Calculant : définition de calculant


Calculant : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CALCULER, verbe trans.

A.− [L'obj. désigne des choses nombrables ou envisagées comme telles] Déterminer une valeur ou une grandeur numérique par un calcul ou une suite de calculs.
1. [La chose à dénombrer, au sing. ou au plur., désigne une entité naturellement quantifiable] Calculer l'âge de qqn, les impôts :
1. ... les interminables heures qu'il employait souvent, (...), à contempler les sculptures du portail, examinant tantôt les vierges folles (...), tantôt les vierges sages (...); d'autres fois calculant l'angle du regard de ce corbeau qui tient au portail de gauche et qui regarde dans l'église un point mystérieux où est certainement cachée la pierre philosophale, ... Hugo, Notre-Dame de Paris,1832, p. 190.
2. L'esprit des vieillards, voyez-vous, se concentre sur ce qui a été l'occupation majeure de leur vie. (...). C'est ainsi que vous verrez un mathématicien complètement gâteux vous calculer des intégrales. Druon, Les Grandes familles,1948, p. 52.
3. On calcule pour divers produits globaux un chômage considéré comme inéliminable. On calcule pour chaque chômeur un secours de chômage exprimant un minimum de subsistance. Perroux, L'Écon. du XXes.,1964, p. 343.
Calculer combien :
4. ... calculer combien de boisseaux de froment ont rendus les épis. T. Gautier, Le Roman de la momie,1858, p. 268.
Calculer que :
5. Pour cet itinéraire donc je calcule que le billet d'aller doit valoir : (de Bourges à Bordeaux Bastide) 24 fr. 40 et celui d'aller et retour à peu près : 38 francs (maximum). J. Rivière, Correspondance[avec Alain-Fournier], 1907, p. 226.
2. [La chose à dénombrer est une somme d'argent] Calculer la dépense.
Spéc. Évaluer avec parcimonie une dépense. Calculer ses pourboires (Malègue, Augustin,t. 1, 1933, p. 153).
3. P. ext. [La chose à dénombrer au sing. ou au plur., est quantifiable par suite d'une décision de la pers. qui calcule] Don Henri calculait froidement les avantages de la loyauté et ceux de la trahison (Mérimée, Histoire de Don Pèdre Ier, roi de Castille,1848, p. 137).
En partic. Évaluer avec une précision mathématique une force (p. ex. la résistance des matériaux); p. métaph. :
6. ... il n'était pas aussi facile que l'on voulait bien s'en flatter de « prendre » aux royalistes leur programme patriotique pour en confier la réalisation à la mauvaise ouvrière qui s'appelle démocratie. Le statuaire eût été sage de calculer la dureté du marbre, la fragilité du ciseau. « Elle est le Mal », disait M. l'abbé Lantaigne en parlant de la République. Maurras, Kiel et Tanger,1914, p. XCVII.
P. anal., rare. [L'obj. désigne une pers.] Il [Martial] ne vous aime pas, ma chère, il vous calcule comme s'il s'agissait d'une affaire (Balzac, La Paix du ménage,1830, p. 339).
4. Absolument
a) Opérer sur des nombres pour obtenir ou vérifier un résultat numérique déterminé. Règle, machine à calculer (cf. calculateur, trice) :
7. Lorsqu'un mathématicien calcule en couvrant une page blanche de chiffres tracés à l'encre, il serait absurde de ne consentir à considérer comme réels que l'encre et le papier. Ruyer, Esquisse d'une philos. de la struct.,1930, p. 200.
b) Être économe jusqu'à l'avarice :
8. ... le droit, tu entends Casado, est du côté de ceux qui souffrent, gémissent, espèrent. Il n'est pas, non, il ne peut pas être avec ceux qui calculent et qui entassent. Camus, L'État de siège,1948, p. 256.
