La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « chapé »

Chapé

Définitions de « chapé »

Trésor de la Langue Française informatisé

Chapé, ée, adj.a) Revêtu d'une chape et plus spécialement de la chape ecclésiastique. Et sur ce brancard resplendissait, crossé, chapé et mitré, le nouveau pape des fous, le sonneur de cloches de Notre-Dame, Quasimodo le bossu (Hugo, Notre-Dame de Paris,1832, p. 82).Les bergers sont chapés de couvertures brunes à rayures claires, qui leur tombent jusqu'aux genoux (T'Serstevens, L'Itinéraire espagnol,1933, p. 228).b) [P. anal. de forme avec la chape ecclésiastique] Hérald. Écu chapé. Écu s'ouvrant en chape du milieu du chef jusqu'au milieu du pavillon (d'apr. Grandm. 1852). [ʃape]. Ds Ac. 1762. 1resattest. 1558 (S. Fontaine, Histoire catholique de nostre temps, 257bcité par Vaganay ds Fr. mod. t. 5, p. 72); 1690 hérald. (Fur.); de chape, suff. *. Fréq. abs. littér. : 4.

Wiktionnaire

Adjectif - français

chapé \ʃa.pe\ masculin singulier

  1. (Liturgie) Revêtu d’une chape.
  2. (Héraldique) masculin Se dit de l’écu qui s’ouvre en chape ou en pavillon, depuis le milieu du chef jusqu’au bas des flancs dextre et senestre. Il s'oppose dans sa construction au chaussé. Il est considéré comme une division ou une partition de l’écu mais se blasonne comme une pièce.
    • D’azur aux trois écussons d’argent, chapé du même, qui est de Morvillars → voir illustration « écu chapé d’argent »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHAPE. n. f.
Vêtement d'église, en forme de manteau, qui s'agrafe par-devant et va jusqu'aux talons, et que portent l'évêque, le prêtre officiant, les chantres, etc., durant certaines parties du service divin. Chape de drap d'or, de satin, de damas. Chape en broderie. Chape violette. Chape noire. Il se dit aussi de l'Habit que portent les cardinaux et qui a un capuce doublé d'hermine. Chape rouge. Il désigne par analogie, en termes d'Arts, Certaines choses qui s'appliquent sur d'autres qui servent à les couvrir, à les envelopper, telles que l'Enduit de mortier dont on recouvre l'extrados d'une voûte, le Couvercle d'un alambic, la Futaille qui recouvre un tonneau de vin, etc. La chape d'une voûte. Mettre la chape sur l'alambic. Chape de poulie.

Littré (1872-1877)

CHAPÉ (cha-pé, pée) adj.
  • 1 Terme de liturgie. Revêtu d'une chape.
  • 2 Terme de blason. Il se dit de l'écu qui s'ouvre en chape ou en pavillon, depuis le milieu du chef jusqu'au milieu des flancs.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chapé »

Dérivé de chape.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chapé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chapé ʃape

Traductions du mot « chapé »

Langue Traduction
Anglais cope
Espagnol capa pluvial
Italien far fronte
Allemand bewältigen
Chinois 应付
Arabe التأقلم
Portugais enfrentar
Russe справиться
Japonais 対処
Basque aurre egin
Corse affruntà
Source : Google Translate API

Chapé

Retour au sommaire ➦

Partager