La langue française

Bolchevik

Sommaire

  • Définitions du mot bolchevik
  • Phonétique de « bolchevik »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bolchevik »
  • Citations contenant le mot « bolchevik »
  • Traductions du mot « bolchevik »
  • Synonymes de « bolchevik »

Définitions du mot bolchevik

Wiktionnaire

Adjectif

bolchevik \bɔl.ʃe.vik\ masculin et féminin identiques

  1. Variante de bolchévique.

Nom commun

bolchevik \bɔl.ʃe.vik\ masculin et féminin identiques

  1. Variante de bolchévique.

Nom commun

bolchevik \Prononciation ?\

  1. Bolchevik.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bolchevik »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bolchevik bɔlʃœvik

Évolution historique de l’usage du mot « bolchevik »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bolchevik »

  • 1Le Mythe bolchevik est un ouvrage contradictoire à plusieurs titres, non que son argumentation souffre de paradoxes ou d’incohérences mais parce qu’il est l’œuvre d’un parcours personnel et intellectuel marqué par l’expérience du doute et de la critique. À la fois trace de l’enthousiasme, presque romantique, des premiers moments de la Révolution soviétique et des désillusions qui la suivirent directement, le témoignage que livre Alexandre Berkman, anarchiste révolutionnaire d’origine russe expulsé des États‑Unis en 1919, est d’une richesse théorique incontestable. De rencontres en rencontres – relevons, parmi une longue liste, Lénine, Kropotkine, Kamenev, Kalinine, Zinoviev ou Karakhan –, le militant livre sous forme de journal de bord ses appréciations au cours des quelque deux années passées dans la jeune République soviétique de Russie. L’exaltation des premières heures est réelle lorsque, arrivé en Finlande avec plusieurs camarades bannis, Berkman décrit les réunions et les organisations révolutionnaires : « J’ai senti l’atmosphère chargée de l’esprit de la lutte révolutionnaire, symbolique de la guerre titanique entre deux mondes » (p. 18). Sa lucidité à propos des dysfonctionnements et des contradictions du régime se fera cependant croissante. Progressivement, il prendra conscience du système de corruption à l’œuvre au sein de la Tchéka et des instances dirigeantes, du luxe dans lequel celles‑ci vivent ainsi que de la répression des masses indociles, tantôt qualifiées de spéculatrices, tantôt soumises à une extrême pauvreté : « La Russie, la révolution semblait disparaître. J’ai eu l’impression de me retrouver en Amérique, au milieu des ouvriers attaqués par la police » (p. 71). Cette comparaison, on y reviendra, fonde l’un des propos centraux du projet de Berkman, à savoir la mise en lumière de la tournure strictement « non‑communiste », voire « anti‑communiste », qu’a prise la gestion bolchevik du pouvoir. La préface du chapitre de conclusion « La déception » n’hésite pas à parler à propos du tournant induit par la NEP d’un « capitalisme renouvelé, mélange de monopole d’État et d’économie privée » (p. 267). C’est sur cette lecture singulière, déjà perceptible à propos du dévoiement des idéaux révolutionnaires au début des années 1920, que nous aimerions insister dans le cadre de cette lecture critique. , Un révolutionnaire au cœur de la contre‑révolution (Acta Fabula)
  • Absence totale de la guerre dite »civile » de 1918 à 1920 ds l’ex empire russe dont KHIVA et Boukara faisait partie puisque ss autorité russe et meme des colonies. Cependant de quel coté se sont portés les émirs et autres féodaux? Du coté des blancs et des troupes étrangères américaines et de 14 pays occidentaux et JAPON .Ne parlons pas des émirs et autres personnages mais parlons de la situation sans avenir des peuples de cette région et du bond ds le monde moderne qu’elles firent grace au socialisme , femmes incluses ce qui était unique alors en pays musulman. Sans parler de l’analphabétisme et du soutien militaire de la FRANCE contre la Révolution des peuples de Russie. Oubliée la guerre des occidentaux contre les bolcheviks alors et de ce général américain se vantant de tuer 100 bolcheviks pour un de ses soldats? Qui les a appelés, qui les a soutenus? Que faisait l’émir féodal? Ce serait bien honnete d’en parler. Ainsi que du développement de l’OUZBEKISTAN qui s’en suivit tout en protégeant les monuments , la culture et la langue ouzbèke. Aujourd’hui c’est le développement des affairistes avec les corrompus de FRANCE qui ne paye que peu ou pas d’impot mais font les beaux en ouzbekistan. Novastan, Comment l’émirat de Boukhara et le khanat de Khiva ont été détruits par les Bolcheviks
  • La séparation entre bolcheviks et mencheviks sera longue, de 1905 à 1912. Dans de nombreuses villes, les militants de deux fractions continuent à agir en commun, parfois même jusqu’en septembre 1917. Dans la Russie tsariste, toute activité est clandestine, la majorité des militants n’ont que quelques mois d’activité avant d’être arrêtés ou de s’exiler, elle laisse peu de place à la différenciation entre révolutionnaires et réformistes.  , La croissance du parti bolchevik en 1917 | NPA
  • L'humour de John Le Carré est fabuleux. Le narrateur dit de son épouse, c'est une bobo. Il précise « une bourgeoise-bolchevik ». Je me présente maintenant tout le temps de cette même façon. France Inter, John Le Carré : "Retour de service", son dernier roman d’espionnage emballe Le Masque et la Plume

Traductions du mot « bolchevik »

Langue Traduction
Anglais bolshevik
Espagnol bolchevique
Italien bolscevico
Allemand bolschewik
Portugais bolchevique
Source : Google Translate API

Synonymes de « bolchevik »

Source : synonymes de bolchevik sur lebonsynonyme.fr
Partager