B.− [L'obj. désigne des choses d'une certaine intensité ou importance, mais non envisagées sous le rapport du nombre]
1. Évaluer avec précision les conditions d'existence, de fonctionnement ou de réalisation d'une chose concrète ou abstraite. Calculer son élan, ses coups :
9. Mais sais-tu ce que c'est que l'amour d'une femme? En demandant le mien, as-tu sondé ton âme? As-tu bien calculé les forces de ton cœur? Que te sens-tu dans toi de puissant et de large À porter sans plier une pareille charge? T. Gautier, Albertus,1833, p. 171.
10. Il imagine des gymnasiarques qui se tuent s'ils n'ont pas pris leur élan à la même seconde. Toujours il a eu envie de traverser un barrage, louvoyant, calculant les arrivées et les points de chute : la même sensation, pense-t-il, qu'à traverser aux heures de presse les grands boulevards. Montherlant, Le Songe,1922, p. 123.
2. En partic. [L'obj. désigne une chose à venir]
a) Calculer que + verbe au futur ou au cond.Prévoir par la pensée l'avenir probable. ... Napoléon avait calculé que l'exécution du duc d'Enghien ne serait pas inutile (Bainville, Histoire de France,t. 2, 1924, p. 114).
b) [Avec une idée d'intention] Évaluer d'avance et aussi exactement que possible les conditions probables ou nécessaires pour qu'une chose se produise ou produise ses effets. Calculer son attitude, ses effets.
P. méton. Réaliser une chose avec cette perspective :
11. laurent. − Est-ce que tu ne calcules pas tes coups? (...) Tu m'épies, tu tâches de me toucher au vif de mes plaies, et tu es heureuse quand la douleur me rend fou. Zola, Thérèse Raquin,1878, IV, 6, p. 123.
12. Montesquieu n'a pas entrevu les lecteurs que nous sommes. Il n'écrit pas pour nous, qu'il ne prévoyait pas si primitifs. Il aime l'ellipse, et, dans nombre de ses maximes, il calcule sa phrase, la renoue finement à elle-même, il prévoit des esprits un peu plus déliés que les nôtres; ... Valéry, Variété 2,1929, p. 68.
Emploi abs. :
13. « Ce qui me donne, dit le Marquis, un grand avantage sur beaucoup de gens, et notamment sur ceux qui calculent, vous entendez bien ce que je veux dire? sur ceux qui prévoient, organisent, s'entourent des sécurités de leur intelligence comme d'une fortification, c'est que je suis un homme de grand chemin... » Giono, Angelo,1958, p. 211.
Rem. 1. Le part. prés. calculant connaît un emploi adj. : De son pas retrouvé de bête noble, une lueur dangereuse dans les yeux, Irène (...), calculante et froide, un cruel sourire sur les lèvres, commence à écrire une lettre (Gracq, Un Beau ténébreux, 1945, p. 177). 2. On rencontre ds la docum. un ex. du subst. fém. calculation, donné comme vx ds Ac. Compl. 1842, Lar. 19eet Guérin 1892 (cf. A. Arnoux, Rêverie d'un policier amateur, 1945, p. 196).
Prononc. et Orth. : [kalkyle], (je) calcule [kalkyl]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1372 « déterminer, à l'aide d'opérations sur des nombres donnés, un nombre que l'on cherche » (Corbichon, Propriét. des choses, VIII, 27 ds R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 288); 2. xves. « prendre des mesures en vue d'un but à atteindre » (O. de La Marche, Gage de bat., fo28 ds Littré); 3. 1671 « déterminer la probabilité d'un résultat » (Pomey). Empr. au b. lat. calculare employé au sens 1, dér. du lat. class. calculus « caillou » spéc. « caillou de la table à calculer ». Fréq. abs. littér. : 1 066. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 893, b) 1 301; xxes. : a) 1 300, b) 1 437. Bbg. Gohin 1903, p. 342.

