Brutalisme : définition de brutalisme

chevron_left
chevron_right

Brutalisme : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

Brutalisme, subst. masc.École littéraire ayant pour particularité un réalisme brutal (P. Bourget, Physiol. de l'amour mod., 1890, p. 182). 1reattest. 1890 id.; dér. de brutal, suff. -isme*.

Brutalisme : définition du Wiktionnaire

Nom commun 1

brutalisme \bʁy.ta.lism\ masculin

  1. (Littérature) Mouvement littéraire faisant une description brutale de la réalité.
    • La brutalité dans son esprit est un mode de persuasion : le réalisme décrit, le brutalisme doit convaincre. — (André Guyaux, Baudelaire : un demi-siècle de lecture des Fleurs du mal, 1855-1905, éditeur Presses Paris Sorbonne, 2007)
    • On y discernait déjà, outre les éléments du réalisme de 1857, quelques tendances naturalistes : une note brutale (le brutalisme, raillaient les ennemis de « la Rue »), le respect des sciences positives, l’antimilitarisme et les revendications sociales. — (Gaston Gille, Jules Vallès (1832-1885) : ses révoltes, sa maîtrise, son prestige, éditeur Jouve & Cie, 1941)

Nom commun 2

brutalisme \bʁy.ta.lism\ masculin

  1. (Architecture) Mouvement architectural axé sur une nouvelle étude des besoins fonctionnels et sur une construction laissant apparaître les infrastructures en matériaux bruts (béton, brique, etc.).
    • Les deux exemples précurseurs du brutalisme sont l’Unité d’habitation à Marseille (1947-1953) et la maison Jaoul en banlieue de Paris (1956). — (Marie-Josée Therrien, Au-delà des frontières : L’Architecture des ambassades canadiennes, 1930-2005, Presses Université Laval, 2005)
    • Ma conception du confort exige 1 certain brutalisme nordique, qui produit des meubles solides, des aménagements fermes, des appuis ; ou j’ai tendance à faire (ou à faire faire) “dans la dentelle”, préjugeant qu’1 installation fine sera plus élégante. — (Thomas Clerc, Intérieur, Gallimard, Paris, 2013)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « brutalisme »

Étymologie de brutalisme - Wiktionnaire

(Nom commun 1) Composé de brutal et du suffixe -isme.
(Nom commun 2) Dérivé de l’anglais brutalism.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « brutalisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brutalisme brytalism play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « brutalisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « brutalisme »

  • Le brutal, on le voit bien aujourd'hui, qu’il est dans l'exercice de la violence d'Etat, dans les violences policières, dans la déshumanisation que beaucoup de citoyens ressentent de manière plus ou moins explicite et évidente. Mais il y a quelque chose  chez Achille Mbembe, qui est assez fort, qui peut laisser certains lecteurs à distance. C'est qu'il prend des réalités documentées, des réalités sociologiques : le racisme, la dépression, le burn out, la domination sous toutes ses formes et il essaye de les encapsuler de manière conceptuelle.  Et le brutalisme serait le mot qui permettrait de résumer et de traduire théoriquement l’idée d’un monde déshumanisé, qu’il essaye de décrire de manière plus précise dans le livre. (Jean-Marie Durand) France Culture, Brutalisme d'Achille Mbembe / Huit leçons sur l’Afrique d'Alain Mabanckou
  • Le brutalisme est répandu dans l’ancien bloc soviétique, mais
l’ex-Yougoslavie se l’est particulièrement approprié en se forgeant une identité unique, entre l’Est socialiste et l’Ouest soviétique.
Une exposition au MoMA de New York en 2018 a ravivé l’intérêt pour cette architecture. Ici, le Bloc 23 d’un immeuble d’habitation de Belgrade, en Serbie. La Presse, Que reste-t-il du brutalisme yougoslave ?
  • Il y a les Bristoliens qui ont balancé Edward Colston dans l’Avon ; il y a les Montréalais qui ont fait prendre une douche violette à John A. Macdonald et il y a les historiens de salon qui s’enflamment sur les réseaux sociaux contre ceux qui ont osé s’en prendre aux hommes en bronze. L’heure est à la mobilisation contre le racisme, la brutalité policière et le colonialisme. Collatéralement, l’heure est à la réflexion contre ces monuments d’hommes que nous avons dénués de leur racisme, de leur brutalisme et de leur colonialisme. Le Devoir, La mémoire est déboulonnée, vive la mémoire! | Le Devoir
  • De l’extérieur, ce bloc de béton habillé de couleurs vives interpelle. Sous vos yeux, un défi architectural relevé par Le Corbusier qui, au sortir de la Seconde Guerre mondiale et sous commande de l’État français, a pour mission de repenser le logement collectif. L’architecte crée alors ce village vertical, comprenant des habitations, une piscine et même une rue commerçante. Ce chef-d’œuvre du brutalisme lui vaudra le surnom de « fada ». AD Magazine, 18 lieux en France à voir au moins une fois dans sa vie | AD Magazine
  • Rabat et Agadir ont été les villes pionnières du brutalisme au Maroc. Un style architectural épuré et tout en béton, qui met en avant la structure et les parties techniques des édifices. , Le brutalisme, une architecture qui a marqué le Maroc post-indépendant
  • Nous avons été attristés d'apprendre le décès de Patrice de Mazières, un grand architecte marocain né à Rabat en 1930. Il est le petit fils d'Adrien Laforgue qui a construit la grande poste de Rabat en 1918. C'est un architecte qui, à partir de 1960, a commencé à exercer associé à Abdeslam Faraoui. A eux deux, ils ont créé une des plus grandes agences d'architectures, qui était basée à Rabat. Il fait partie d'une génération d'architectes qui ont reconstruit la ville avec une architecture pure, assez moderne, qui flirtait avec le brutalisme au début avant de s'affirmer complètement brutaliste durant les années 70. Enormément d'écoles, d'hôpitaux, de bureaux de poste sont construits par cette génération d'architectes, dont de Mazières et Faraoui.  Ils ont également été les premiers à ouvrir leurs projets à une collaboration avec les artistes. Par exemple, l'hôtel des gorges de Dadès auquel ont participé des artistes comme Chabaâ et Melehi. On voit de moins en moins cela, maintenant: des architectes qui font appel à des artistes pour des intégrations de l'art à l'architecture. Il [de Mazières] a eu la clairvoyance de remettre ses archives aux Archives du Maroc, plus de 300 projets. C'est un témoin de son temps qui part, et avec lui une page de l'histoire de l'architecture marocaine se tourne. Et c'est un jour très triste pour la profession. Le360.ma, Audios. Décès de Patrice de Mazières: les architectes lui rendent un ultime hommage | www.le360.ma
  • Dans "Brutalisme", le rapport à l'architecture est évident pour moi : je voulais donner un nom aux expériences qui sont les nôtres, à cette convergence étroite entre la raison politique, les logiques technologiques neuves et la sorte de violence dont les corps, les nerfs et la nature sont la cible, sur cette planète en pleine combustion. C'est à ce moment inédit que le terme "brutalisme" répond. France Culture, Brutalisme de l'anthropocène

Traductions du mot « brutalisme »

Langue Traduction
Portugais brutalismo
Italien brutalismo
Espagnol brutalismo
Anglais brutalism
Source : Google Translate API

Synonymes de « brutalisme »

Source : synonymes de brutalisme sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires