La langue française

Caillat

Définitions du mot « caillat »

Trésor de la Langue Française informatisé

CAILLAT, subst. masc.

Vx ou région. Lait caillé. Armande (...) ne se fit pas prier pour revenir plusieurs fois au caillat (F. Fabre, Mademoiselle de Malavieille,1865, p. 138).
Rem. Attesté ds Ac. Compl. 1842 (,,vx lang.``) et ds Lar. 19e(,,vx``, utilisé encore dans le Midi).
Étymol. et Hist. 1838 (Ac. Compl. 1842). Empr. au prov. de même sens cailhat (Mistral, s.v. caia) subst. issu du prov. calha « se coaguler » (ibid.) de même orig. que le verbe cailler*.

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAILLER. v. tr.
Coaguler. La présure caille le lait. Le lait se caille. Le sang se caille. Faire cailler le lait. Du lait caillé, ou absolument, comme nom masculin, Du caillé.

Phonétique du mot « caillat »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
caillat kaja

Traductions du mot « caillat »

Langue Traduction
Anglais curd
Espagnol cuajada
Italien cagliata
Allemand quark
Chinois 凝乳
Arabe تخثر
Portugais coalhada
Russe творог
Japonais カード
Basque mamia
Corse cagliata
Source : Google Translate API

Antonymes de « caillat »

Caillat

Retour au sommaire ➦

Partager