La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « boyau culier »

Boyau culier

Définitions de « boyau culier »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

boyau culier \Prononciation ?\ masculin

  1. (Rare) Variante de boyau cullier.
    • Je vous pardonne de tirer de ses ouvrages [Génin] des torche-cul pour votre fils, mais si vous aviez vu comme moi avant-hier le nez de l'auteur, vous n'auriez pas plus voulu le mettre dans votre boyau culier que l'épée de Roland [15/01/1853] 1870. — (Lettres à Francisque Michel (1848-1870) - Journal de Prosper Mérimée (1860-1868))
    • Elle en [des excuses] espérait de moi, ayant quatre sous acquis honorablement, j'aime à le croire, et possédant un immeuble ridicule où gémissent quelques écorchés. Dans la cervelle en boyau culier de cette bourgeoise qui gardait les vaches dans sa jeunesse […] cela suffit pour donner droit à la considération la plus accroupie, la plus vautrée. — (Léon Bloy, Journal, 1901, p. 65.)
    • Une seule voix s'éleva pour dénoncer l'imposture et, dans le courrier des lecteurs de La Bourrasque, vilipender l'insupportable pullulation de ces romans centrés sur le boyau culier de leur auteur, écrits à la truelle mais accueillis comme le génie divin — (Pierre Bottura, Oliver Rohé, Juliette Joste, Le cadavre bouge encore: précis de réanimation littéraire, 2002)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « boyau culier »

 Composé de boyau et de cul.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « boyau culier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
boyau culier bwajo kylie

Évolution historique de l’usage du mot « boyau culier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Boyau culier

Retour au sommaire ➦

Partager