La langue française

Bouvreuil

Définitions du mot « bouvreuil »

Trésor de la Langue Française informatisé

BOUVREUIL, subst. masc.

ORNITH. Passereau à gros bec noir et court, au plumage gris et noir, rouge sous le ventre, que l'on apprivoise facilement et que l'on peut dresser à siffler et même à parler. Gai comme un bouvreuil; bouvreuils jaseurs, siffleurs. [Le percepteur] semblait l'écouter, son ventre arrondi comme un bouvreuil (Erckmann-Chatrian, L'Ami Fritz,1864, p. 26):
Le bouvreuil niche dans les aubépines, dans les groseillers et dans les buissons de nos jardins; ses œufs sont ardoisés comme la chappe de son dos. Nous nous rappelons d'avoir trouvé une fois un de ces nids dans un rosier; (...) : le bouvreuil mâle se tenoit immobile sur un arbuste voisin, comme une fleur de pourpre et d'azur. Chateaubriand, Génie du Christianisme,t. 1, 1803, p. 176.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet du xxes. à partir de Ac. 1798.
Prononc. : [buvʀ œj]. Durée mi-longue sur [œ .] dans Passy 1914; durée longue dans Barbeau-Rodhe 1930. Le mot est transcrit avec [λ] mouillée à la finale dans Gattel 1841, Nod. 1844, Fél. 1851 et Littré. Étymol. et Hist. 1721 bouvreur (Liger, Nouv. mais. rustique, 2, 628 dans Quem.); 1743 bouvreuil (Trév.). Prob. contraction de *bouvereuil, dér. de bœuf* (avec voyelle du rad. lat. devenue atone) + suff. -euil (lat. -olium, avec élargissement en -er- destiné à renforcer le suff.), p. métaph. plaisante, à cause de la silhouette trapue de ce passereau (cf. les appelations dial. du bouvreuil dans EWFS2: bœuf Morbihan, Centre et les dér. bouvard Anjou, bouvreux Basse-Normandie et dans E. de Chambure, Gloss. du Morvan, 1878 : bôvreu); cette hyp. est sans doute plus satisfaisante du point de vue sém. que celle qui, plus recevable du point de vue morphol., fait de bouvreuil un dimin. de bouvier* + suff. -euil (v. Nyrop t. 3, § 226; Meyer-L. t. 2, p. 111); en effet, il n'est pas certain que le bouvreuil, essentiellement granivore, suive les bœufs pendant le labour pour manger les vers dans les sillons. Fréq. abs. littér. : 94.
BBG. − Millepierres (F.). Les Oiseaux et leurs noms. Vie Lang. 1962, p. 311. − Piron (M.). Du rossignol, chanteur borgne, à messire Arnolphe, un hanneton... Vie Lang. 1953, p. 212.

Wiktionnaire

Nom commun

bouvreuil \bu.vʁœj\ masculin

  1. (Ornithologie) Petit passereau d'Eurasie ou des Açores, voisin des pinsons, au bec gros et court, dont le plumage est de plusieurs couleurs (ailes et queue noires, croupion blanc), et qui chante assez agréablement.
    • Alors que ces jeunes oiseaux ne peuvent pas apprendre des chants qui sont très différents de celui de leur espèce, d’autres oiseaux, comme le bouvreuil, peuvent apprendre le chant d’espèces très différentes. — (David McFarland,Le comportement animal: psychobiologie, éthologie et évolution, 1985)
    • Pour la vie… comme deux bouvreuils ! ajoute en souriant la dugazon, qui n’a point oublié que ces oiseaux sont cités pour la fidélité de leurs amours.— (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. XXII, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOUVREUIL. n. m.
Oiseau de l'ordre des Passereaux dont le plumage est de plusieurs couleurs, qui a le bec gros et court et qui chante assez agréablement.

