La langue française

Boutonnant

Sommaire

  • Définitions du mot boutonnant
  • Phonétique de « boutonnant »
  • Évolution historique de l’usage du mot « boutonnant »
  • Citations contenant le mot « boutonnant »
  • Traductions du mot « boutonnant »
  • Antonymes de « boutonnant »

Définitions du mot boutonnant

Trésor de la Langue Française informatisé

BOUTONNANT, ANTE, part. prés. et adj.

A.− Part. prés. de boutonner*.
B.− Emploi adj.
1. [Appliqué à une plante] Qui se couvre de boutons. Toute bourgeonnante, toute boutonnante une couronne a été faite (Péguy, Le Porche du mystère de la 2evertu,1911, p. 239).
2. [Appliqué à un vêt.] Qui est muni de boutons, qui se ferme à l'aide de boutons. Sa redingote bleue et boutonnante (A. Dumas Père, Le Comte de Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 134).
Prononc. : [butɔnɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Fréq. abs. littér. : 26.

Wiktionnaire

Forme de verbe

boutonnant \bu.tɔ.nɑ̃\

  1. Participe présent du verbe boutonner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOUTONNER. v. intr.
Pousser des boutons. Les rosiers commencent à boutonner. Son visage boutonne. Il est aussi transitif et signifie Fixer au moyen d'un ou de plusieurs boutons. Boutonner son veston, son gilet.

SE BOUTONNER signifie Fermer ses vêtements au moyen des boutons. Cet enfant ne sait pas encore se boutonner. En termes d'Escrime, Boutonner quelqu'un, Lui donner un coup de bouton de fleuret. Fig. et fam., C'est un homme toujours boutonné, boutonné jusqu'à la gorge, jusqu'au menton, C'est un homme qui a grand soin, lorsqu'il parle ou qu'on l'interroge, de ne pas laisser pénétrer sa pensée, ses desseins.

Littré (1872-1877)

BOUTONNANT (bou-to-nan, nan-t') adj.
  • Qui se boutonne. Une robe boutonnante.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « boutonnant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
boutonnant butɔnɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « boutonnant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « boutonnant »

  • Sur fond de bruits de gala, Isabelle Blais et Pierre-Luc Brillant se sont précipités sur scène à 20 h 15 en boutonnant leurs vêtements. «Ouf, salut! Heiiiille!», a lancé Isabelle tout sourire, après un long soupir. Comme pour nous rappeler leur petite histoire, ils ont lancé le bal avec «Soirée de gala», pièce du premier album du duo, qui dénonce avec humour la superficialité derrière ces réunions du milieu artistique. Le Journal de Montréal, Comme dans un film: promesse tenue au Théâtre Outremont | JDM
  • 5. Varier les volumes Les contrastes ne font pas que s’attirer… ils dynamisent une silhouette. Porter du moulant ou de l’ampleur extrême de la tête aux pieds peut être difficile à assumer. En boutonnant une veste ajustée sur un pantalon ultralarge, on structure la tenue en dessinant une taille et on harmonise les proportions. Châtelaine, 18 idées à retenir des filles les plus stylées au monde - Châtelaine

Traductions du mot « boutonnant »

Langue Traduction
Anglais buttoned
Source : Google Translate API

Antonymes de « boutonnant »

Partager