La langue française

Boyaudier

Définitions du mot « boyaudier »

Trésor de la Langue Française informatisé

BOYAUDIER, subst. masc.

TECHNOL. Ouvrier spécialisé dans la préparation des boyaux destinés à diverses industries. Spéc., charcutier qui traite les intestins des animaux de boucherie pour la confection du boudin, des saucisses. Les boyaudiers parisiens (Lar. 19e, s.v. boyau).
Au fig. et en mauvaise part. Je trouvai le cadavre encore tout chaud de la vieille monarchie, livré en 1792 aux boyaudiers législateurs (Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 1, 1848, p. 381).
Prononc. : [bwajodje], fém. [-jε:ʀ]. Pour la prononc. de -oy-, cf. boyau. Étymol. et Hist. 1680 (Rich. : Boiotier [...] Artisan qui fait les cordes à boiaux des instrumens de Musique, et les cordes à boiaux des raquettes), écrit ensuite boyautier (Fur. 1690), graphie attestée jusque dans Trév. 1740; 1690 boyaudier (Trév. 1752 : Le rôle du Conseil de 1691 se sert du mot Boyaudier, et non pas de Boyautier; et c'est le nom que ces ouvriers ont par leurs statuts, et qu'ils se donnent eux-mêmes). Dér. de boyau*; suff. -ier* avec consonne d'appui. Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun

boyaudier \bwa.jo.dje\ masculin (pour une femme on dit : boyaudière)

  1. Celui qui prépare les boyaux pour les usages industriels.
    • On peut pallier la grande discrétion des sources à son sujet, en observant le traitement que le boyaudier fait aujourd’hui subir aux intestins grêles du mouton pour fabriquer, de façon traditionnelle, les cordes des instruments de musique. — (Philippe Monbrun, Les voix d’Apollon : l’arc, la lyre et les oracles, Presses universitaires de Rennes, 2007)
    • La technique très hygiénique mise au point vers 1819-20 par le pharmacien parisien Labarraque6 et perfectionnée par la boyaudière Millau est primée en 1823 : les produits sont « plus blancs, plus unis, plus beaux et leur force est égale ». — (André Guillerme, La naissance de l’industrie à Paris: entre sueurs et vapeurs, 1780-1830, Éditions Champ Vallon, 2007)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOYAUDIER. n. m.
Celui qui prépare les boyaux pour les usages industriels.

Littré (1872-1877)

BOYAUDIER (bo-iô-dié ; quelques-uns disent boi-iô-dié) s. m.
  • Celui qui prépare les intestins de bœuf, de mouton, de cheval, etc.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BOYAUDIER, s. m. est un artisan qui prépare & file des cordes à boyau, pour servir aux instrumens de musique, à faire des raquettes, & à d’autres usages.

Ces maîtres composent une des communautés des Arts & Métiers de la ville & faubourgs de Paris : ils ne sont que huit maîtres en tout, qui travaillent dans le même endroit, & ont chacun leur attelier au faubourg S. Martin, auprès de l’endroit appellé Montfaucon.

Voici la maniere dont ces ouvriers s’y prennent pour fabriquer les cordes à boyau : ils se servent pour cela de boyaux de mouton ou d’agneau qu’on leur apporte de la boucherie sans être lavés, & encore tous pleins d’ordure, dans des especes de hottes appellées Bachoux. Voyez Bachou.

La premiere opération est le lavage des boyaux : pour cet effet ils se mettent des bottines aux jambes, pour empêcher l’ordure de tomber dans leurs souliers, & devant eux trois tabliers les uns par-dessus les autres, aussi-bien qu’une bavette devant leur estomac, pour ne point gâter leurs habits. V. Bottine, Tablier & Bavette. Dans cet équipage, ils prennent les boyaux par un bout, les uns après les autres, & les font glisser dans leur main, en les comprimant pour en faire sortir toute l’ordure. À mesure qu’ils les nettoyent, ils les jettent dans un chaudron pour les laisser amortir. Voyez Chaudron & Amortir.

Après avoir laissé amortir les boyaux pendant un tems raisonnable, dont la durée n’a point d’autre regle que le plus ou moins de chaleur qu’il fait, & qui dépend de la prudence de l’ouvrier, on les remet dans un autre chaudron encore pendant un certain tems ; & ensuite on les en tire pour les dégraisser un à un, sur un instrument appellé dégraissoir. Voy. Dégraissoir.

Lorsque les boyaux sont suffisamment dégraissés, & qu’on en a ôté les filandres, que l’on jette dans une tinette qui est auprès du dégraissoir, on les remet encore dans une tinette pleine d’eau ; c’est ce qu’on appelle les mettre blanchir. Voyez Filandres & Blanchir.

Les boyaux ayant suffisamment blanchi, des femmes les retirent de la tinette pour les coudre les uns au bout des autres, afin de leur donner précisément la longueur qu’on veut donner à la corde. Voyez Coudre.

