La langue française

Boute-selle

Définitions du mot « boute-selle »

Trésor de la Langue Française informatisé

BOUTE-SELLE, subst. masc.

Signal donné avec la trompette pour avertir les cavaliers de placer la selle et de monter à cheval. Le signal du boute-selle (Grousset, L'Épopée des croisades,1939, p. 97).
P. ext. et au fig. Signal d'un départ. Sonner le boute-selle (Bertrand, Gaspard de la nuit,1841, p. 165):
À ce mot, qui fit l'effet du boute-selle sur un régiment en halte, tous les truands, hommes, femmes, enfants, se précipitèrent en foule hors de la taverne avec un grand bruit d'armes et de ferrailles. Hugo, Notre-Dame de Paris,1832, p. 463.
Rem. La plupart des dict. gén. du xixeet du xxes. notent le subst. masc. boute-charge qui désigne également une sonnerie de trompette avertissant les cavaliers de placer la charge sur les chevaux.
1reattest. 1549 (G. du Bellay, Instructions sur le faict de la guerre, 75b cité par Vaganay dans Fr. mod., t. 5, p. 71); dér. de la forme verbale boute (bouter* étymol. 2) et selle*. [butsεl] Pour Besch. 1845 le mot ,,ne varie point, il s'écrit au pluriel comme au singulier des boute-selle``. Pour la majorité des dict. boute-selle est inv. Seuls Littré et Quillet 1965 écrivent des boute-selles. Noter la graph. bouteselle chez Adam, L'Enfant d'Austerlitz, 1902, p. 236. Fréq. abs. littér. : 11.

Wiktionnaire

Nom commun

boute-selle masculin

  1. (Militaire) Sonnerie de trompette, en usage dans l’armée, pour avertir les cavaliers de seller les chevaux et de les monter.
    • …, et il aimerait mieux entendre, au point du jour, la trompette sonner le boute-selle pour monter à cheval, que la cloche tinter matines pour courir à l'église! — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Le cavalier français, une fois le boute-selle sonné, ne recule pas et encore moins se laisse désarçonner. — (Marie Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum, 1883)
    • J’ai ordonné à Louis Winkelbrand, le lieutenant de de Bracy, de faire sonner le boute-selle, de déployer sa bannière et de se rendre immédiatement au château de Front-de-Bœuf, …. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOUTE-SELLE. n. m.
T. militaire. Sonnerie de trompette, en usage dans l'armée, pour avertir les cavaliers de seller les chevaux et de monter à cheval. Sonner le boute-selle.

Littré (1872-1877)

BOUTE-SELLE (bou-te-sè-l') s. m.
  • Signal donné avec la trompette, pour avertir les cavaliers de monter à cheval. Éperonné, botté, prêt à monter à cheval, il [Dorante] attend le boute-selle, Courier, I, 227.

    Au plur. Des boute-selles.

HISTORIQUE

XVIe s. Approchant de Oudan, il pousse Mouy avec huict cornettes et tous les harquebusiers, qui, s'estans mis au grant trot d'une lieue, surprindrent la Valette entre le boute-selle et à cheval, D'Aubigné, Hist. I, 231. Là dedans il attend le boute-selle, à cheval, et l'esbranlement des chariots de bagage des reistres, D'Aubigné, Hist. III, 65.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BOUTE-SELLE. Ajoutez : - REM. Le boute-selle avertit les cavaliers non de monter à cheval, mais de bouter la selle, c'est-à-dire de seller le cheval. C'est à la sonnerie à cheval que l'on monte.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

Boute-selle, s. m. (Art milit.) sonner le boute-selle ; c’est battre le tambour d’une maniere particuliere, pour que les cavaliers sellent leurs chevaux, & qu’ils se mettent en état de monter à cheval au premier commandement. (Q)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « boute-selle »

Bouter, selle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « boute-selle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
boute-selle butœsɛl

Évolution historique de l’usage du mot « boute-selle »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « boute-selle »

  •       Adieu ! voici le boute-selle       Il disparut dans un tournant       Et mourut là-bas tandis qu’elle       Riait au destin surprenant Langue sauce piquante, Nettoyer la langue, expulser les vers parasites – Langue sauce piquante
  • C’est à juste titre que le journal Aujourd’hui au Faso arbore: «Burkina Faso: Le Laarlé Naaba sonne le boute-selle pour les FDS». , Marche de soutien aux soldats burkinabè et mort d’Al Baghdadi, au menu des quotidiens - Apanews.net

Images d'illustration du mot « boute-selle »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « boute-selle »

Langue Traduction
Anglais bottle saddle
Espagnol silla de botella
Italien sella della bottiglia
Allemand flaschensattel
Chinois 瓶座
Arabe سرج زجاجة
Portugais sela de garrafa
Russe седло для бутылок
Japonais ボトルサドル
Basque botilako sarra
Corse sella di buttiglia
Source : Google Translate API

Synonymes de « boute-selle »

Source : synonymes de boute-selle sur lebonsynonyme.fr

Boute-selle

Retour au sommaire ➦

Partager