La langue française

Calquage

Définitions du mot « calquage »

Trésor de la Langue Française informatisé

Calquage, subst. masc.Action de calquer, d'imiter; résultat de cette action. Synon. plus fréq. calque.Que reste-t-il dès lors des accusations d'apocryphe, de plagiat, de calquage? (L.-H. Petitot, Sainte Thérèse de Lisieux,1952, p. 10). [kalka:ʒ] 1reattest. 1766 (J.-M. Papillon, Traité hist. et pratique de la grav. sur bois, t. 2); de calquer, suff. -age*.

Wiktionnaire

Nom commun

calquage \kal.kaʒ\ masculin

  1. Reproduction d’une image par dessin sur un support translucide ou transparent.
    • Il réduit au minimum le temps consacré à la modification des dessins puisqu’il supprime le calquage des parties inchangées. — (Chimie & industrie- Génie chimique - Volume 61, 1949)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « calquage »

(Date à préciser) Mot dérivé de calque avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « calquage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
calquage kalkaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « calquage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « calquage »

  • Cartographie de l’épidémie, foyer etc. Arrêtez de trop mimer la France. Le Gabon est un tout petit pays avec la population d’un arrondissement de Paris. En France ces informations que vous voulez porter à la connaissance du public ont un vrai sens car il existe là-bas de véritables moyens de déplacement entre les localités, d’où de réels risques de contamination en se rendant dans une localité. Au Gabon on se déplace comment pour aller de Mayummba à Akiéni ou de Koula -moutou à Oyem? Y a pas d’infrastructures routière ou ferroviaire qui relient les localités. L’arrière pays est enclavé. Tout ce calquage de ce qu’on voit sur les médias français n’a pas de sens chez nous. IL faut continuer à sensibiliser, fournir les moyens de protection minimale, contrôler les rassemblements de masse, bien gérer la distribution des aliments et doter les quelques vieux hôpitaux du pays du matériel nécessaire, clarifier les mesures d’aide aux petits entrepreneurs qui risquent de disparaître économiquement, clarifier la validation de l’année académique, voilà des choses concrètes. Evitons tout ce qui est farfelu ainsi que les effets d’annonce pour simplement imiter la « mère patrie » modèle. Soyons en phase avec nos propres réalités. Pas de fantaisies, le problème est sérieux. Gabonreview.com | Actualité du Gabon |, Covid-19 à Lastourville : voici la nouvelle cartographie épidémiologique | Gabonreview.com | Actualité du Gabon |
  • Le rugby à 7 est un sport particulier qui réclame à ses pratiquants des qualités physiques et mentales hors normes. Par ailleurs, je ne suis pas certain que la création de ce type de compétition en l’état (calquage avec le Top 14 et usage des joueurs pros de ses clubs en 4 tournois annuels) soit la bonne formule pour promouvoir le 7 et faire émerger une équipe nationale compétitive. C’est un peu ne pas faire le choix entre la chèvre et le chou ! Sur le forma, comment concevoir rajouter 4 dates à des joueurs pros de Top 14 (au calendrier bien chargé) en laissant croire que les clubs (employeurs) mettront à disposition leurs meilleurs joueurs en jouant le jeu. Les enjeux domestiques, la peur de la casse, les calculs de fraicheur physique… j’en passe… vont brider le niveau de cette future compétition. D’autant plus que ça ne rapportera quasiment rien aux clubs. De même, les équipes nationales à 15 (Fidji, Samoa, Angleterre, etc) ont la primeur dite de « sélection » et vont créer des doublons supplémentaires (test matchs, VI nations, IV nations, tournois de 7 nationaux). C’est un exercice difficile d’essayer d’extirper 12 joueurs par club pour le Seven. Merci au Rugbynistère. Sur le fond, la Fédération devrait penser en amont à mettre quelques règles comme imposer un quota de joueurs JIFF par équipe (certains clubs de top 14 ont les capacités de proposer un 7 de départ totalement océanien ou sudistes), la présence par équipe d’un ou deux contrat fédéral (joueurs n’ayant pas l’obligation de jouer au XV et payés par la fédé), un quota de joueurs avec une limite d’âge (comme pour certaines disciplines olympiques) pour favoriser les jeunes joueurs (par exemple pas plus de 3 joueurs de plus de 27ans par équipe). Enfin, pour que cela soit une fête, pourquoi ne pas envisager (même si cela sera difficile pour les raisons précédemment explicitées ) 3 tournois Seven de « saisons » avec les 14 équipes (Eté : vers la fin août ; Automne : à la mi-novembre ; Hiver : à la mi-mars) plus 2 « extras » à l’occasion des phases finales sur le même weekend et le même terrain des demis et de la finale (Demi-finales Top 14 sur deux jours entremélées d’un tournoi 7 avec les 10 équipes non participantes à celles-ci ; Finale sur un jour avec en journée un tournoi avec les 12 équipes non participantes Top 14). Le Rugbynistère, Le Top 14 en mode sevens, ça ressemblerait à quoi ? - Le Rugbynistère
