La langue française

Bourrelier, bourrelière

Sommaire

  • Définitions du mot bourrelier, bourrelière
  • Étymologie de « bourrelier »
  • Phonétique de « bourrelier »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bourrelier »
  • Citations contenant le mot « bourrelier »
  • Traductions du mot « bourrelier »
  • Synonymes de « bourrelier »

Définitions du mot bourrelier, bourrelière

Trésor de la Langue Française informatisé

BOURRELIER, IÈRE, subst.

Artisan, ouvrier qui fabrique, répare, vend les harnais des chevaux et des bêtes de somme, ainsi que certains articles en cuir (ceintures, sacs, intérieurs de voitures, etc.). Un sellier-bourrelier; acheter des harnais chez un bourrelier (Ac.1835-1878) :
C'était au seuil d'une boutique de bourrelier, où pendaient des harnais et des licous. Zola, Le Docteur Pascal,1893, p. 75.
Au fém., rare. Bourrelière. Femme du bourrelier (cf. Zola, Le Docteur Pascal, 1893, p. 204).
Prononc. : [buʀ əlje]. Pour la prononc. de [ə] muet dans ce mot cf. Fouché Prononc. 1959, p. 100 : ,,Même lorsqu'il n'est précédé que d'une seule consonne prononcée, l'e muet intérieur se conserve : devant le groupe [lj]. (...) dans les substantifs atelier, bachelier, batelier, bourrelier, chamelier, chancelier, chandelier, chapelier, coutelier, hôtelier, râtelier, sommelier, tonnelier, bachelière, chapelière, chancelière, hôtelière, muselière, Richelieu``. Mais cf. aussi Rouss.-Lacl. 1927, p. 146 : ,,[ə] muet se maintient dans les conditionnels -erions, -eriez, dans les noms en -nier, -rier, -lier, sauf bourr(e)lier et après deux consonnes.`` Étymol. et Hist. 1268-71 (E. Boileau, Métiers, 220 dans T.-L.). Dér. avec suff. -ier* de l'a. fr. bourrel; cf. bourreau1*. Fréq. abs. littér. : 26.

Wiktionnaire

Nom commun

bourrelier \bu.ʁə.lje\ masculin (pour une femme on dit : bourrelière)

  1. Artisan qui fait les bâts et les harnais des chevaux et des bêtes de somme.
    • Or. comme le père Rouault allait être forcé de vendre vingt-deux acres de son bien, qu’il devait beaucoup au maçon, beaucoup au bourrelier, que l’arbre du pressoir était à remettre . — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
    • Au cours d’une de ces chaudes matinées d’été, le bourrelier arriva, haletant, pour prévenir ma mère de l’arrestation d’enfants juifs dans une des écoles de la petite ville proche. — (Jean-Claude Moscovici, Voyage à Pitchipoï, 1995 ; édition revue et commentée par l’auteur, 2016, page 55)
  2. (Vieilli) Celui qui tient un magasin ou un atelier de bourrellerie.

Nom commun

bourrelière \bu.ʁə.ljɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : bourrelier)

  1. Artisane qui fait les bâts et les harnais des chevaux et des bêtes de somme.
    • Sous l’œil de leur professeure, Myriam Vanden Daele, bourrelière professionnelle, ils sont une dizaine à découper, perforer, lisser ou plutôt “abat-carrer” le cuir comme le dit un vrai bourrelier, pour lui donner vie sous forme de harnais, de ceintures ou de selles. — (Vincent Clérin, Thomas Dechamps, Ghlin : les artisans bourreliers de l'école de maréchalerie veulent du cuir, dans RTBF, 31 janvier 2020 [texte intégral])
  2. (Désuet) Épouse d’un bourrelier.
    • La mère de Charles, la bourrelière, leur avait amené le petit, puisqu’ils voulaient bien se charger de le conduire à l’oncle, chez lequel il devait rester toute la semaine. — (Émile Zola, Le Docteur Pascal, Georges Charpentier, Paris, 1893, page 229)

Nom commun

bourrelière \bu.ʁə.ljɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : bourrelier)

  1. Artisane qui fait les bâts et les harnais des chevaux et des bêtes de somme.
    • Sous l’œil de leur professeure, Myriam Vanden Daele, bourrelière professionnelle, ils sont une dizaine à découper, perforer, lisser ou plutôt “abat-carrer” le cuir comme le dit un vrai bourrelier, pour lui donner vie sous forme de harnais, de ceintures ou de selles. — (Vincent Clérin, Thomas Dechamps, Ghlin : les artisans bourreliers de l'école de maréchalerie veulent du cuir, dans RTBF, 31 janvier 2020 [texte intégral])
  2. (Désuet) Épouse d’un bourrelier.
    • La mère de Charles, la bourrelière, leur avait amené le petit, puisqu’ils voulaient bien se charger de le conduire à l’oncle, chez lequel il devait rester toute la semaine. — (Émile Zola, Le Docteur Pascal, Georges Charpentier, Paris, 1893, page 229)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOURRELIER. n. m.
Celui qui fait les harnais des chevaux et des bêtes de somme.

