La langue française

Chaudière

Sommaire

  • Définitions du mot chaudière
  • Étymologie de « chaudière »
  • Phonétique de « chaudière »
  • Évolution historique de l’usage du mot « chaudière »
  • Citations contenant le mot « chaudière »
  • Traductions du mot « chaudière »
  • Synonymes de « chaudière »

Définitions du mot « chaudière »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHAUDIÈRE, subst. fém.

A.−
1. Grand récipient généralement en métal qui sert à chauffer, cuire, bouillir. Chaudière en cuivre; grande chaudière. Son mari, (...), remuait dans une chaudière une décoction de garance (Jouy, L'Hermite de la Chaussée d'Antin,t. 3, 1813, p. 282).Enfin ce fut la montée de la chaudière à fromage (Ramuz, La Grande peur dans la montagne,1926, p. 25).
SYNT. Chaudière à lessive (DG); chaudière de cuisine, de teinturier, de raffineur de sucre, de brasseur de bière (Ac. 1798-1932).
2. Spécialement
a) HÉRALD. Meuble assez rare, mais adopté en particulier par les grands d'Espagne, représentant ce récipient (cf. Hugo, Ruy Blas, 1838, IV, 8, p. 442).
b) MAR., vieilli. Grand récipient destiné à la cuisson des aliments de l'équipage. À chaque repas, la chaudière de l'équipage en était remplie (Voyage de La Pérouse,t. 2, 1797, p. 188).
c) MYTHOLOGIE
SORCELLERIE. Dansant comme les sorcières de Macbeth autour de leur chaudière (Balzac, La Peau de chagrin,1831, p. 85).
[P. allus. à la chaudière dans laquelle Éson fut coupé en morceaux, bouilli et rajeuni, sur les conseils de Médée] Chaudière d'Éson, de Médée. Je voudrais (...) plonger dans la chaudière d'Éson, pour ressortir changé (Amiel, Journal intime,1866, p. 458).
RELIG. CHRÉT. [P. réf. à l'image qu'on se fait parfois de l'enfer] On nous effraie par la crainte des chaudieres de l'enfer (Dupuis, Abr. de l'orig. de tous les cultes,1796, p. 497).
3. P. méton. Contenu du récipient. Chaudière bouillante, d'huile bouillante. Ta nouvelle épouse (...) fera (...) bouillir ta chaudière (Crèvecœur, Voyage dans la Haute Pensylvanie,t. 1, 1801, p. 102).
4. Région. (Canada). Seau métallique. La mère s'est mise à voyager à la rivière avec une chaudière dans chaque main (Hémon, Maria Chapdelaine,1916, p. 235).
B.− En partic., mod. Appareil dans lequel l'eau est transformée en vapeur par différents moyens (charbon, mazout, gaz, électricité) pour divers usages (chauffage central, industrie, moyens de transport). Chaudière à mazout, de locomotive; foyer d'une chaudière. Éclater comme une chaudière à vapeur (Flaubert, La 1reÉducation sentimentale,1845, p. 134):
1. Telle une bête énorme et taciturne Qui bourdonne derrière un mur, Le ronflement s'entend, rythmique et dur, Des chaudières et des meules nocturnes; ... Verhaeren, Les Villes tentaculaires,1895, p. 106.
SYNT. Chaudière cylindrique, horizontale, marine. Chaudière auxiliaire. Un grand trois-mâts, avec une chaudière auxiliaire sur le pont (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 231). Chaudière tubulaire verticale à vaporisation rapide (P. Rousseau, Hist. des transports, 1961, p. 472). Chaudière à bouilleurs (cf. R. Champly, Nouv. Encyclop. pratique, t. 2, 1927, p. 17). Chaudière à haute pression. La nature est comme une chaudière à haute pression (Renan, Feuilles détachées, 1892, p. 389). Chaudière à tubes d'eau (cf. H. Le Masson, La Mar., 1951, p. 78). Chaudière solaire. Appareil utilisant les rayons du soleil pour obtenir de l'eau chaude. Nous pûmes contempler les essais des premières chaudières solaires (Gide, Si le grain ne meurt, 1924, p. 368).
P. métaph. :
2. Pourquoi l'appelle-t-on justice? Disons plutôt l'injustice (...). L'injustice maintenue à l'exact degré de tension qu'il faut pour que tournent les rouages de l'immense machine à fabriquer les riches, sans que la chaudière éclate. Bernanos, Journal d'un curé de campagne,1936, p. 1218.
C.− [P. anal. de forme, de fonctionnement] Je vais seul voir Saint-Marc. Effet sombre (...) de coupoles, énormes chaudières byzantines (Michelet, Journal,1838, p. 268).
Spéc., GÉOL. Grand cratère (cf. caldera et A. de Lapparent, Abr. de géol., 1886, p. 77).
Prononc. et Orth. : [ʃodjε:ʀ]. Ds Ac. 1694-1932. Écrit sans accent grave ds N. Lemery, Pharmacopée universelle, 1763, p. 40 (supra Dupuis, loc. cit.). Étymol. et Hist. 1. Av. 1105 jaldiere (Glose de Raschi ds Levy, no516); début xiies. caldere « bassin » (Psautier Oxford, éd. Fr. Michel, CVII, 9, p. 167); ca 1120 id. « grand récipient de métal où l'on fait chauffer, bouillir quelque chose » (Voyage de St Brandan, éd. E. G. R. Waters, 837); ca 1230 chaudiere (Gaidon, éd. F. Guessard et S. Luce, 30 ds T.-L.); 2. 1690 mar. faire chaudière de « faire festin de (quelque chose) » (Fur.); 3. 1835 chaudière à vapeur (Ac.). Du b. lat. cal(i)daria « chaudron ». Fréq. abs. littér. : 307. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 538, b) 539; xxes. : a) 417, b) 306. Bbg. Vincent (A.). Les N. d'obj. creux comme n. de lieux. Mél. Dauzat (A.) 1951, pp. 387-388.