Calculant : définition du Wiktionnaire

Adjectif

calculant \kal.ky.lɑ̃\

  1. Qui calcule.
    • Il vous aime et vous conjure d’être toujours habile, comptante, calculante et supputante. — (Madame de Sévigné, 15 décembre 1675)

Forme de verbe

calculant \kal.ky.lɑ̃\

  1. Participe présent de calculer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Calculant : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CALCULER. v. tr.
Déterminer un nombre au moyen d'un calcul, de calculs. C'est lui qui a calculé toutes ces sommes. Calculer le revenu d'une somme à tant pour cent. Absolument, Après avoir bien calculé, je trouve que le compte est juste. Calculer de tête, Calculer sans écrire. Calculer des tables astronomiques, Dresser des tables propres à l'usage des astronomes. Calculer une éclipse, Déterminer par le calcul le temps et les circonstances d'une éclipse. Il signifie figurément Combiner ou apprécier quelque chose. L'action de cette machine est ingénieusement calculée. Calculer les chances de succès. Calculer les événements. Calculer ses démarches. En avez-vous calculé toutes les suites? Bien calculer, mal calculer, Prendre bien, prendre mal ses mesures.

Calculant : définition du Littré (1872-1877)

CALCULANT (kal-ku-lan, lan-t') adj.
  • Qui calcule. Il vous aime et vous conjure d'être toujours habile, comptante, calculante et supputante, Sévigné, 15 déc. 1675.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « calculant »

Étymologie de calculant - Wiktionnaire

De calculer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « calculant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
calculant kalkylɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « calculant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « calculant »

  • Les auteurs, issus de l'Imperial College de Londres, ont construit un modèle en calculant «de manière rétroactive le nombre d'infections à partir des morts observées», une donnée considérée plus fiable que le nombre de cas identifiés, très dépendant de la politique de tests menée par chaque Etat. Ils ont ensuite pu reconstruire un scénario dans lequel les pouvoirs publics n'auraient effectué aucune intervention, calculer le nombre de décès pour cette hypothèse et comparer cette issue au bilan réellement constaté. , Selon une étude, le confinement aurait sauvé près de 700 000 vies en France
  • Son collègue, Joël Godin, a illustré le problème en calculant qu’un étudiant qui travaille 18 heures par semaine au salaire minimum, tout en touchant la PCU pour étudiant, encaissera un total de 2193 $ pour un mois de travail. Radio-Canada.ca, Le gouvernement Trudeau court-circuite la relance, martèlent les conservateurs | Radio-Canada.ca
  • Le président du groupe d'opposition de l'Union des républicains de la Droite et du Centre déplore «l'attentisme» de l'exécutif de Bourgogne-Franche-Comté en calculant que les versements des crédits du plan de relance «n'interviendrons pas avant 2021». Info Chalon, Chalon-sur-Saône | François Sauvadet demande un plan de relance «maintenant, pas dans six mois» Info Chalon l'actualité de Info Chalon
  • Le constructeur Thales bénéficie du plan de soutien du gouvernement pour accélérer la construction de l’avion de demain. Un "avion vert", avec un logiciel permettant de réduire de 10% les émissions carbones en calculant les meilleures trajectoires possible SudOuest.fr, Aéronautique : à Toulouse, Thales travaille sur un futur "avion vert"
  • Une fois le conseil de classe passé, les élèves peuvent accéder à leur livret scolaire pour connaître leurs notes ainsi que les appréciations de leurs professeurs et du chef d’établissement. En calculant leur moyenne générale, pondérée selon les coefficients de chaque matière, ils peuvent d’ores et déjà savoir s’ils ont plus de 10/20, et donc s’ils ont leur bac. Le Huffington Post, En l'absence d'examen, comment savoir si on a eu son bac ? | Le Huffington Post LIFE
  • L’hospitalité est la vertu d’une grande âme qui tient à toute personne par les liens de l’humanité en ne calculant pas les liaisons du sang et de l’amitié. L’inconnu est accueilli, nourri et logé sans attente de retour. Aimer c’est aussi chercher à nourrir l’autre même s’il n’a rien à nous offrir. Comment donc ne pas penser aux sans-abris, aux personnes abandonnées dans les rues, aux malades sans soin ? La Croix Africa, Homélie du dimanche : « Sachons-le, seul l’amour est fécond» - La Croix Africa

Traductions du mot « calculant »

Langue Traduction
Portugais calcular
Allemand berechnet
Italien calcolare
Espagnol calculando
Anglais calculating
Source : Google Translate API

Synonymes de « calculant »

Source : synonymes de calculant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « calculant »



mots du mois

Mots similaires