Littré (1872-1877)

BOUVREUIL (bou-vreull, ll mouillées) s. m.
  • Nom de la pyrrhule vulgaire, oiseau dont le bec est gros et court. Le bouvreuil est nommé pivoine dans les départements de l'Ouest, à cause de la couleur rouge de son ventre.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BOUVREUIL. - ÉTYM. Ajoutez : D'après M. Gaston Paris, Mém. de la Soc. de linguist. t. I, p. 285, bouvreuil est pour bouvereuil, équivalant à bouveret ou bouverou, petit bouvier, ainsi dit parce que cet oiseau suit volontiers le laboureur qui conduit la charrue dans les champs.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bouvreuil »

(1743)[1] Dérivé de bouvier avec le suffixe -euil[2] : « parce que cet oiseau suit volontiers le laboureur qui conduit la charrue dans les champs » ou, avec les mêmes suffixes, directement dérivé de bœuf « car il est trapu comme un bœuf[1] » ; à l’appui de cette hypothèse, le fait que son synonyme est dialectalement bouvart (« bouvillon »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Mot à mot petit bœuf, par une de ces comparaisons que les noms des animaux présentent non rarement : roitelet, moineau, pierrot, etc.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bouvreuil »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bouvreuil buvrœj

Évolution historique de l’usage du mot « bouvreuil »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bouvreuil »

  • Le bouvreuil pivoine (pyrrhula pyrrhula) est une espèce de passereaux d’Eurasie appartenant à la famille des fringillidae. C’est un des passereaux les plus populaires. Il est souvent représenté sur les cartes de vœux sur fond de paysage enneigé. Visiteur régulier des petits jardins, il reste très discret à l’abri de la végétation. Il vit et se nourrit en couple, à la lisière d’un bois ou d’une haie. Il disparaît rapidement quand on l’approche. ladepeche.fr, Villeneuve-sur-Lot. Le bouvreuil pivoine visiteur régulier des petits jardins - ladepeche.fr
  • Selon l’Office, « certaines de ces espèces ont subi une baisse dramatique de leurs effectifs dans le milieu naturel : de l’ordre de 40 % pour le chardonneret élégant et de 64 % pour le bouvreuil sur la période 1989 à 2014 ». , Ariège: Détenus illégalement selon l'ONCFS, plus de 60 oiseaux protégés relâchés en pleine nature
  • Dans la langue allemande, c’est curieusement le bouvreuil, Gimpel, qui est l’oiseau choisi pour caractériser la niaiserie. Avec sa variante Gümpel, il est cité dans le Bulletin du CGA, en particulier avec un maître d’école de Gunstett en 1696 et un médecin juif de Soultz en 1612. Méfions-nous cependant, celui-ci est aussi appelé Gumpert, diminutif du prénom Gumprecht qui n’a rien d’un oiseau. Synonyme de Gimpel, le nom Goll, pourtant peu répandu, subsiste de nos jours dans le Pays de Montbéliard. , Culture - Loisirs | Variation sur les noms d’oiseaux : du côté de chez Schwan
  • La réunion mensuelle de l’Amicale ornithologique du Blavet, qui compte 43 adhérents, a été l’occasion de mettre à l’honneur plusieurs de ses éleveurs amateurs qui ont porté au plus haut les couleurs de l’association hennebontaise. La réunion s’est déroulée vendredi 21 février. Deux membres sont revenus de Matosinhos (Portugal) avec le titre de champion du monde : Daniel Danes avec un bouvreuil de mutation pastel en catégorie Faune européenne, et Bernard Le Liboux avec un stam (présentation de quatre oiseaux identiques) de canaris agathe intensif rouge en catégorie canari de couleurs. « Une performance exceptionnelle qui fait suite à des années d’une sélection rigoureuse, d’une connaissance approfondie des oiseaux et d’une passion partagée au sein du club ». Le Telegramme, Le Télégramme - Hennebont - Ornithologie : deux titres de champion du monde
  • Il n’y a pas que les populations d’oiseaux des champs qui battent de l’aile. Les oiseaux des jardins ne sont pas non plus au sommet de leur forme. Les opérations annuelles de comptage de Natagora révèlent en effet le déclin de plusieurs espèces. Le comptage de février dernier confirmait le déclin des populations d’accenteurs mouchets, de tourterelles turques et de moineaux domestiques. Selon ce comptage toujours, les merles noirs n’ont jamais été si peu nombreux que l’année passée et les espèces forestières comme les bouvreuils et les mésanges à longue queue accusent également un déclin. , Les conseils de Natagora pour un jardin accueillant pour les oiseaux - DH Les Sports+

Traductions du mot « bouvreuil »

Langue Traduction
Anglais bullfinch
Espagnol camachuelo
Italien ciuffolotto
Portugais dom-fafe
Source : Google Translate API

Synonymes de « bouvreuil »

Source : synonymes de bouvreuil sur lebonsynonyme.fr

Bouvreuil

Retour au sommaire ➦

Partager