Wiktionnaire

Nom commun

chaudière \ʃo.djɛʁ\ féminin

  1. (Vieilli) Chaudron.
    • Une quarantaine de trappeurs et de guerriers comanches étaient disséminés çà et là, […], quelques-uns accroupis devant deux ou trois feux sur lesquels étaient suspendues des chaudières, où rôtissaient d’énormes quartiers de venaison, préparaient le repas de leurs compagnons. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • […] : au sortir des presses, le jus est immédiatement amené dans des chaudières à double fond, où l’on fait circuler un courant de vapeur qui le porte à la température de 75 à 80° ; […]. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 125)
  2. Récipient clos, de cuivre, de tôle ou de fonte dans lequel l’eau se transforme en vapeur.
    • La vapeur, tant pour le service de la machine et d’une pompe spéciale que pour le chauffage des bassines, est produite par deux chaudières dont une de rechange. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Quatre heures après nous stoppions dans une clairière, décidés à renouveler la provision d’eau de la chaudière. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  3. (Par extension) Appareil qui produit de l'eau chaude ou de la vapeur dont la circulation permet notamment de faire fonctionner le chauffage central.
    • Par régulation thermostatique, la chaudière se déclenche seulement si la chaleur solaire est insuffisante; néanmoins l’eau caloporteuse est préchauffée et réduit l’augmentation de température nécessaire. — (« Notre sélection parmi les produits les plus performants », dans Copropriété & Travaux, n° 3 : automne 2007, page 29)
  4. (Pêche) (Désuet) Caudrette.
  5. (Héraldique) Meuble représentant un chaudron.
  6. (Cyclisme) (Péjoratif) Coureur dopé.
  7. (Québec) Seau.
    • Est-ce que ta chaudière est pleine ?
  8. (Péjoratif) Chaudasse, femme qui paraît très portée sur le sexe.
    • C’est une chaudière celle-là !
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHAUDIÈRE. n. f.
Grand vaisseau de métal, où l'on fait cuire, bouillir, chauffer quelque chose. Chaudière de cuisine. Chaudière de teinturier, de raffineur de sucre, de brasseur de bière. Chaudière à vapeur, Vaisseau de cuivre, de tôle ou de fonte dans lequel l'eau se transforme en vapeur. La chaudière de cette machine à vapeur a éclaté.

Littré (1872-1877)

CHAUDIÈRE (chô-diê-r') s. f.
  • 1Grand vaisseau en métal où l'on fait chauffer, bouillir ou cuire. Chaudière de teinturier, de raffineur. La chaudière d'une machine à vapeur. Et qu'il est aux enfers des chaudières bouillantes Où l'on plonge à jamais les femmes mal vivantes, Molière, Éc. des f. III, 2.
  • 2Contenu d'une chaudière. Une chaudière de lessive.
  • 3 Terme de marine. Chaudière d'étuve, vase qui, dans les ports, sert à faire chauffer le goudron.

    Grand vaisseau en cuivre où cuisent les aliments.

    Faire chaudière, faire bonne chère.

    Dans les ports de mer, faire chaudière, tenir une maison où les marins des bâtiments de commerce en relâche apportent leur ration et où on la leur fait cuire. Ici on fait chaudière.

  • 4Partie du four à chaux qui se trouve au-dessus du cendrier.

    Vase de fonte peu profond rempli de feu chez les argenteurs.

    En termes de manufacture de laine, le pied de la chaudière, les drogues préparatoires et les drogues colorantes. Charger la chaudière, y mettre les ingrédients nécessaires.

  • 5 Terme de blason. Meuble qui, surtout en Espagne et en Portugal, est une preuve de grande noblesse.

