La langue française

Botaniste

Définitions du mot « botaniste »

Trésor de la Langue Française informatisé

BOTANISTE, subst.

Personne qui étudie la botanique ou qui s'y intéresse. Synon. herborisateur :
1. Ce n'est que quand ils auront ainsi perdu toute vie que nous pourrons classer nos souvenirs dans le temps, comme un botaniste range dans son herbier les fleurs desséchées. H. Poincaré, La Valeur de la sc.,1905, p. 36.
P. métaph. :
2. De cette sous-variété [d'invertis] Jupien venait de m'offrir un exemple, moins saisissant pourtant que d'autres que tout herborisateur humain, tout botaniste moral, pourra observer, malgré leur rareté, ... Proust, Sodome et Gomorrhe,1922, p. 628.
Emploi adj., néol. d'aut. Qui s'inspire de la manière des botanistes :
3. ... le dessin [des fleurs et des oiseaux japonais] très savant, très technique, très botaniste, tout en serrant de tout près la nature, a dans le contour une grandeur et des ressentiments pareils à ceux que nos grands maîtres ont cherché dans leurs dessins; ... E. de Goncourt, La Maison d'un artiste,1821, p. 216.
1reattest. 1676 (Journal des Savants dans Fr. mod., t. 23, p. 215); dér. du rad. de botanique*, suff. -iste*. [bɔtanist]. Fréq. abs. littér. : 169.

Wiktionnaire

Nom commun

botaniste \bɔ.ta.nist\ masculin et féminin identiques

  1. Celui ou celle qui étudie les végétaux.
    • Le principe philosophique qui est à la base de cette « doctrine compréhensive et claire » a séduit les botanistes de tous pays qui, nombreux, sont venus à elle avec enthousiasme. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 21)
    • Dans le Nord-Ouest amazonien, par exemple, environ un siècle après l’abattis, il devient à peu près impossible à un botaniste professionnel de distinguer la végétation secondaire de la forêt primaire environnante (Sastre 1975). — (Philippe Descola, La nature domestique: symbolisme et praxis dans l’écologie des Achuar, Paris, ‎Maison des sciences de l’Homme & Fondation Singer-Polignac, 1986, page 171)
    • La semaine suivante ils allèrent s'éduquer au Jardin des Plantes et se firent chier au bout de dix minutes. Cathy dit qu'il aurait fallu s'accompagner d'un spécialiste, un botaniste, un plantologue, un fleuromancien, quelqu'un comme ça. — (François Bégaudeau, Vers la douceur, Éditions Gallimard, 2009, p. 151)
    • Peu à peu toutes les capitales européennes, de Londres à Copenhague, s'offrent ces rêves de botanistes qui font alors partie du "train de vie" urbain au même titre que les opéras. — (Les serres du Jardin des Plantes rouvrent au public mercredi après travaux, LesEchos.fr, 31 mai 2010)
    • (Par apposition)Il y a deux catégories de plantes nouvelles : les unes sont des espèces ou des variétés découvertes par les voyageurs botanistes. — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1895-1923)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOTANISTE. n. m.
Celui qui s'occupe de botanique.

Littré (1872-1877)

BOTANISTE (bo-ta-ni-st') s. m.
  • Celui qui étudie la botanique, qui est savant en botanique. Il n'y a pas une seule plante de perdue, de celles qui étaient connues de Circé, la plus ancienne des botanistes, Bernardin de Saint-Pierre, Étude IV. Comme il avait repeuplé de plantes ce jardin, il le repeupla aussi de jeunes botanistes que ses leçons y attiraient de toutes parts, Fontenelle, Fagon.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « botaniste »

 Dérivé de botanique avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Botanique, en substituant la finale iste à la finale ique.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « botaniste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
botaniste bɔtanist

Évolution historique de l’usage du mot « botaniste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « botaniste »

  • L’auteur et botaniste a trouvé le bonheur à Rohuna, avec son jardin où pousse une végétation luxuriante sur un sol qui était à l'origine de pierre et de poussière. AD Magazine, Visite du jardin marocain d’Umberto Pasti | AD Magazine
  • La poésie est une plante libre ; elle croit là où on ne la sème pas. Le poète n'est pas autre chose que le botaniste patient qui gravit les montagnes pour aller la cueillir. De Gustave Flaubert / Lettre à Louise Colet
  • La parcelle appartenait au botaniste Jules-Emile Planchon, une résidence y sera bâtie. midilibre.fr, La propriété du célèbre botaniste montpelliérain Jules-Emile Planchon menacée de disparition - midilibre.fr
  • Les réseaux d’observateurs du Conservatoire sont composés de botanistes et amateurs éclairés ainsi que de personnels d’organismes œuvrant dans la préservation de l’environnement ou dans la recherche, de jardins botaniques, de sociétés savantes, de cueilleurs professionnels, et plus particulièrement d’associations botaniques et/ou naturalistes intervenant sur le Massif central. Tela Botanica, Un sondage pour mieux connaître et mobiliser les réseaux d’observateurs du Conservatoire botanique national du Massif central – Tela Botanica
  • C’est sous un beau soleil que l’association Traditions vertes, pour la deuxième fois de l’année, a parcouru pistes et chemins avec le botaniste reynésien Marcel Juanchich. Les consignes d’après confinement permettant un regroupement limité à dix personnes, c’étaient sept promeneurs masqués et respectant les distances qui ont arpenté la colline du Collet à la recherche de plantes qui ont évolué depuis la dernière balade. Le baguenaudier, par exemple, arbore ses fruits de l’année au lieu des gousses déchiquetées de l’an passé. Longues tiges de l’aphyllanthe de Montpellier aux fleurs bleues, pétales rouges du Coris, primulacée de la famille des primevères… Orchidées sauvées de la lame sur les talus et les bords de route comme le limodorum parasite à la hampe florale violette , l’ophrys insectifera imitant la mouche, l’orchis pyramidalis, l’inflorescence verte de epipactis contenant un antalgique stupéfiant, c’était une explosion de couleurs favorisée par les pluies récentes et la chaleur. lindependant.fr, Sortie botanique masquée à Reynès - lindependant.fr
  • Vous ne regarderez plus jamais les mauvaises herbes comme avant. A suivre Thomas Ferrand dans les sous-bois où, tantôt il caresse, tantôt il renifle, tantôt il goute, on jurerait qu’il est capable d’inventer la potion magique. Cet artiste-botaniste à l’allure de druide a mené ce week-end des « Balades sauvages » dans le cadre de Mini-Chahuts, version light du festival des arts de la parole. Rue89 Bordeaux, Thomas Ferrand, le mage des mets sages et des herbes folles - Rue89 Bordeaux

Traductions du mot « botaniste »

Langue Traduction
Anglais botanist
Espagnol botánico
Italien botanico
Allemand botaniker
Portugais botânico
Source : Google Translate API

Synonymes de « botaniste »

Source : synonymes de botaniste sur lebonsynonyme.fr

Botaniste

Retour au sommaire ➦

Partager