La langue française

Cantillation

Sommaire

  • Définitions du mot cantillation
  • Étymologie de « cantillation »
  • Phonétique de « cantillation »
  • Évolution historique de l’usage du mot « cantillation »
  • Citations contenant le mot « cantillation »
  • Traductions du mot « cantillation »
  • Synonymes de « cantillation »

Définitions du mot cantillation

Wiktionnaire

Nom commun

cantillation \kɑ̃.ti.ja.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de cantiller.
    • La cantillation traverse toutes les cultures religieuses et humaines. Le prêtre chrétien cantille en latin à l’autel de l’église Dominus Flevit, et son regard traverse le vitrail au-dessus de l’autel : devant lui s’étend l’esplanade du Dôme du Rocher voisin de la mosquée où le muezzin cantille l’adhan, l’appel à la prière musulmane, et plus loin s’étale la vieille ville de Jérusalem dans laquelle plusieurs synagogues abritent un ḥazane cantillant les versets du Tanakh, la Bible hébraïque. À l’orient de Jérusalem l’Asie s’étend jusqu’au Japon, cette Asie où de nombreux moines bouddhistes cantillent les sûtras bouddhiques de leur Tradition. — (Article Cantillation de Wikipédia en français, juillet 2009)

Nom commun

cantillation \ˌkæn.tɪ.ˈleɪ.ʃən\

  1. Cantillation.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « cantillation »

(Date à préciser) → voir cantiller et -ation
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cantillation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cantillation kɑ̃tilasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « cantillation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cantillation »

  • C’est dans cette ville qu’elle rencontre Osloob. Palestinien d’origine, il est né en 1985 dans un camp de réfugiés au Liban. A l’école, il suit les cours de religion et apprend la cantillation du Coran, c’est-à-dire la prononciation des prières rituelles de l’islam sur un mode chanté. « Aujourd’hui, cette façon de chanter, qui part de la religion, est devenue une esthétique. Osloob a quelque chose de très ancré dans la musique arabe à cause des cours de cantillation  », souligne Naissam Jalal. regards.fr, Al Akhareen : une musique pour réconcilier les Autres - regards.fr
  • Les bar ou bat mitzvah lisent souvent des extraits de la Torah et dirigent également une partie de l’office du Shabbat. Et bien qu’il existe des bibles en braille, il n’y a pas de caractères braille pour les cantillations – les notations spéciales qui indiquent comment chaque mot doit être chanté. The Times of Israël, La Bat Mitzvah d'une fille non-voyante a permis d'innover en technologie Braille | The Times of Israël
  • Essentielle à la lecture et à la psalmodie du texte de la Torah, l'adjonction des signes de vocalisation et de cantillation représentait pour les imprimeurs du XVe siècle un défi de taille. Abraham ben Hayyim de Pesaro fut le premier parmi eux à surmonter cette difficulté technique lors de l'impression de ce Pentateuque. Cette première gageure remportée, il eut également le talent et l'intelligence d'accompagner le texte biblique des commentaires de Rashi afin d'en faciliter l'étude simultanée. La plupart des exemplaires furent imprimés sur vélin conformément aux préceptes de la Loi. , 1,5 million € pour une Torah imprimée en 1482 à Bologne
  • C'est aussi le premier dans lequel sont ajoutés les signes de vocalisation et de cantillation (prononciation de la hauteur musicale des voyelles), essentiels à la lecture et à la psalmodie du texte de la Torah. Site-LeVifWeekend-FR, 2,7 millions d'euros pour une Torah incunable exceptionnelle - News - LeVif Weekend
  • De Rafah, dans la bande de Gaza, où il est né, à la prestigieuse scène du Festival d’Aix-en-Provence, le chemin parcouru par Moneim Adwan n’est pas banal. S’il chante depuis son enfance le répertoire populaire et classique arabe, après avoir appris la cantillation coranique, le tajwîd, c’est surtout à l’Université de Tripoli (Libye) qu’il se forme durant quatre ans avant d’entamer une carrière internationale qui le conduira sur de nombreuses scènes européennes et méditerranéennes. Compositeur, chanteur, virtuose du oud, il se distingue par son interprétation éblouissante des poèmes d’auteurs arabes classiques et contemporains, et plus particulièrement palestiniens, où Mahmoud Darwich figure en première place. Le Monde diplomatique, Kalîla Wa Dimna : il était une fois un opéra, par Marina Da Silva (Les blogs du Diplo, 19 décembre 2016)
  • Ecrit en hébreu pour quatre solistes, huit instrumentistes, et musique électronique, l’opéra de chambre d’Adam Maor a parfaitement intégré les schèmes de la musique contemporaine occidentale qu’il a étudiée, notamment de Michael Jarrell à Genève et lors d’un passage à l’Ircam (Institut de recherche et coordination acoustique/musique), à Paris. C’est là précisément qu’a été élaborée la partie électronique de la partition. Mais le plus impressionnant est l’art avec lequel il y intègre avec finesse les traditions de la musique classique orientale – des structures du maqâm aux mélismes en quarts de ton, empruntant à la déclamation coranique et à la cantillation hébraïque. Les deux passages les plus frappants à cet égard sont la lecture du journal par un cantor et la dernière scène, qui voit Nourit, la transfuge, rejoindre la cité spirituelle des « Endormis » dans une vision d’extase quasi mystique. Le Monde.fr, Festival d’Aix-en-Provence : « Les Mille Endormis » offre une voix au conflit israélo-palestinien
  • De tous ces documents placés par ordre chronologique (plutôt que par genre), c’est toutefois la part des « auto-analyses » et conférences diverses du musicien qui fascine le plus. En particulier le développé « La cantillation hébraïque et son influence sur la composition », où Reich, loin de se limiter à ses œuvres sacrées où la religion juive est patente (Tehillim pour ne citer qu’elle), explique avec support de partitions comment le rythme codifié de la récitation de la Torah a eu une influence directe sur son langage rythmique et mélodique, même au sein de pièces « abstraites » comme Octet (1979). Aussi remarquable, les considérations du compositeur sur les autres musiques, dans des articles qui y sont entièrement consacrés (Copland, Cage ou encore « le style vocal » de Kurt Weill), et même des publications ethnomusicologiques (« Le Gahu, un danse de la tribue Ewée »). , Différentes Phases : Les écrits de Steve Reich enfin réédités « À Emporter « ResMusica

Traductions du mot « cantillation »

Langue Traduction
Italien cantillazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « cantillation »

Source : synonymes de cantillation sur lebonsynonyme.fr
Partager