La langue française

Chebec

Définitions du mot « chebec »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHEBEC, CHÉBEC, CHEBEK, subst. masc.

MAR. ANC. Petit trois-mâts de la Méditerranée à coque fine, aux extrémités élancées, à fort éperon, pouvant également naviguer à l'aviron et être armé pour la guerre. Un chebec à voiles latines, à voiles carrées. Un chebec armé en guerre, armé de vingt canons (Ac. 1835) :
... ces bateaux comme il n'en existe plus guère, ces types séculaires que la vapeur et le pétrole ont exterminés, les étranges chébecs, par exemple, aux formes d'une élégance orientale, qui avaient la proue grêle et bizarrement dessinée, ... Valéry, Variété III,1936, p. 238.
Rem. Selon Quillet 1965, ce bâtiment est encore utilisé dans le Levant.
Prononc. et Orth. : [ʃ əbεk], [ʃebεk]. Chebec ds Ac. 1835-1932; cf. aussi ds Land. 1834, Gattel 1841, Nod. 1844, Besch. 1845, Lar. 19e(Nouv. Lar. ill.-Lar. encyclop.), Littré, Guérin 1892, DG et Quillet 1965. Chébec ds Pt Lar. 1906, Rob. et Pt Rob. Chebec ou chébec ds Lar. Lang. fr. Graph. chabec signalée ds Nouv. Lar. ill. et Lar. 20e. Graph. chebek donnée à côté de chebec ds Lar. 19e, Lar. Lang. fr. et Quillet 1965. Étymol. et Hist. 1758 chebek, chabek (Saverien, Dict. hist., théorique et pratique de mar. d'apr. A. Grafström ds Studier i modern språkvetenskap, t. 2, p. 48); 1761 chebeck (B. Ferrner, Resa i Europa, p. 526, ibid.). Empr. à l'ar. vulg. šabbāk « petit bateau à 3 mâts », plus prob. par l'intermédiaire du cat. xabec (attesté ds des chants pop. d'Ibiza, v. Alc.-Moll; FEW t. 19, pp. 165-166; REW3, no7748a) que par celui de l'ital. sciabecco, attesté dep. 1768 (d'apr. DEI; cf. cependant lat. médiév. de Sicile xabica cité ds Vidos, p. 313). Fréq. abs. littér. : Chébec : 2. Chebek : 2. Bbg. Gohin 1903, p. 327. − Hope 1971, p. 358. − Kemna 1901, p. 214. − Lammens 1890, p. 86. − Sain. Sources t. 2 1972 [1925], p. 422. − Vidos 1939, pp. 313-318.

Wiktionnaire

Nom commun

chebec \ʃə.bɛk\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. (Histoire) (Navigation) Bateau à trois mâts, pointu des deux bouts, à voiles et à rames et qui était en usage dans la Méditerranée.
    • Le bohémien, […] avait gagné la pointe de terre derrière laquelle les galères et le chebec des pirates attendaient son arrivée, selon les avis qu'il avait envoyés à Pog-Reis par son second pigeon. — (Eugène Sue, Le commandeur de Malte, vol.2, Bruxelles & Leipzig, Meline, Cans & Cie, 1841, p.151)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHEBEC. n. m.
T. de Marine. Bâtiment à trois mâts, pointu des deux bouts, à voiles et à rames et qui est en usage dans la Méditerranée. Un chebec à voiles latines.

Littré (1872-1877)

CHEBEC (che-bèk) s. m.
  • Terme de marine. Bâtiment à trois mâts de la Méditerranée, allant à voiles et à rames.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CHEBEC.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chebec »

(XVIIIe siècle)[1] Via le catalan xabec[1] issu de l’arabe سنبكي, sounbeki (« petit bateau à 3 mâts »)[2] ou de l’arabe hispanique شباك, šabbák (« bateau à filet »)[3], apparenté à شبكة, šabaka (« filet »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Anc. franç. chabek ; espagn. jabeque ; anc. portug. enxabeque ; port. mod. enxaveque, xaveco, chaveco ; ital. sciabecco, stambecco, zambecco ; génois, sciabeca ; tous mots qui signifient chebec, et dont l'origine est ignorée.

ÉTYMOLOGIE

Ajoutez : Jal, montrant que c'était autrefois une barque de pêcheur, pense que chebec vient de l'arabe chabeka, filet. M. Devic, Diction. étym., remarque que chebec existe dans l'arabe moderne sous la forme chabbāk ou chobbāk, mais qu'on en a une forme plus ancienne dans la première édition du Thesaurus de Meninski, 1680, sounbeki, espèce de navire, et que la nasale de sounbekī se retrouve dans l'italien zambecco. C'est en effet cette forme zambecco et surtout celle de stambecco, encore plus inexplicable par l'arabe, qui a suggéré une tout autre étymologie. Selon M. Émile Durand, « l'origine de stambecco (et par conséquent de chebec) est l'allemand Steinbeck, bouquetin ; dans le Tyrol, on dit Steinbok ; d'où l'italien stambecco, sciabecco, bouquetin, puis chebec, le nom de l'animal passant à un vaisseau ; c'est ensuite de l'italien que toutes les formes sont venues, en espagnol, en portugais, en français. »

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « chebec »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chebec ʃœbœk

Évolution historique de l’usage du mot « chebec »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chebec »

  • Découvrez les Chaumes de Sèchebec au cours d’une balade de 3 heures et 11,5 km au départ de Saint-Savinien, à 15 km au sud-ouest de Saint-Jean-d’Angély par la D18. SudOuest.fr, Charente-Maritime : balade clé en main aux Chaumes de Sèchebec

Traductions du mot « chebec »

Langue Traduction
Anglais chebec
Espagnol chebec
Italien chebec
Allemand chebec
Chinois chebec
Arabe chebec
Portugais chebec
Russe chebec
Japonais ケベック
Basque chebec
Corse chebec
Source : Google Translate API

Chebec

Retour au sommaire ➦

Partager