Tout cela fait, les boyaux sont en état d’être filés. On file un boyau seul ou plusieurs ensemble, selon la grosseur que doit avoir la corde. Quand il n’y en a qu’un, ou fait une petite boucle à l’extrémité, & on l’attache par-là au crochet ou émerillon qui est au-haut du roüet ; s’il y en a plusieurs, on les attache ensemble par un nœud, & on les accroche à l’émerillon : pour lors un homme tourne la manivelle du roüet, tandis que l’ouvrier file en reculant à peu près de même que les cordiers. Voyez Rouet.

Quand les cordes sont filées, on les étend à l’air sur des especes de rateaux garnis de chevilles, dont le manche est enfoncé en terre ; & au bout de quelques jours ils les dégrossissent, c’est-à-dire, les rendent plus douces & plus égales : cette opération se fait avec une corde de crin, imbibée de savon noir, avec laquelle ils les frottent rudement depuis un bout jusqu’à l’autre. Voyez Dégrossir.

On donne encore une autre préparation aux cordes à boyau, avant qu’elles soient en état d’être exposées en vente : mais les ouvriers en font un mystere, & prétendent que c’est en cela que consiste tout le secret de leur art. Il y a apparence que ce prétendu secret n’est autre chose que de les frotter d’huile pour les adoucir encore plus & les rendre plus souples ; cependant ils assurent qu’ils ne se servent point d’huile.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « boyaudier »

 Dérivé de boyau avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Boyau.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « boyaudier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
boyaudier bwajodje

Évolution historique de l’usage du mot « boyaudier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « boyaudier »

  • Rien d’illégal à ces importations. Mais pourquoi une saucisse de tradition en est-elle venue à s’entourer de boyaux chinois ? Nicolas L’Hotelier, est l’un des derniers boyaudiers à faire du "made in France". Il a vu sa filière disparaître en 10 ans : “Pour des raisons à la fois d’utilisation d’eau, de main d’oeuvre, de technique et de coût, cette activité a été transférée ailleurs pour plus de volumes et plus de productivité". Rien n’oblige les charcutiers à vous donner l’origine des peaux de leurs saucisses mais toutes sont concernées de la Strasbourg à la Montbéliard. Mais bon, en choucroute, elles restent délicieuses.  Franceinfo, VIDEO. La saucisse de Morteau, une spécialité régionale entourée de "made in China"
  • Pendant que les bénévoles s’activent et préparent la mise en place des collections de vieux outils, les animations ont commencé sur le parvis du musée rural « Ar Vagajenn ». Vendredi 12 juillet, sur invitation de l’association « Son ar Mein », Michel Lemeu, boyaudier, a réalisé une démonstration de fabrication de cordes. Ces cordes réalisées à partir de boyaux de mouton sont assemblées par brins de trois ou quatre sur un métier à tisser. Après avoir été poncées, elles sont prêtes à être fixée sur les violons, violoncelles… Une après-midi très instructive pour les visiteurs. Le Telegramme, Le Télégramme - Guimaëc - « Ar Vagajenn ». Le musée rural s’anime
  • Le Puy-en-Velay, Haute-Loire. Sa salle municipale, son cinéma avec films en version française. Johanny Bert est né là, il y a trente-huit ans. Son père est boyaudier, il fabrique, et commercialise dans la campagne alentour avec sa petite camionnette, les boyaux qui servent à fabriquer saucisses, boudins et saucissons. Sa mère est infirmière. Lui, il fabrique des spectacles avec des gants de toilette, des objets, dans une nécessité pour cet enfant « timide et un peu dans sa bulle », dit-il, de raconter des histoires. Le Monde.fr, Rencontre : Johanny Bert, « la marionnette, une façon d’être moi sans être moi »
  • Les carcasses, le sang, la boucherie, l’abattoir sont toute mon enfance. Tout jeune, je partais à vélo chercher les boyaux de cochon pour faire du boudin, chez le boyaudier, à l’abattoir. On me versait du café dans un verre tellement gras que je ne voyais pas la couleur du café à travers. C’était un test, une sorte de bizutage sans le nom. La Règle du Jeu, Claude Bocquet, Né boucher - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts
  • Ce grand serviteur du rugby, dont la gentillesse faisait de lui un homme toujours affable et plein de bonté, a donc terminé son long calvaire dans la dignité, alors qu’il allait fêter ses 81 ans en mai. Animé d’un réel souci de positiver et sans cesse à donner à autrui une image positive, il rayonnait dans le paysage du sport. Sur le plan professionnel, il avait commencé comme boucher place Saint-Louis, puis est entré comme boyaudier à l’abattoir de Mâcon, un lieu haut en couleurs où il a laissé une image d’homme de grande qualité humaine. , Mâcon | Paul Epinat nous a quittés

Traductions du mot « boyaudier »

Langue Traduction
Anglais boyaudier
Espagnol boyaudier
Italien boyaudier
Allemand boyaudier
Chinois boyaudier
Arabe صبي
Portugais boyaudier
Russe boyaudier
Japonais boyaudier
Basque boyaudier
Corse picciottu
Source : Google Translate API

Synonymes de « boyaudier »

Source : synonymes de boyaudier sur lebonsynonyme.fr

Boyaudier

Retour au sommaire ➦

Partager