  • Comme Tavana Salmon, Hiro Matai souhaite partager sa passion qu’avec ceux qui ont envie d’en faire bon usage. Salmon est une grande figure du patrimoine culturel matériel de la Polynésie. Cet illustre du renouveau culturel polynésien a fait le tour du monde pour partager sa culture dans les années 70. Hiro Matai partage les mêmes convictions que ce trésor humain, il a horreur du calquage et des représentations sans conscience des tatouages polynésiens effectuées par certains tatoueurs. « Je respecte ceux qui sont venus en Polynésie pour voir comment se font nos vrais tatouages. Ils sont d’ailleurs nombreux à respecter cet art. » , Hiro Matai : "Nos ancêtres se tatouaient en cachette en Polynésie" | Le Pays d'Auge
  • "C'est intéressant de voir le calquage de nos modèles humains sur la nature, commente Laurent Neyret, spécialiste du droit de l'environnement joint par GEO. Maintenant, une chose est le droit, une autre en est l'application. Attribuer le statut de personne au Gange, c'est bien, mais reste à voir s'il aura effectivement droit à la parole ou s'il sera muselé. A cet égard, l'injonction du juge indien de créer un 'Management Board' dans un délai de 3 mois est intéressante parce qu'elle vise justement à une mise en œuvre effective des droits reconnus au fleuve." Une position partagée par Sanjay Upadhyay, avocat spécialisé dans la défense de l'environnement à New Delhi, qui confiait lundi à l'AFP : "Nous ne pouvons qu'espérer que la symbolique de cette décision se concrétise sur le terrain". Et Laurent Neyret de renchérir : "On l'a vu en Equateur : la Constitution de 2008 reconnaît des droits à la nature, mais n'empêche pas la dégradation de l'environnement, comme en témoigne l'affaire Texaco-Chevron. Au lieu de reconnaître tous les écosystèmes comme entités vivantes, je serais plutôt favorable à l'extension des devoirs de l'homme à leur égard." Geo.fr, En Inde, le fleuve sacré du Gange reconnu comme une personne - Geo.fr
  • Cet historien de l’art libanais et directeur de l’École des arts visuels de l’ALBA, une institution au sein de laquelle beaucoup d’artistes célèbres dans la modernité ont étudié ou enseigné (de Chafic Abboud à Paul Guiragossian, de Michel Basbous à Helen Khal), connaît bien son sujet : il fait partie depuis sept ans du comité consultatif de la collection Saradar (une organisation à but non lucratif spécialisée dans l’art libanais et celui de la région). Buchakjian stipule que « Saradar est peut-être le seul exemple d’une collection libanaise qui s’est constituée avec la volonté d’être un objet scientifique : volonté de partager avec le public et de produire du savoir. Qu’est-ce qui est libanais, arabe ou du Moyen-Orient ? ». Cette volonté de se définir par rapport au reste du monde est essentielle pour comprendre les ressorts de l’art moderne libanais : « Dans beaucoup de pays du monde, excepté entre autres le Japon qui a sa propre tradition picturale, il y a eu une influence de l’Occident. Cette influence n’est pas pour autant un calquage car une nouvelle forme d’art naissante va nécessairement refléter les problématiques propres au pays dans lequel elle émerge. Si la génération des peintres modernes libanais, les Onsi, les Gemayel et compagnie, a peint des paysages, c’est parce qu’on était en train de construire une identité nationale, et s’ils ont peint des nus, c’est parce qu’on ne le faisait pas avant. C’était quelque chose de très nouveau, à la fois pour les chrétiens et pour les musulmans, car on était dans une société où la nudité était absente. » L'Orient-Le Jour, L’art moderne dans la peinture libanaise : une question de premier plan - L'Orient-Le Jour
  • Pas faux, je trouve aussi que les Razer Blade vont dans la bonne direction niveau style. Ça reste sobre, même si c'est un gros calquage des Macbook Pro en noir, sous Windows avec le logo Razer, je trouve , CES 2019 | Les portables pour joueurs évoluent : GeForce RTX (Max-Q), écran 144 Hz et un zeste d'AMD

Traductions du mot « calquage »

Langue Traduction
Anglais tracing
Source : Google Translate API

Synonymes de « calquage »

Source : synonymes de calquage sur lebonsynonyme.fr

Calquage

Retour au sommaire ➦

Partager