HISTORIQUE

XIIe s. Miex vos venist les hastes à torner, Et le broet des chaudieres humer, Bat. d'Aleschans, V. 4031. Moab est caldere de la meie esperance, Liber psalm. p. 167.

XIIIe s. Nus ne puet à Paris metre en oevre laine ne file taint en noir de chaudiere, se il n'i a autre coleur desus…, Liv. des mét. 119. Qui dont veïst cel asne ocire et destrenchier, Et metre en la caudiere et sor le grant brasier, Ch. d'Ant. VII, 899. [Il voit] Ces cuisines fumer, ces caudieres bolir, Ces somiers vers la mer et aler et venir, ib. V, 444. Jà ne iert [sera] si haus hom, si je l'ai en baillie [en mon pouvoir], Qu'il ne soit ars au feu ou chaudeire bouillie, Parise la duchesse, dans DU CANGE, caldaria.

XVe s. Messire Jean d'Aubrecicourt regarda les armes quelles le chevalier les portoit… et me dit depuis que le champ estoit d'argent à une endenture de gueules à deux chaudieres de sable, Froissart, II, III, 39.

XVIe s. Et desjeunions luy et moy tous les matins de potage de soupe chaudiere, Paré, IX, 14.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CHAUDIÈRE. Ajoutez :
6 Terme de géologie. Chaudières des géants, cavités plus ou moins larges, creusées dans le roc vif, et dont la coupe intérieure rappelle plus ou moins celle d'un chaudron. L'exploration d'une chaudière de géant, que l'auteur [professeur Sexe] a découverte, en 1865… cette chaudière a 123 pieds norvégiens de hauteur totale au-dessus du niveau de la mer, Eug. Mouton, Journ. offic. 11 mai 1874, p. 3213, 2e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chaudière »

Picard caudière ; provenç. caudiera ; espagn. caldera ; portug. caldeira ; ital. caldaja ; du latin caldaria, de caldus, pour calidus, chaud.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin caldaria (« chaudron, étuve »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chaudière »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chaudière ʃodjɛr

Évolution historique de l’usage du mot « chaudière »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chaudière »

  • Le divorce est la soupape de sûreté de la chaudière conjugale. De Adrien Decourcelle
  • Vous êtes locataire d’un appartement ou d’une maison : les gros travaux (remplacement de chaudière, isolation, etc.) sont gérés et financés par votre propriétaire. Cependant, la loi précise aussi que les menues réparations et l’entretien du logement relèvent de la responsabilité de l’occupant. En tant que locataire, quelles sont vos responsabilités concernant la chaudière ? Êtes-vous tenu de l’entretenir et que risquez-vous si vous ne respectez pas les règles ? QuelleEnergie, Locataire et propriétaire : qui entretient la chaudière ?
  • La société Boostheat, déçue des retours des premiers clients équipés avec sa nouvelle chaudière à gaz, suspend temporairement leur commercialisation. Et travaillera avec de nouveaux intermédiaires. , Boostheat suspend la commercialisation de ses chaudières
  • L’entretien d’une chaudière est indispensable pour éviter tout risque d’intoxication au monoxyde de carbone. Dans le cadre d’une location, est-ce au propriétaire ou au locataire de le prendre en charge ? Seloger, Je loue : qui doit faire l'entretien de la chaudière ? | Location Seloger
  • Depuis deux ans Gilbert Robineau s’est équipé de deux chaudières espagnoles Villoria Otero à air pulsé qui ont remplacé ses radiants à gaz. « Je ne voulais pas de système à eau chaude car je considère que les aérothermes s’encrassent et se bouchent, estime-t-il. Je préfère aussi apporter de l’air neuf en permanence ». Il a eu le temps de réfléchir à ce choix au cours des quatre années de contentieux avec un fabricant polonais lui ayant vendu des chaudières à air pulsé qui n’ont jamais correctement fonctionné. Installé dans le Maine-et-Loire, Gilbert Robineau élève des dindes sur un site de 3 350 m2 comptant quatre bâtiments tunnels statique (type Louisiane) construits en 1998 et rénovés voici deux ans (rideaux neufs isolés et laine de verre avec une nouvelle bâche en couverture). L’éleveur s’approvisionne à bon compte de déchets d’une menuiserie industrielle qu’il fait déchiqueter en morceaux gros comme le pouce. Réussir volailles, Une chaudière à bois avec échangeur air/air vite amortie chez Gilbert Robineau | Réussir volailles

Traductions du mot « chaudière »

Langue Traduction
Anglais boiler
Espagnol caldera
Italien caldaia
Allemand kessel
Portugais caldeira
Source : Google Translate API

Synonymes de « chaudière »

Source : synonymes de chaudière sur lebonsynonyme.fr
Partager