Littré (1872-1877)

BOURRELIER (bou-re-lié) s. m.
  • Ouvrier qui fait et vend des harnais.

HISTORIQUE

XIIIe s. Quiconques veut estre boureliers à Paris, c'est à savoir feseres de coliers de cheval, estre le puet franchement, de quelque terre et de quelque païs qu'il soit, Liv. des mét. 220.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BOURRELIER. - ÉTYM. Ajoutez : Il y a eu une forme picarde singulière, gorrellier : XVe s. Le mestier des gorrelliers, Rec. des monum. inédits de l'hist. du tiers état, t. IV, p. 261.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BOURRELIER, s. m. ouvriers qui font les harnois de chevaux de carrosse, de charrette ; ils sont de la communauté des Selliers. Ils ont été nommés bourreliers, du collier des chevaux, qu’on appelloit autrefois bourrelet. Voyez Sellier.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bourrelier »

Ancien français bourrel, amas de bourre (voy. BOURRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) De l’ancien français bourrel (« amas de bourre ») et du suffixe désignant les métiers -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bourrelier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bourrelier burǝlje

Évolution historique de l’usage du mot « bourrelier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bourrelier »

  • De 9 h à 18 h, 70 exposants seront au travail devant vous pour vous faire partager leur passion et vous faire découvrir leurs plus belles réalisations : souffleur de verre, potière, bourrelière, coutelier forgeron, artistes peintres, céramistes, décorateurs sur verre, mosaïstes, tourneurs sur bois, ébénistes, créateurs d’objets décoratifs, de bijoux, brodeuses, dentellières, compositions florales, artisanat du cuir, collectionneurs de cartes postales… , Sarthe. Métiers d'art et métiers anciens à Saint-Léonard-des-Bois | L'Orne Hebdo
  • Didier Perrillat-Monet est maître artisan bourrelier au Grand Bornand. Il travaille le cuir, et son savoir-faire est ancestral. Franceinfo, Mômes trotteurs. Visite chez un maître artisan bourrelier en Haute-Savoie
  • Chez le bourrelier au cœur de la Haute-Savoie, le coup de marteau résonne. Dans son atelier-boutique, Didier Perrillat travaille le cuir pour fabriquer notamment des colliers de cloche. Un accessoire que les animaux des fermes portent pendant la saison des alpages. Dans le village, l'artisan est connu autant pour son humour que pour son talent. Découvrez en images ce savoir-faire transmis au fil des générations. LCI, Retour dans le passé des stations de sports d'hiver (1/4) : Bourrelier, un métier rare mais encore présent | LCI
  • Au début des années 1900, une boutique de bourrelier-sellier se trouvait au centre-ville de la commune. Cet atelier bien situé au n°44 de La Boule-d’Or était tenu par Henri Cailloüé. Journal L'Est Éclair abonné, L’ancienne boutique du bourrelier à Romilly-sur-Seine
  • Il ouvrira ses portes au public le dimanche 7 avril pour deux heures de visite, avec des ateliers refaits à neuf et de nouvelles animations. Une bourrelière viendra montrer la confection des colliers pour chevaux, un tailleur de pierre interviendra aussi et un chaumier fera découvrir pendant tout l’été le travail du jonc. Une couturière, qui autrefois réparait les vêtements de travail, sera également présente. Le Telegramme, Le Télégramme - Argol - Vieux métiers. Le musée rouvre dimanche
  • L’année dernière, elle s’est formée à bonne école à la ferme du Sonveaux, située aux Éparges (Meuse). Sa formatrice, une bourrelière confirmée, lui a transmis un savoir-faire ancestral : « L’attelage, les harnais, j’ai beaucoup appris à son contact » Cette tutrice lui a également cédé une merveille : une machine à coudre centenaire équipée d’un système de pédales. L’outillage, dénué de branchements électriques, épouse parfaitement son souci d’authenticité. Son cuir provient de France ou de Belgique, « et la bouclerie des Ardennes. Je travaille avec des producteurs locaux. J’y mets le prix par respect pour les articles de qualité que l’on me confie. » Apparemment, la formule séduit. , Edition Briey | Reconversion : le cuir épais, Mylène se remet en selle

Traductions du mot « bourrelier »

Langue Traduction
Anglais saddler
Espagnol botero
Source : Google Translate API

Synonymes de « bourrelier »

Source : synonymes de bourrelier sur lebonsynonyme.fr
Partager