La langue française

Bougnat

Définitions du mot « bougnat »

Trésor de la Langue Française informatisé

BOUGNA(T),(BOUGNA, BOUGNAT) subst. masc.

Populaire
A.− Marchand de charbon au détail, souvent d'origine auvergnate :
Judex nous revint donc (...) noir comme un bougnat; il avait tout de même réussi à gagner un quart d'heure, un peu d'espoir refleurissait. P. Vialar, La Mort est un commencement,Les Morts vivants, 1947, p. 198.
Rem. Attesté dans Rob., Lar. encyclop., Quillet 1965, Dub.
B.− Tenancier d'un débit de boissons, d'un café. ...nous nous retrouvâmes tous chez un bougnat de la rue Dupeyron (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 70).
P. méton. Le café lui-même. Nous avons bu un jus avec le cocher dans un bougnat (A. Simonin, Touchez pas au grisbi,1953, p. 74).
PRONONC. ET ORTH. : [buɳa]. Rob. admet bougna ou bougnat (aphérèse de charbougna). Lar. encyclop. écrit également charbougnat. Lar. encyclop., Quillet 1965 et Dub. enregistrent bougnat. Noter dans Quillet 1965 et dans Sandry-Carr. 1963 la var. bougnate.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1889 (G. Macé, Mes lundis en prison, p. 256 : Charbonnier. Bougnat); 1927 p. ext. (A.-L. Dussort, Des Preuves d'une existence, p. 89 : On dit plutôt « bougnat » et « bougnate » qui désignent [...] soit des logeurs, marchands de charbons, cafetiers [...] ou autres commerçants qui semblent natifs de l'Auvergne). Mot pseudo-auvergnat, issu (avec aphérèse et p. anal. avec la finale de auvergnat) de charbougna « charbonnier », lui-même création pop. parisienne par imitation des parlers méridionaux, les Auvergnats étant souvent vendeurs de charbon de bois à Paris; charbougna est attesté en 1890 dans le Père Peinard (Sain. Lang. par., p. 320) mais est prob. plus anc. (Dauzat Ling. fr., p. 232).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 6.
BBG. − Dauzat Ling. fr. 1946, p. 282. − Sain. Lang. par. 1920, p. 320, 538.

Wiktionnaire

Nom commun

bougnat \bu.ɲa\ masculin

  1. (Argot) (Populaire) (Désuet) Marchand de charbon originaire du sud du Massif Central qui tenait souvent un café.
    • J’la crève, viens-tu prendre un glace chez l’bougnat ? — (Napoléon Hayard, Dictionnaire Argot-Français, Paris, La Maison Hayard, 1907, page 39)
    • Je vais chez le bougnat de la rue de la Colombe acheter deux cent cinquante grammes de charbon, puis chez un cordonnier à qui mon oncle a donné l’autre semaine des godasses à ressemeler. — (Francis Carco et Pierre Mac Orlan, Les Mystères de la morgue, ch. I, La Renaissance du livre, Paris, 1918, p. 6)
    • D’un côté de la porte, il y avait une teinturerie ; de l’autre, la boutique d’un bougnat. — (Georges Simenon, L’Âne rouge, Fayard, 1933, ch. 10)
    • Le maître d’école et ses potaches,
      Le maire, le bedeau, le bougnat
      Négligeaient carrément leur tâche
      Pour voir ça
       — (Georges Brassens, extrait de la chanson Brave Margot)
    • Bougnat tu peux garder ton vin
      Ce soir je boirai mon chagrin
      Mathilde est revenue […]
      Bougnat apporte-nous du vin
      Celui des noces et des festins
      Mathilde m’est revenue
       — (Jacques Brel, extrait de la chanson Mathilde)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « bougnat »

(Date à préciser) Dérivé de charbougnat, contraction de charbonnier et auvergnat.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bougnat »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bougnat buɲa

Évolution historique de l’usage du mot « bougnat »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bougnat »

  • « Ce qui nous plaisait, c’était l’idée de proposer des produits locaux, d’autant qu’à la campagne, le contact est différent », racontent ce retraité de la gendarmerie et cette salariée de RG publicité à Moulins, et désormais cogérants de l’Éco bougnat. www.lamontagne.fr, Ce couple a fait le pari d'ouvrir son magasin de vrac à Vallon-en-Sully (Allier) : « Tout le monde nous a demandé pourquoi ? » - Vallon-en-Sully (03190)
  • Jean Mathieu, qui préside l’association des Auvergnats de Paris et veille sur le tout voisin « Ruisseau », plus chic, avec ses tables bellement nappées de blanc, a fait de ce bouchon banlieusard un bougnat, un brin auvergnat, comme dans le temps. Valérie, sa fille, le relaie parfois à l’accueil. Sinon, un garçon à casquette s’y prend fort bien offrant le kir au cassis en guise de bienvenue, souriant au tout venant avec l’évidence du naturel. Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat, Bougnat Bar, restaurant Saint-Mandé - un p'tit bonheur chez le Bougnat | Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat

Traductions du mot « bougnat »

Langue Traduction
Anglais coalman
Source : Google Translate API

Synonymes de « bougnat »

Source : synonymes de bougnat sur lebonsynonyme.fr

Bougnat

Retour au sommaire ➦

Partager