La langue française

Boucaut

Définitions du mot « boucaut »

Trésor de la Langue Française informatisé

BOUCAUT, subst. masc.

Baril de bois blanc très léger servant à transporter des marchandises diverses :
... à chaque instant, éclataient les hurrahs du joyeux marin, quand il reconnaissait des barils de tafia, des boucauts de tabac, des armes à feu et des armes blanches. Verne, L'Île mystérieuse,1874, p. 458.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. depuis Ac. 1798.
PRONONC. − 1. Forme phon. : [buko]. 2. Homon. : boucaud (ou boucot).
ÉTYMOL. ET HIST. − 1583 plur. boucquaux « tonneau » (Isambert, Recueil gén. des anc. lois fr., t. XIV, p. 526 dans Barb. Misc. 8, no3); 1594 boucaut (d'apr. Félibien, Projet de l'Hist. de Paris, II, 9 dans Gdf. Compl.). Étymol. obscure. Peut-être du m. fr. bouc « outre, grosse bouteille, vase pour les liquides » (ca 1555, Belon dans Gdf. et Hug., s.v. bout), altération de l'a. fr. bout « id. » (xiies. dans Gdf.; du b. lat. *buttis « tonneau », v. bouteille) sous l'infl. de bouc* (la peau de bouc servant fréquemment à confectionner des outres); suff. -aut (-aud*); ou empr. au prov. boucau « vase de terre, bocal » (Mistral, corresp. au fr. bocal*), dans la mesure où ce mot existait au xvies. avec assimilation ultérieure au suff. -aut (-aud*). [Bouquauz (ca 1270, E. Boileau, Livre des Mestiers) donné par Gdf. Compl., Littré et Dauzat 1968 comme 1reattest. de boucaut* ne convient pas, étant une erreur pour bouquanz (Barb. Misc., loc. cit.; A. Thomas dans Mél. d'étymol. fr., Paris, 1902, pp. 34-35)].
STAT. − Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Sain. Sources t. 3 1972 [1930], p. 402.

Wiktionnaire

Nom commun

boucaut \bu.ko\ masculin

  1. Tonneau, futaille de taille moyenne servant à contenir certaines marchandises sèches. La dimension du fût variait suivant l'espèce des marchandises.
    • Un boucaut de sucre, de café, de riz, de tabac.
    • Pourtant les bruts vont ; trois mille sacs de Bombay et cinq cents boucauts de Sagua. — (Victor Hugo, Les Travailleurs de la mer, 1866)
  2. (Ouest de la France) Nom donné aux crevettes grises (Crangon crangon).
    • Les boucauts sont communément pêchés au chalut, ou à pied à l'aide d'une épuisette ou d'un haveneau.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOUCAUT. n. m.
Tonneau, futaille grossièrement faite, qui sert à renfermer certaines marchandises sèches. Un boucaut de sucre, de café, de riz, de tabac. Un boucaut de morue.

Littré (1872-1877)

BOUCAUT (bou-kô ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel l's se lie : des bou-kô-z emmagasinés) s. m.
  • Tonneau qui sert à renfermer certaines marchandises sèches. Un boucaut de sucre, de café. Un boucaut de morue.

HISTORIQUE

XIIIe s. Nus tainturiers ne puet ne ne doit metre alun de bouquauz ne fuel de fuelle ; car ce sont fausses taintures, Livr. des mét. 136.

XIVe s. L'on n'achetera… bouts ne bouciaus sans le congé du maistre d'hostel, Du Cange, butta, n° 3.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BOUCAUT, s. m. (Marine.) on donne quelquefois ce nom à certaines embouchures de rivieres, soit à la mer ou dans des lacs. Ce nom est en usage à la côte de Maroc & de Biscaye. (Z)

Boucaut, s. m. (Commerce.) moyen tonneau ou vaisseau de bois qui sert à renfermer diverses sortes de marchandises, particulierement du girofle, de la muscade, de la morue, &c.

On se sert aussi de boucauts pour le vin, & autres liqueurs.

Quelquefois le boucaut se prend pour la chose qui y est contenue : ainsi l’on dit un boucaut de girofle, un boucaut de vin, &c. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « boucaut »

À l'origine, unité de mesure équivalant au contenu d'une peau de bouc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bas-lat. boucellus, de buza, butta, botte, tonneau (voy. BOTTE 3).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « boucaut »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
boucaut buko

Évolution historique de l’usage du mot « boucaut »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « boucaut »

Langue Traduction
Anglais boucaut
Espagnol boucaut
Italien boucaut
Allemand boucaut
Chinois 布考
Arabe بوكوت
Portugais boucaut
Russe boucaut
Japonais ブーコー
Basque boucaut
Corse boucaut
Source : Google Translate API

Synonymes de « boucaut »

Source : synonymes de boucaut sur lebonsynonyme.fr

Boucaut

Retour au sommaire ➦

Partager