La langue française

Blot

Définitions du mot « blot »

Trésor de la Langue Française informatisé

BLOT, subst. masc.

Argot
A.− ,,Prix à forfait`` (Esn.) :
1. On lui proposait [au voyageur] un « blot », un prix à forfait que l'on faisait à la tête et parfois au-dessous du tarif. A. Simonin, J. Bazin, Voilà taxi!1935, p. 33.
Prix. Baisser les blots.
Loc. À n'importe quel blot (Le Breton, Du Rififi chez les hommes,1953, p. 75).
B.− Affaire, travail (cf. fam. boulot) :
2. Avec ce petit pognon liquide, il allait se payer quelque chose de bien franc, bien net... une vraie entreprise mécanique... Une affaire déjà lancée... (...) ça c'est un blot toujours fructueux... Céline, Mort à crédit,1936, p. 683.
Loc. Le même blot. La même chose (cf. A. Simonin, Touchez pas au grisbi, 1953, p. 69).J'ai mon blot. J'ai mon compte. J'en fait mon blot. J'en fait mon affaire (cf. A. Simonin, Touchez pas au grisbi, 1953, p. 227);c'est (pas) mon blot. C'est (pas) mon affaire.
C.− Ensemble de marchandises, lot :
3. « Colliers de jonc, cassettes de fric, perlouzes, soieries, et tout et tout. » Débridant sa hotte (...) il y colla tout le blot. L. Stollé, Contes,Ali-baba, 1947, p. 1.
Prononc. : [blo].
Étymol. ET HIST. − 1. 1354-1377 « perche sur laquelle repose l'oiseau de proie » (Les Livres du roy Modus et de la royne Ratio, Paris, éd. G. Tilander, 1932, p. 204); 1752 mar. (Trév.); 2. a) mil. xviies. bon prix (Explication des termes de marine employés dans les edicts..., Paris, chez Michel Brunet, MDC. XXXVIIII, in-8op. 5 dans Michel 1856), attest. isolée; repris au xixes. 1821 arg. (Le Jargon ou Lang. de l'arg. réformé pour l'instruction des bons grivois, p. 3); b) 1866 (A. Delvau, Dict. de la lang. verte, p. 36 : C'est mon blot! Cela me convient). Var. graph. de bloc* étymol. 1; 2 s'explique par les conditions particulières posées pour l'achat de grosses quantités; cf. bloc de marchandises 1573, R. Estienne, Dict. fr.-lat., Paris, J. Du Puys.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 7.
BBG. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 168, 293. − Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 12; t. 2 1972 [1925], p. 111; t. 3 1972 [1930], p. 58.

Wiktionnaire

Nom commun

blot \blo\ masculin

  1. (Marine) (Vieilli) Instrument pour mesurer la marche d’un navire (élément du loch).
    • Le blot est une pièce de bois, longue d’un-demi pied, large de deux pouces, et coupée par les bouts en forme de nacelle.On y met du plomb pour jeter le blot, et faire qu’il se tienne plus immobile sur la mer. — (Dictionnaire de Trévoux, 1771)
  2. (Fauconnerie) (Désuet) Perchoir.
    • Nous perchons sur le blot les oiseaux neufs, pour les afaiter. — (Philibert Monet, Abbrégé du Parallèle des langues françoise et latine, Estienne Gamonet, Genève, 1635, page 879)
  3. (Désuet) (Droit) (Commerce) Ensemble de biens.
    • [...] il falloit que tous les fraits fussent distraits sur tout le blot des biens qui avaient esté exposez par le Seigneur. — (Laurens Bouchel et Jean Bechefer, La Bibliothèque ou thresor du droit françois, tome I, Jacques Dallin, Paris, 1667, page 627)
    • & afin que lesdits Vendeurs se ressentent de leurs peines & labeurs, auront chacun d’eux la somme de vingt livres parisis par an, pour leurs salaires & vaccations, qui seront pris sur tout le blot du profit revenant desdites ventes. — (M. Delamarre, conseiller-commissaire du Roy au Châtelet de Paris, Traité de police, tome III, Michel Brunet, Paris, 1719, page 651)
  4. (Argot) Lot de marchandises (sens conservé très proche du précédent).
    • S’il me fourgue tout le blot pour trois cent balles, je carme recta — (Commentaire sur la page Grande guerre : la chambre d'un soldat intacte 100 ans après, lelombrik.net, 2015)
    • Je prends tout le blot, toi et ton tableau — (Jean-Pierre Fauré, Amour reptile, faure.sitew.com)
  5. (Argot) Prix, tarif.
    • — Si je comprends bien, tu prends la succession de Mandarès. Du coquille j’en ai, cinq rames, total deux briques. Et cash !
      — Oh ben, à ce blot là, tu peux le garder et t’en faire des cornets à frites.
      — (Michel Audiard, Le cave se rebiffe, 1962)
    • — Ceux qui ne sont pas contents, c’est le même blot ! — (Joël Bienfait, « Le roman des cons » de Pétrille Biscorneau, Atramenta, 2016)
  6. (Argot) (Par extension) Marché (conclu).
    • Pour lui c'était le contraire du jour, comme des petites fêtes par-dessus le blot. — (Eric Savoyaud, Petite fugue équinoxe, Stock, 1974)
  7. (Argot) (Par extension) Affaire, tâche.
    • Quand je restais trop longtemps dehors, je recevais des bochons, ça faisait pas mon blot, si bien qu’un matin, bonsoir la compagnie !... — (Oscar Méténier, Les cabots, Bibliothèque Charpentier, Paris, 1892)
    • Il ne s’agit plus d’une chatte en chaleur, mais d’une criminelle, à présent, et ce n’est plus du tout le même blot, hein ? — (Léo Malet, Les rats de Montsouris, Robert Laffont, Paris, 1955)

Nom commun

blot \ˈblɑːt\

  1. Tache.
  2. Souillure.

Verbe

blot \ˈblɑːt\

  1. Tacher.
  2. Entacher (une réputation, par exemple).

blot out \Prononciation ?\

  1. Disparaître (comme dans le brouillard), se volatiliser.
    • From the time he had left the house in Soho on the morning of the murder, he was simply blotted out. — (Robert Louis Stevenson, Strange Case of Dr Jekyll and Mr Hyde, 1885)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BLOT (blo) s. m.
  • 1Instrument qui sert à mesurer le chemin que fait un vaisseau.
  • 2 Terme de fauconnerie. Chevalet où se repose l'oiseau.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « blot »

Le même que bloc, prononcé blo, et écrit à tort blot.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVIe siècle) Sans doute une déformation de bloc[1] [2].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « blot »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
blot blɔ

Évolution historique de l’usage du mot « blot »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « blot »

  • L'agonie a ses ruades. En langue politique, cela s'appelle réaction. Victor Hugo, Tas de pierres, Éditions Milieu du monde

Images d'illustration du mot « blot »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « blot »

Langue Traduction
Anglais blot
Espagnol blot
Italien blotting
Allemand blot
Portugais blotting
Source : Google Translate API

Synonymes de « blot »

Source : synonymes de blot sur lebonsynonyme.fr

Blot

Retour au sommaire ➦

Partager