La langue française

Camptocormie

Définitions du mot « camptocormie »

Wiktionnaire

Nom commun

camptocormie \kɑ̃.pto.kɔʁ.mi\ féminin

  1. Cyphose lombaire caractérisée par une projection du tronc vers l’avant.
    • Cette attitude en cyphose peut se compliquer d’une dystonie axiale qui va incliner progressivement le tronc pour aboutir à une véritable camptocormie. — (Fabien Zagnoli,François Rouhart, Maladie de Parkinson, Éditions Doin, 2006)
    • Il existe dans la camptocormie des modifications parfois considérables des formes extérieures du corps. — (Placide Mauclaire, Chirurgie de guerre, éditeur J.B. Bailliere, 1918)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « camptocormie »

Du grec ancien κάμπτω, kámptô (« courber ») et de κορμός, kormós (« tronc »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « camptocormie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
camptocormie kamptɔkɔrmi

Évolution historique de l’usage du mot « camptocormie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « camptocormie »

  • Des patients présentent également des symptômes appelés "neurasthénie de guerre". Il s'agit de fausses cécités, surdités et paralysies. C'est notamment le cas de la "camptocormie", qui contraint le malade à conserver en permanence le tronc fléchi vers l'avant. Dans son livre, Les Blessés psychiques de la Grande Guerre, Louis Crocq cite le cas d'un soldat d'infanterie hospitalisé à Villejuif en février 1915 après avoir été projeté par l'éclatement d'un obus en septembre 1914 : "Perte de connaissance, puis violentes douleurs dans le dos. Pas de plaie. Depuis, tronc fortement incliné en avant et à droite, avec impossibilité de se redresser." Franceinfo, De "l'obusite" au stress post-traumatique : comment les malades de la Grande Guerre ont fait avancer la psychiatrie
  • Cela a donné un livre passionnant en 2012, en passe d’être réédité compte tenu de l’intérêt qu’il suscite depuis les commémorations de l’an dernier. Dans « La folie au front », le duo retrace le parcours controversé des pères de la neurologie moderne, une science qui se développe pendant le conflit. « Pour Clovis Vincent et Joseph Babinski par exemple », explique Laurent Tatu, « il s’agissait avant tout de débusquer les simulateurs, qui n’étaient qu’une minorité. De nombreux innocents, atteints notamment de camptocormie, un syndrome toujours mystérieux et propre à 14-18, ont été fusillés. Inventeur de la psychothérapie brusquée, Babinski estimait qu’il fallait secouer le patient pour mettre fin à ses suggestions supposées. C’était de la torture patriotique en quelque sorte, selon le propre terme de Céline. » , Edition Belfort-Héricourt-Montbéliard | Sur le front de la folie
  • Epaules rentrées, dos voûté... Attention, à terme, ces postures peuvent vous amener à souffrir de camptocormie ou maladie du dos rond. En prévention, vous pouvez porter un “vêtement santé”. Santé Magazine, Un tee-shirt pour se tenir bien droit | Santé Magazine
  • Quand ils regardent ou lisent la description de Quasimodo, Lagardère ou Polichinelle, tous ceux qui souffrent de mal de dos pensent-ils être menacés eux-mêmes, un jour, de voir pousser une telle infirmité? C’est en fait impossible mais cette croyance peut s’expliquer: autant il est aujourd’hui rarissime de croiser un vrai bossu, autant on rencontre chaque jour des personnes, généralement âgées, qui marchent «comme des bossus», fortement penchées vers l’avant. Elles donnent l’impression d’avoir une bosse tant elles sont courbées par une pathologie, la camptocormie, qui a affaibli les muscles censés redresser la colonne vertébrale. La bosse des bossus, elle, est osseuse et pas douloureuse en tant que telle: les vertèbres se sont effondrées au point de voûter tellement le squelette que la colonne vertébrale finit par saillir dans le haut du dos. , «Faire craquer ses doigts provoque de l’arthrose» et autres idées reçues sur les articulations 
  • Lors de cette rencontre, organisée à l’institut d’Orthopédie de Kassar-Saïd, en présence des cadres médicaux et paramédicaux de l’institut en plus de la directrice régionale de la santé à la Manouba, Friaa a mis en relief les réalisations de l’institut “Kassab” et son rayonnement au niveau national et mondial en particulier dans le traitement de la polio, l’ostéonécrose, la tuberculose des os et la camptocormie. Directinfo, Tunisie : Commémoration du 30ème anniversaire du décès du docteur Mohamed Kassab | Directinfo

Traductions du mot « camptocormie »

Langue Traduction
Anglais camptocormia
Source : Google Translate API

Camptocormie

Retour au sommaire ➦

Partager