La langue française

Carène

Définitions du mot « carène »

Trésor de la Langue Française informatisé

CARÈNE, subst. fém.

A.− MAR. Partie immergée de la coque d'un bateau lorsqu'il est chargé (cf. œuvres vives). Calfater une carène. Au loin, les marteaux des calfats tamponnaient des carènes, et une brise lourde apportait la senteur du goudron (Flaubert, Trois contes,Un Cœur simple, 1877, p. 23).
P. méton. [En poésie] Le navire lui-même :
1. Rivage où ma frêle carène Avait fui pour ne plus sortir, Au large le flot me rentraîne; Mon penchant sur tes bords m'enchaîne; Faut-il rester? Faut-il partir? Sainte-Beuve, Poésies,Adieux à la poésie, 1829, p. 45.
Abattre en carène. Coucher un bateau sur un bord pour contrôler l'état de ses œuvres vives et au besoin les réparer.
Bordé de carène. Bordé extérieur de la coque (cf. M. Benoist, F. Pettier, Les Transp. mar., 1961, p. 83).
B.− P. anal.
1. AÉRON. Carène de dirigeable. Enveloppe de forme plus ou moins allongée, remplie de gaz ou contenant des ballonnets remplis de gaz. Le coefficient de résistance d'une carène de forme donnée (...) est le quotient de la résistance de cette carène (...) à la vitesse de 1 m par seconde par la surface du maître-couple (L. Marchis, Leçons sur la nav. aérienne,1904, p. 614).
2. SC. NATURELLES
a) ANAT. ,,Arête saillante de l'exosquelette, plus ou moins étroite ou aiguë`` (Séguy 1967) :
2. Les oiseaux aptes au vol, (...) ont un sternum présentant, sur sa ligne médiane externe, une forte carène, le bréchet, ... E. Perrier, Traité de zool.,t. 4, 1928-32, p. 3161.
b) BOT. ,,Pièce antérieure de la corolle des Papilionacées, formée par la réunion de deux pétales disposés comme la carène d'un bateau`` (Gatin 1965; cf. L. Plantefol, Cours de bot. et de biol. végétale, t. 2, 1931, p. 236).
Prononc. et Orth. : [kaʀ εn]. Ds Ac. 1694-1740 sous la forme carene sans accent. Noter que ds Ac. 1740 on écrit carène avec un accent dans le corps de l'article. Ds Ac. 1762-1932 sous la forme moderne. Passy 1914 note [ε:] ouvert long; à ce sujet cf. Buben 1935, § 45 : ,,La 7eédition [de l'Ac.] fixe l'usage moderne d'après lequel l'e ouvert accentué suivi d'une syllabe féminine est marqué soit par le redoublement de la consonne suivante, soit par l'accent grave. La répartition de ces deux procédés orthographiques est tout à fait arbitraire et l'on écrit d'une part : jette, marquette, soufflette, d'autre part achète [...] cantilène, carène, cep. On choisit bien le redoublement quand il y avait deux consonnes en latin, et l'accent grave quand le mot n'avait qu'une seule consonne; mais il y a trop d'exceptions à cette règle générale. [...] Il s'agit ici d'une simple particularité orthographique; il n'y a et il ne devrait y avoir aucune différence phonétique entre jette-achète, nette-discrète, cruelle-fidèle, etc. parce que l'e est également bref dans les deux cas. Et pourtant beaucoup d'étrangers, ceux surtout qui parlent une langue où le redoublement de la consonne marque la brièveté de la voyelle précédente, prolongent volontiers, par contre-coup, l'e ouvert qui porte l'accent grave. [...] Ils s'y croient autorisés par le fait que l'accent grave peut vraiment être considéré comme un signe de longueur dans les mots savants d'origine latine ou grecque qui, même dans la prononciation française, conservent la quantité étymologique, comme par exemple carène, cène, hyène, hygiène, obscène, blasphème, stratagème, Polyphème, Athènes, éphèbe, règle, crète, cf. aussi il hèle [ε:l] dérivé de l'anglais hail``. Étymol. et Hist. I. 1. Mar. a) 1246 carenne « quille » (Propositions des commissaires du roi de France [trad. de traités passés entre St-Louis et le procureur du podestat de Gênes, rédigés en lat. médiév. : in carena] ds Vidos, p. 294), attest. isolée; b) 1552 carene « ensemble de la coque immergée » (Ronsard, sonnet XLIV ds Les Amours, éd. Laumonier, t. 4, p. 47); 2. 1316-28 carine « id. » (Ovide Moralisé, éd. C. De Boer, XIV, 4275) − 1606 (Crespin, Le Thresor des trois lang. esp., fr. et ital., Genève). II. 1753 bot. carine (Trév.); 1782 carène (Abbé Rozier, Cours complet d'agric. [...] ou Dict. univ. d'agric. t. 2). I 1 a) empr. à l'a. génois carena à travers le lat. médiév.; 1 b) empr. à l'ital. carena (xves. ds Batt. t. 2) lui-même d'orig. génoise. I 2 est empr. au lat. carina proprement « demi-coquille de noix » d'où « carène de vaisseau », Vidos, p. 294. II lat. sc. carina (cf. 1819 Candolle Bot., p. 393, s.v. carène : pièce inférieure de la corolle, courbée en forme de nacelle); dér. de I en raison de l'aspect morphol. de ce pétale. Fréq. abs. littér. : 91. Bbg. Hope 1971, p. 175.

