La langue française

Cachetonner

Définitions du mot « cachetonner »

Wiktionnaire

Verbe

cachetonner \kaʃ.tɔ.ne\ intransitif ou transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Rechercher avant tout les cachets (pour un artiste) et d'une manière générale, les prestations de services rétribuées.
    • Le détective privé qui travaillait pour l'entreprise Ikea, mise en examen pour l'espionnage de ses salariés, cachetonnait aussi chez Quick. — (Espionnage: après Ikea, Quick, Mediapart du 25/11/2013 [1])
  2. Prendre des cachets (médicaments).
    • On prend encore un autre cachet???? J'en ai assez de me cachetonner tous les matins/midis/soirs! (site forum.doctissimo.fr)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « cachetonner »

De cacheton, variante de cachet, avec la désinence verbale -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cachetonner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cachetonner kaʃœtɔne

Évolution historique de l’usage du mot « cachetonner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cachetonner »

  • Quel dommage de le voir cachetonner dans des films Z, qu'il soit encore blacklisté à Hollywood. Ca reste un acteur avec un charisme incroyable. EcranLarge.com, Force of Nature : Mel Gibson défonce des brigands dans une bande-annonce musclée-mouillée - Actualité Film - EcranLarge.com
  • Bien qu’il mettait en scène la figure typique du cinéma de Guy Ritchie – le jeune gars voleur des rues – ALADDIN n’avait rien d’un film de son réalisateur. Ce dernier semblait même absent durant la promotion, à mi-chemin entre l’effarement et l’indifférence. THE GENTLEMEN, tourné pendant la post-production du blockbuster Disney, apparaît comme une réaction. Tout d’abord dans sa nature visible – un film à budget médian qui revient à l’ambiance fleurie « bières, potes et joints » d’ARNAQUES CRIMES ET BOTANIQUE ou SNATCH. Il y suit une galerie de personnages (criminels, Triades, journalistes, petites frappes…) engagés dans une lutte sans pitié avec le roi de la beuh en Angleterre, l’Américain Mickey Pearson (Matthew McConaughey). Une réaction, ensuite, dans son méta-texte. À travers le personnage d’un journaliste (Hugh Grant) qui expose les enjeux et propose « une aventure cinématographique », THE GENTLEMEN commente le cinéma, exalte un savoir-faire à l’ancienne, menant irrémédiablement Ritchie à parler en partie de lui et de sa carrière. La manière dont son nom trône sur une tireuse de bière semble même vouloir imprimer sa patte sur tout un genre et son imagerie. Durant un court instant, on croit que dans cet exercice post-moderne Ritchie va engager un corps-à-corps avec ses doutes, ses fautes et ses regrets – on dit de Mickey qu’il « avait une réputation, avant de s’embourgeoiser ». Un retour au crime movie londonien pour expier son passage chez Disney ? Malheureusement, non. THE GENTLEMEN s’affirme bel et bien comme une réaction mais où Ritchie endosse le rôle de victime. Ensuite, de donneur de leçons. Il dénigre ou ridiculise les jeunes lads. Se paie sans nuances les élites, qu’elles soient journalistiques ou cinématographiques. Et dans un flou savamment orchestré entre son point de vue et celui de ses personnages, explique le racisme à ceux qui en sont victimes. THE GENTLEMEN aurait pu s’intituler ANTI-WOKE THE MOVIE. Sauf que, dans son observation des changements actuels de paradigmes, le film aboie mais ne mord jamais. Pire : ses atours méta et son propos cannibalisent une intrigue banale et rebattue. Ritchie se contente de grogner dans son coin, tel un vieux loup à qui l’on a retiré ses privilèges de mâle alpha. Il n’a pourtant aucune raison de se plaindre : il n’a pas été placardisé et lui-même a choisi de cachetonner pour maintenir son statut après les bides des géniaux CODE UNCLE et ROI ARTHUR. Sorte de bégaiement stérile, THE GENTLEMEN, en dépit des prestations très divertissantes de ses acteurs, revêt les atours d’un film de vieux con, à mille lieues de l’attitude juvénile et frondeuse des premiers succès de son auteur. Cinemateaser.com, THE GENTLEMEN : chronique - cinemateaser
  • Parlant de plumes, je connais un certain nombre d’écrivains qui sont prêts à cachetonner eux aussi pour tous les hommes d’Etat nationaux, fédéraux, régionaux, communautaires, communaux. Dans le métier, être le nègre (désolé, ça s’appelle comme ça, depuis Alexandre Dumas), ce n’est pas très valorisant. Mais ça permet de payer le loyer, la bouffe du petit, quelques mètres de tissu, et même de louer un kayak un dimanche. Le Soir Plus, La chronique «Je dirais même plus»: E FINITA LA COMMEDIA! - Le Soir Plus

Images d'illustration du mot « cachetonner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cachetonner »

Langue Traduction
Anglais seal
Espagnol sello
Italien foca
Allemand dichtung
Chinois 密封
Arabe عجل البحر
Portugais foca
Russe тюлень
Japonais 密閉する
Basque zigilua
Corse sella
Source : Google Translate API

Synonymes de « cachetonner »

Source : synonymes de cachetonner sur lebonsynonyme.fr

Cachetonner

Retour au sommaire ➦

Partager