La langue française

Câlinement

Sommaire

  • Définitions du mot câlinement
  • Étymologie de « câlinement »
  • Phonétique de « câlinement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « câlinement »
  • Citations contenant le mot « câlinement »
  • Traductions du mot « câlinement »
  • Synonymes de « câlinement »

Définitions du mot « câlinement »

Trésor de la Langue Française informatisé

CÂLINEMENT, adv.

De manière câline; avec tendresse et affection.
A.− [En parlant d'une pers., pour caractériser un acte, un comportement, une parole] :
Je venais de voir Andrée, dans un de ces mouvements gracieux qui lui étaient particuliers, poser câlinement sa tête sur l'épaule d'Albertine, l'embrasser dans le cou en fermant à demi les yeux; ... Proust, Sodome et Gomorrhe,1922, p. 804.
B.− Au fig.
1. [En parlant d'un inanimé concr.] Le violon de Remy dialogue câlinement avec le violoncelle de Baretti (Willy, Notes sans portées,1896, p. 20).
2. [En parlant d'une entité abstr.] [Le soir,] ces idées-là me bercent bien câlinement (Sue, Les Mystères de Paris,t. 4, 1842-43, p. 137).
Prononc. : [kɑlinmɑ ̃]. Étymol. et Hist. 1842-43, supra. Dér. de câliner*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 12.

Wiktionnaire

Adverbe

câlinement \ka.lin.mɑ̃\

  1. D’une manière câline.
    • Ce fut pour ces raisons sans doute qu’il accueillit d’un air enjoué et d’une âme égale l’annonce câlinement faite par la Julie d’une paternité future. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921.)
    • Les relents du campement arrivaient cependant jusqu’à lui, et Louve Grise, se serrant câlinement contre son corps, s’efforçait de calmer, de sa tendre langue, ses blessures saignantes, tandis que, soulevant sa tête, il gémissait doucement aux étoiles. — (James-Oliver Curwood, Kazan, 1914, traduit de l’anglais américain par P. Gruyer et L. Postif, Hachette, 1937, page 56)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « câlinement »

Dérivé de câlin, câline, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « câlinement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
câlinement kalɛ̃œmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « câlinement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « câlinement »

  • Toujours dans l’ombre, Philippe Maraninchi, qu’elle appelle câlinement Mara, a toujours été son soleil. Ancien directeur de la création dans l’équipe de Jacques Séguéla, il a participé à la conception de slogans publicitaires et politiques dont celui, pour les élections municipales de mars 1977 : « Le socialisme, une idée qui fait son chemin ». Restant systématiquement à deux pas derrière Evelyne lorsqu’ils se retrouvent dans des endroits publics, ce bon vivant adore la regarder répondre aux sollicitations de ses fans. Il n’est pas peu fier de son parcours d’ancienne speakerine. « Nous nous sommes rencontrés à plusieurs reprises à l’occasion de festivals météo, se souvient Louis Bodin. Il rayonnait de bonhomie, accompagnait sa femme avec beaucoup d’humour et de recul. C’était un couple qui faisait plaisir à voir tant il était soudé. » , Evelyne Dhéliat, la vie sans Philippe

Traductions du mot « câlinement »

Langue Traduction
Anglais affectionately
Source : Google Translate API

Synonymes de « câlinement »

Source : synonymes de câlinement sur lebonsynonyme.fr
Partager