Wiktionnaire

Nom commun

carène \ka.ʁɛn\ féminin

  1. (Marine) Partie d’un navire, ensemble des lignes longitudinales et transversales qui forment le dessin de la coque dans sa partie immergée (la quille et les flancs du navire jusqu’à la ligne de flottaison).
    • On vit aussi quelques épaves, des restes de carènes et des membrures de bâtiments. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Mais il vint une nuit frapper le grand écueil
      Dans l’Océan trompeur où chantait la Sirène,
      Et le naufrage horrible inclina sa carène
      Aux profondeurs du Gouffre, immuable cercueil.
      — (Émile Nelligan, Le vaisseau d'or (poème), 1903)
  2. Action de caréner.
  3. (Par métonymie) Le navire lui-même.
  4. (Botanique) Pétale inférieur des Fabacées (ou Légumineuses) constituée de deux pétales fusionnés et rappelant la carène d’un bateau.
  5. Partie d'un dirigeable en forme plus ou moins allongée et contenant le gaz permettant sa portance.
  6. (Zoologie) Chez les insectes, arête ou quille plus ou moins élevée, plus ou moins tranchante de l’exosquelette.
  7. (Médecine) Pathologie du thorax.

Forme de verbe

carène \ka.ʁɛn\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de caréner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de caréner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de caréner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de caréner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de caréner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CARÈNE. n. f.
T. de Marine. La quille et les flancs du navire jusqu'à la ligne de flottaison. Les qualités d'un bâtiment dépendent de la forme de sa carène. Bordages de carène. Mettre un navire en carène, l'abattre en carène, Le mettre sur le côté pour le réparer dans ses œuvres vives, c'est-à-dire aux endroits qui sont dans l'eau. Il désigne aussi l'Action de caréner. En termes de Botanique, il se dit, par analogie, des Deux pétales inférieurs des fleurs papilionacées, parce qu'ils ressemblent à la carène d'un bâtiment.

Littré (1872-1877)

CARÈNE (ka-rê-n') s. f.
  • 1 Terme de marine. Longue pièce de bois qui fait le fondement d'un vaisseau.
  • 2Les flancs du navire jusqu'à la ligne de flottaison.
  • 3Carénage. Mettre, abattre un navire en carène, le coucher sur le côté pour le réparer dans les œuvres vives.

    Donner la carène, carène entière, demi-carène à un vaisseau, en refaire la carène, en tout ou en partie. Que tous les autres vaisseaux du port qui ne devaient point être carénés devaient avoir une demi-carène conformément aux règlements, État des travaux, 4 février 1679, dans JAL.

