La langue française

Charcutaille

Définitions du mot « charcutaille »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHARCUTAILLE, subst. fém.

Néol. Viande de porc; charcuterie de mauvaise qualité. Des étaux de sandwiches, de charcutaille (A. Arnoux, Paris-sur-Seine, 1939, p. 154); de la charcutaille (...) du porc (Queffélec, Un Recteur de l'île de Sein,1944, p. 103).
Rem. Construit sans doute sur le modèle de cochonnaille, charcutaille suggère une idée d'abondance, de variété.
Étymol. et Hist. 1939 (A. Arnoux, loc. cit.). Dér. du rad. de charcuterie*; suff. -aille*.

Wiktionnaire

Nom commun

charcutaille \ʃaʁ.ky.taj\ féminin

  1. (Néologisme) (Cuisine) (Péjoratif) Charcuterie de qualité médiocre.
    • Roger, le patron, apportait naturellement un soin maniaque à sélectionner les produits qu'il proposait à sa clientèle, qu'il s'agisse de charcutaille, de fromage ou de pichtegorne. — (Maurice Léger, Moi, Antoinette Védrines, thanatopractrice et pilier de rugby, Éditions Publibook, 2006, page 239)
    • Mais dans notre langage à nous, ça s’appelle un petit creux, une petite faim. Ça vient doucement ou subitement quand le fricot de midi et la gamelle du soir sont encore loin. Alors, on va taper dans les réserves de la cambuse ou l’on fait un arrêt boulange, charcutaille, voire épicier. — (Vive le (petit) creux de l'été ! de Jacky Durand pour Libération du 11 août 2016)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « charcutaille »

(1939) Dérivé de charcuter avec le suffixe -aille.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « charcutaille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
charcutaille ʃarkytaj

Évolution historique de l’usage du mot « charcutaille »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « charcutaille »

  • Il y a un an, tout juste, Nikolas Cortès créait "Galinette", avec son ami et associé Mathieu Louvière. Situé au numéro 4 de l’avenue de Castres, à l’est de Toulouse, l’établissement fait à la fois rôtisserie, épicerie fine et restaurant. Ici, on déguste des poulets gascons farcis aux olives et à l’ail, marinés dans des épices, des longes de porcs, des souris d’agneau… tous rôtis. Mais aussi de la charcutaille, ratatouille, gratin dauphinois, légumes craquants, fromages fermiers… "En ce moment, tous les jours, on prépare des plats à emporter, à 9,90 euros, mis en ligne sur notre site", annonce Nikolas Cortès. Et aujourd’hui, en dépit de la réouverture des restaurants, il va encore privilégier cette formule du drive, mise en place pendant le covid "On ne rouvre pas encore car nous devons faire des travaux pour accueillir nos clients dans de bonnes conditions sanitaires en séparant bien la rôtisserie du restaurant", poursuit l’un des patrons de Galinette. Ces travaux auraient dû avoir lieu durant le confinement "mais le matériel n’est jamais arrivé", regrette Nikolas Cortès. L’enseigne "Galinette" souhaite aussi agrandir sa terrasse de 15 couverts en s’étendant sur le parking afin de combler la perte de place dans le restaurant générée par le nouvel agencement. "Si on rouvre, ce sera avec maximum 8 couverts à l’intérieur contre 24 avant". Avec son ambiance vintage et champêtre, ses nappes rouges à carreaux et ses objets anciens (dont de vieux exemplaires de La Dépêche), et surtout son sens de l’accueil, Galinette a su trouver son public dès son ouverture. "On a dû développer la partie restaurant très vite. Tous les midis et soirs, nous étions complets", reconnaît Nikolas. Aujourd’hui, Galinette emploie deux chefs cuisiniers, "l’un d’eux a été embauché juste avant le covid-19. On était en pleine ascension et tout s’est arrêté d’un coup. Aujourd’hui, c’est un petit retour en arrière pour nous", conclut Nikolas Cortès. ladepeche.fr, Toulouse. Chez Galinette, on va privilégier le drive - ladepeche.fr
  • Oui, bon, d’accord, le terroir en Aveyron, c’est plutôt fromage et charcutaille. Plutôt veau, vache et cochon. Mais cela peut être aussi la spiruline. Ben oui. Et la spiruline en Aveyron, c’est notamment du côté de Camboulazet qu’il faut aller la chercher. Plus précisément à la ferme aquacole de production de Spiruline Algahé, située au lieu-dit Noyès. centrepresseaveyron.fr, L’algue spiruline navigue en terre connue dans la ferme aquacole de Camboulazet - centrepresseaveyron.fr
  • Je fus ce que je fus : un mélange / De vinaigre et d’huile de table, / Une charcutaille d’ange et de bête (Nicanor Parra (1914-2018), Poèmes et anti-poèmes) France Culture, Nicanor Parra, l'anti-poète
  • Plutôt que se morfondre, les « boudinettes » décident de traverser la France à vélo jusqu’à la garden-party de l’Élysée, pour y vendre de la charcutaille. La séance de dédicaces ne devrait donc… CharenteLibre.fr, Le Boudin Tour d’une reine du roman passe par Ruffec - Charente Libre.fr
  • Partout, ce « Parisien pas comme les autres », comme disent les gens du coin, distribue poignées de main et tapes dans le dos, claque la bise aux mamies et aux enfants, ne dit jamais non à une pinte de bière ou une assiette de charcutaille. Ogre bourré d'énergie, il épuise les maigres troupes qui l'accompagnent. leparisien.fr, Jacques Chirac, le conquérant : du «jeune loup» de Pompidou à l’Elysée - Le Parisien

Traductions du mot « charcutaille »

Langue Traduction
Anglais delicatessen
Source : Google Translate API

Synonymes de « charcutaille »

Source : synonymes de charcutaille sur lebonsynonyme.fr

Charcutaille

Retour au sommaire ➦

Partager