoud Dicko, les maliens ignorent tout du contenu des échanges intervenus le 17 juin entre leur premier ministre, Dr Boubou Cissé, et le chérif de Nioro, Bouillé Haidara. L’entrevue était assez abrupt selon les informations. Deux heures après son arrivée à Nioro du Sahel, à bord d’un avion, le premier ministre a enfin obtenu une audience avec le Chérif. Financial Afrik, Mali: le chérif de Nioro oppose une fin de non recevoir au premier ministre Boubou Cissé | Financial Afrik

Traductions du mot « chérif »

Langue Traduction
Portugais xerife
Allemand sherif
Italien sceriffo
Espagnol sheriff
Anglais sharif
Source : Google Translate API

Mots similaires