  • 4 Terme de botanique. Le pétale inférieur des fleurs papilionacées, parce que la forme a quelque analogie avec celle de la carène d'un vaisseau.

HISTORIQUE

XVIe s. L'espine est comme siege et fondement de tout l'assemblage et liaison du corps, comme la carine est le fondement de tout le navire, Paré, IV, 16.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « carène »

Carina, carène.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’italien carena, du latin carina (« coquille de noix »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « carène »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
carène karɛn

Citations contenant le mot « carène »

  • C’était des bateaux poussés à l’extrême de la puissance par la forme de la carène., très plats et avec des lignes très tendues. On pouvait penser que c’était des bateaux d’architecte conçus pour être performants sur la mer plate. Et quand on y était et qu’on avait de puissance, on avait les carènes qui répondaient pour que ça glisse. Je me souviens que sur la New York Vendée, alors que j’avais cassé un foil dès le départ. J’étais reparti sans foils, et alors que j’étais devant un front, j’allais presque aussi vite que les bateaux à foils. Après, ce qui est important c’est aussi la fiabilité des bateaux. Moi à l’époque j’ai un peu essuyé les plâtres avec ces nouveaux bateaux, les foils, les nouveaux systèmes… Tout le temps de développement qui a été gagné depuis profite aux skippers… Ce sera la même chose avec les nouveaux foilers à l’arrivée, ils apprendront plein de choses. , Vendée Globe. Morgan Lagravière : « Oui, je suis étonné de la performance de Maître Coq ». - La Roche sur Yon.maville.com
  • Depuis deux ou trois décennies, les entrées d'eau des carènes n'ont pas cessé de voir leur V se transformer petit à petit en U. D'un passage dans la vague plus souple au près, on est arrivé à un franchissement générant des chocs plus durs, mais permettant grâce à la plus grande largeur, de surfer plus vite et d'octroyer beaucoup plus de volume habitable. Après Pascal Conq pour le 46.1 et le 30.1, l'équation cornélienne est confiée à Marc Lombard pour ce nouveau modèle et le résultat est surprenant. Sur le premier tiers de longueur, une étrave en V assez fine au niveau de la flottaison est surmontée par des flancs tulipés, allant jusqu'à un redan beaucoup plus large à 30-40 cm de la surface, et se prolongeant en un bouchain vif s'atténuant sur les autres deux tiers jusqu'à la poupe. Les avantages de la carène en V et aussi ceux de celle en U, l'une éliminant les défauts de l'autre et vis et versa, c'est très prometteur, et on n'a hâte de découvrir ce dessin sur l'eau. Bateaux.com, Essai de l'Océanis 40.1, plus habitable et plus performant que ses prédécesseurs
  • « Une première version de la carène, la coque du navire, du futur PANG a été testée. Ces essais ont pour but de mesurer la résistance à l'avancement de la carène et de tester à différentes vitesses les premières versions des hélices montées sur la carène. » , Le futur porte-avions nouvelle génération est conçu à la DGA de Val-de-Reuil | La Dépêche Louviers
  • American Magic et Ineos ont choisi de voler haut, avec notamment des carènes très plates qui sont prévues pour voler sans aucun contact avec la surface de l'eau. À l'instar de Team New Zealand, Luna Rossa a choisi de voler un peu plus bas afin de favoriser les écoulements aéro. Bateaux.com, America's Cup : duels à 50 noeuds en baie d'Auckland
  • Le 1090 Evolution porte bien son nom puisqu’il s’agit d’une variation du très célèbre R 1040 fabriqué à plus de 200 exemplaires et dont il reprend la carène caractérisée par une étrave haute et protectrice particulièrement adaptée à des mers formées. Mais pont et superstructure sont entièrement nouveaux. , Essai Rodman 1090 Evolution – Une vedette dotée d’une carène éprouvée - Voile & Moteur
