La langue française

Chah

Définitions du mot « chah »

Wiktionnaire

Nom commun

chah \ʃa\ masculin (pour une femme on dit : chahbanou)

  1. (Noblesse) Titre des monarques de Perse, puis de l’Iran.
    • Abbas le Grand est le cinquième chah séfévide de Perse.
    • Les uns comme les autres passaient du chah au sultan, et inversement, au gré de leurs intérêts du moment. — (André Clot, Soliman le Magnifique, 1983)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHAH. n. m.
Voyez SCHAH.

Littré (1872-1877)

CHAH (cha) s. m.
  • Titre des rois de Perse.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chah »

Du persan شاه, shāh (« roi »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Persan, schâ, roi.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « chah »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chah ʃa

Évolution historique de l’usage du mot « chah »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chah »

  • Le conseil tribal Nuu-chah-nulth, qui inclut la nation Tla-o-qui-aht de Colombie-Britannique dont Chantel Moore était membre, a publié un communiqué jeudi soir pour dénoncer les actions des policiers. Radio-Canada.ca, Décès de Chantel Moore : consternation dans le monde politique autochtone | Radio-Canada.ca
  • Une page d’histoire oubliée · Décédé en janvier 2020, le sultan d’Oman Qabous Ibn Saïd avait livré au début de son règne, dans les années 1970, une guerre de plusieurs années contre les rebelles d’inspiration marxiste du Dhofar. Avec l’appui des militaires britanniques, puis le renfort de l’aviation et des troupes iraniennes, dans une opération entièrement conçue par le chah d’Iran. C’est ainsi que le sultan assura son pouvoir. Nous reviendrons dans un second article sur la période de reconstruction qui suivit ces événements. Orient XXI, Oman. Comment le chah d'Iran a sauvé le régime
  • À ses casquettes d’avocate, de professeure à la LAU et de danseuse de flamenco, elle a ajouté celle de gardienne d’un trésor national dont les secrets sont conservés au creux d’un imposant livre d’or qui trône à la réception. En en parcourant les pages, ou sinon en traversant le long couloir qui mène vers la salle à manger, on croise les spectres du dernier empereur allemand Guillaume II, de Charles de Gaulle, de François Georges-Picot, de Mustafa Kemal Atatürk, du chah d’Iran Mohammad Reza Pahlavi, d’Albert Einstein, ou encore ceux de certaines légendes de l’art qui ont foulé la scène du Festival de Baalbeck, notamment Joan Baez, Ella Fitzgerald, Herbie Hancock, Feyrouz, Fanny Ardant et particulièrement Nina Simone dont Rima el-Husseini garde un souvenir particulier. « C’était en 1998, il a fallu la porter sur une chaise vers sa chambre dans l’annexe. Je n’oublierai jamais cette rencontre magique, comme d’ailleurs toutes celles qui font le roman du Palmyra. Elle avait demandé une caisse de Veuve Clicquot rosé avant son entrée en scène, et il nous a fallu sillonner toute la Békaa pour en trouver... » Impossible également, en grimpant les escaliers de bois qui craquent sous les pieds, de ne pas voir l’empreinte poignante qu’a laissée Jean Cocteau après ses deux séjours au Palmyra, en 1956 et 1960. Il suffit de pousser la porte de la chambre 27 pour découvrir, soufflé sur un mur comme une poussière d’étoiles, le Salut amical de Cocteau, orné d’une esquisse d’un visage aux yeux troubles et troublés. « Comme chacun des visiteurs, ce personnage semble regarder les temples de Baalbeck avec les yeux du Palmyra. Voilà, en quelques mots, l’expérience qu’offre notre établissement », s’émeut la gérante du lieu. L'Orient-Le Jour, Quand les murs de l’hôtel Palmyra se mettent à parler... - L'Orient-Le Jour
  • Le fils du chah, qui fut un monarque pro-occidental et un proche allié des Etats-Unis, a balayé la perspective d'un rétablissement de sa dynastie. Il s'est dit prêt à soutenir une vaste coalition d'Iraniens pour remplacer le régime actuel par une démocratie séculaire. L'Orient-Le Jour, L'héritier du chah d'Iran prédit la chute rapide du régime de Téhéran - L'Orient-Le Jour
  • LES ARCHIVES DU FIGARO - Le 21 décembre 1959, Farah Diba devient l’épouse du chah d’Iran. Un véritable conte oriental que nous raconte notre reporter Philippe Bouvard. Le Figaro.fr, Il y a 60 ans, le mariage grandiose de Farah Diba et du chah d’Iran
  • Le chah d'Iran Mohammad Reza Pahlavi serre la main de Shapour Bakhtiar à Téhéran, le 6 janvier 1979 , Il y a 40 ans, le chah d’Iran Mohammad Reza Pahlavi prenait le chemin de l’exil
  • Graffiti hostile au chah à Téhéran, le 13 janvier 1979 LExpress.fr, Le départ du chah d'Iran, vu par l'AFP en 1979 - L'Express

Images d'illustration du mot « chah »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « chah »

Langue Traduction
Anglais shah
Espagnol shah
Italien scià
Allemand schah
Portugais
Source : Google Translate API

Synonymes de « chah »

Source : synonymes de chah sur lebonsynonyme.fr

Chah

Retour au sommaire ➦

Partager