La langue française

Bombeur

Définitions du mot « bombeur »

Trésor de la Langue Française informatisé

Bombeur, subst. masc.Celui qui fabrique ou qui vend des verres bombés, des globes de pendules. (Attesté dans la plupart des dict. gén.).Bombeur de verres. [bɔ ̃bœ:ʀ]. 1reattest. 1835 (Ac.); dér. de bomber, suff. -eur2*.

Wiktionnaire

Nom commun 1

bombeur \bɔ̃.bœʁ\ masculin

  1. Celui qui fabrique des verres bombés.
    • Il menait vers des échoppes qui auraient pu illustrer un livre sur les petits métiers en voie de disparition : il y avait là un cordonnier, un bombeur de verre et peut-être un rémouleur. — (Fouad Laroui, De quel amour blessé, 1998)

Nom commun 2

bombeur \bɔ̃.bœʁ\ masculin (pour une femme on dit : bombeuse)

  1. (Art urbain) Homme qui peint des tags.
    • Jean-Michel Basquiat, un « bombeur » haïtien, qui se trouva propulsé par ses graffiti sur portières de métro au firmament du show-business grâce au flair de quelques nez creux, avant de tomber dans le néant auquel, déjà, le promettait la nullité, Jean-Michel Basquiat, donc, y figurait par une œuvre bouleversante, succession de graffiti hagards […]. — (Gerald Messadie, La Messe de saint Picasso, Robert Laffont, 2014)
    • L'échec de la diffusion de ce message en dehors des limites géographiques et chronologiques indiquées montre que l'ensemble de la population des bombeurs corses n'a pas jugé pertinente sa reproduction. — (Pierre Bertoncini, Le spectre de la mémoire de Pascal Paoli, L'Harmattan, 2011)
    • Puis, c'est au tour des « bombeurs » de Bastia - Oliva, Christofari et Léoni. Déjà en prison depuis plusieurs mois pour de simples graffitis, ils écopent de peines de deux ans de prison avec sursis. — (Pierre Poggioli, FLNC années 70, Éditions DCL, 2006, page 126)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOMBEUR. n. m.
Celui qui fabrique des verres bombés.

Littré (1872-1877)

BOMBEUR (bon-beur) s. m.
  • Celui qui fabrique et qui vend des verres bombés.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bombeur »

Mot dérivé de bomber avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bombeur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bombeur bɔ̃bœr

Évolution historique de l’usage du mot « bombeur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bombeur »

  • Hugues Desserme est bombeur de verre. Une profession quasiment disparue qui fait de lui un homme recherché... En effet, il travaille pour le monde entier : États-Unis, Chine, Japon, Russie, Émirats et, bien sûr, Europe. Il continue de manière artisanale à bomber le verre, c’est-à-dire mettre le verre à plat en forme incurvée par le biais de la chaleur. Il ne souffle pas, ne fond pas et ne coule pas le verre. www.paris-normandie.fr, Hugues Desserme, unique bombeur de verre au monde

Traductions du mot « bombeur »

Langue Traduction
Anglais sprayer
Source : Google Translate API

Synonymes de « bombeur »

Source : synonymes de bombeur sur lebonsynonyme.fr

Bombeur

Retour au sommaire ➦

Partager