  • Après 5 transatlantiques à bord de sa monture – acquise en 2017 et constamment modifiée depuis – (3 en course, un record de l’Atlantique Nord en solitaire et un convoyage retour depuis la Guadeloupe), Alan Roura a d’ores et déjà atteint l’objectif de se présenter au départ de son deuxième Vendée Globe dans les meilleures conditions mises à sa disposition. À la tête d’un projet dit « intermédiaire », le navigateur suisse se fixait en effet des ambitions à la hauteur de ses moyens : terminer de la plus belle des façons son deuxième tour du monde en course, en solitaire. Déjà une belle performance pour le jeune homme de 27 ans, de nouveau benjamin de l’édition 2020 de l’« Everest des mers », lorsque l’on connaît les statistiques de la course (47% d’abandon en moyenne sur l’ensemble des précédentes éditions). Or, outre son expérience de 2016 en matière de gestion du bonhomme et sa connaissance des pièges du parcours, Alan pourra compter sur un autre atout majeur que représente la fiabilité de son bateau. Un monocoque datant de 2007 qui a montré, depuis plus de 10 ans, qu’il en avait « sous la carène » (voir Palmarès). Adonnante.com - Surfez sur l'Actualité Voile Sportive - Course au Large - America's Cup - Voile Légère, IMOCA - Vendée Globe 2020 - 20 000 milles sous la carène d'Alan RouraAdonnante.com – Surfez sur l'Actualité Voile Sportive – Course au Large – America's Cup – Voile Légère | Surfez sur l'actualité voile sportive
  • Depuis 10 ans, le constructeur progresse, en faisant régulièrement évoluer ses carènes. N'utilisant pas de moule de coque, comme c'est le cas pour les bateaux en polyester il peut ainsi changer la forme au fil des années pour gagner en performance, en confort et en passage à la mer. Bateaux.com, Highfield, des annexes à coque alu robustes et légères
  • Avec sa carène à bouchain et ses 2 safrans, sa quille en T et son bout-dehors rétractable, l'Elan E4 s'affiche avant tout comme un voilier de régate. Mais ce petit monocoque pourra aussi offrir un grand espace dans son cockpit et un aménagement à 2 ou 3 cabines qui satisferont un propriétaire pour la croisière. Une version "Pure Performance" affine encore les qualités de ce coursier des mers. Bateaux.com, Voiliers monocoques de 10-12 m, la catégorie reine
  • La carène de ce Malango 888, directement dérivée de la compétition se démarquait avec ses deux bouchains évolutifs qui combinent augmentation de stabilité de forme et accroissement de la puissance par rapport à une carène classique. Bateaux.com, IDB Marine Mojito 888, le surdoué de la croisière côtière
  • Cette carte postale de la place du Thérond, à Marvejols, est intéressante non seulement pour les commerces (tailleur à gauche et café à droite), mais aussi et surtout pour les différentes sortes de toitures qui cohabitent. Le café-restaurant Pépin est doté d’une toiture dite à la Mansart car cette forme aurait été imaginée par l’architecte François Mansart aux environs de 1635. Elle est caractérisée par comble brisé, c’est le brisis, qui est surmonté par le terrasson (partie supérieure). La maison située à côté possède un toit dit en carène de bateau ou à la Philibert. La forme de ces toitures, conçue par Philibert Delorme, architecte du roi Henri II, était typique, ressemblant à une coque de bateau renversée. En Lozère, les authentiques toits en carène ne se trouvent que de Bagnols-les-Bains à La Canourgue, tout le long de la vallée du Lot. Ces deux types de couverture présentent l’avantage d’offrir un volume important. midilibre.fr, Zoom sur deux types de toitures caractéristiques, à Marvejols - midilibre.fr

Traductions du mot « carène »

Langue Traduction
Anglais hull
Espagnol cáscara
Italien scafo
Allemand rumpf
Chinois 船体
Arabe بدن
Portugais casco
Russe корпус
Japonais 船体
Basque kaskoa
Corse scafu
Source : Google Translate API

Carène

Retour au sommaire ➦

Partager