La langue française

Bimbeloterie

Sommaire

  • Définitions du mot bimbeloterie
  • Étymologie de « bimbeloterie »
  • Phonétique de « bimbeloterie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bimbeloterie »
  • Citations contenant le mot « bimbeloterie »
  • Traductions du mot « bimbeloterie »
  • Synonymes de « bimbeloterie »

Définitions du mot bimbeloterie

Trésor de la Langue Française informatisé

BIMBELOTERIE, subst. fém.

A.− Fabrique, commerce des bimbelots :
1. ... à droite et à gauche, les réserves, fermées par des claies, mettaient comme des boutiques souterraines, tout un quartier commerçant, des merceries, des lingeries, des ganteries, des bimbeloteries, dormant dans l'ombre. Zola, Au Bonheur des dames,1883, p. 709.
2. Sabin Letirant louvoyait à travers les régions qui morcellent le Marais ainsi qu'un souk, où se marquent, par affinités, les divers commerces : optique et lunetterie, bimbeloterie, primes pour restaurants, cristallerie, maroquinerie, gainerie, supports et bretelles, lingeries, métaux précieux. A. Arnoux, Paris-sur-Seine,1939, p. 51.
B.− Ensemble d'articles, objets de ce commerce; ensemble de bibelots réunis en collection :
3. Et je vidai le sac à même le sol en terre battue, alignant les fétiches d'Océanie et de Guinée, mettant les poupées en rang, poussant la menue camelote et la bimbeloterie féminine en tas pour qu'elle ne s'éparpillât pas, remontant et faisant rouler les petites autos américaines. Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 258.
Au plur. Synon. de bimbelots et bibelots.Étagères surchargées de bimbeloteries (Du Camp, Mémoires d'un suicidé,1853, p. 95).
C.− Péj. Œuvre, style de qualité inférieure. Honnis soient le pittoresque et la bimbeloterie romantique (Blanche, Mes modèles,1928, p. 199).
PRONONC. ET ORTH. : [bε ̃blɔtʀi]. Ortho-vert 1966 note : ,,la finale oterie s'écrit avec un seul t sauf dans cachotterie``.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1751 « art de faire des colifichets et de les vendre » (Encyclop. t. 2); bimbeloterie Trév. Suppl. 1752; 1835 Boutique de bimbeloterie (Ac.). Dér. de bimbelot*; suff. -erie* [la leçon bibeloterie (bibeloterie*) répertoriée dans K. Heilemann, Der Wortschatz von G. Chastellain, Leipzig, 1937, p. 186, semble préférable à celle de bimbeloterie portée par Fr. mod., t. 16, p. 63].
STAT. − Fréq. abs. littér. : 11.

Wiktionnaire

Nom commun

bimbeloterie \bɛ̃.blɔ.tʁi\ ou \bɛ̃.bə.lɔ.tʁi\ féminin

  1. Fabrication ou vente de bimbelots.
    • La mère était une bonne femme, par malheur, et n’apprit rien à Paquette qu’un peu de doreloterie et de bimbeloterie qui n’empêchait pas la petite de devenir fort grande et de rester fort pauvre. — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)
    • La bimbeloterie était une des principales branches de l’industrie parisienne.
  2. Les produits mêmes de cette industrie.
    • Ce qu’ils vendaient, ce n’étaient pas des choses dont on a besoin, qui servent dans un métier ou à la maison, ou aux champs, que sais-je ?… des harnais pour les chevaux, de la bimbeloterie, des outils, des boucles, des tissus, etc. ; non, ils vendaient des feuilles de papier avec dessus des figures. — (Mario Rigoni Stern, Histoire de Tönle, 1978 ; traduit de l’italien par Claude Ambroise et Sabina Zanon Dal Bo, 1988, p. 23)
    • Boutique de bimbeloterie.
    • La bimbeloterie de Paris.
  3. (Par dérision) Articles de grande valeur (bijoux notamment), méprisés par la personne qui emploie ce terme pour les dévaloriser dans son discours.
    • — [cris de Bianca Castafiore] CIEL ! MES BIJOUX !
      — [commentaire du capitaine Haddock, se trouvant dans une autre pièce du château] Ça y est ! Elle a de nouveau égaré sa bimbeloterie.
      — (Hergé, Les Bijoux de la Castafiore. Casterman, 1963, dans la case en bas à gauche de la planche 43, case reproduite sur la page de présentation du personnage de la Castafiore, sur le site Moulinsart.com.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BIMBELOTERIE. n. f.
Fabrication ou vente de bimbelots. La bimbeloterie est une des principales branches de l'industrie parisienne. Il désigne aussi les Produits mêmes de cette industrie. Boutique de bimbeloterie. La bimbeloterie de Paris.

Littré (1872-1877)

BIMBELOTERIE (bin-be-lo-te-rie) s. f.
  • 1Fabrication, commerce de bimbelots.
  • 2Marchandises qui consistent en bimbelots. Acheter de la bimbeloterie.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bimbeloterie »

(Siècle à préciser) Mot dérivé de bimbelot avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bimbeloterie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bimbeloterie bɛ̃blɔtri

Évolution historique de l’usage du mot « bimbeloterie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bimbeloterie »

  • Pour un amateur de vin, entrer dans une cave de 300 m2, c’est un peu pénétrer dans la caverne d’Ali Baba. On imagine les trésors cachés sous de la bimbeloterie. Des milliers de bouteilles (1000 références différentes) dorment dans celle de Terre et Vins de Quévert, à l’entrée de Dinan. , A la cave Terre et Vins, près de Dinan, une consommation en hausse pour rattraper le temps perdu ? | Le Petit Bleu
  • Les vendeurs de textile, bimbeloterie, bijoux… avaient l’autorisation de réinvestir la place du Marché, samedi. Malheureusement, le soleil qui a brillé, pendant les presque trois mois de leur absence, et de la fermeture de la Brasserie Lorraine au cœur de la place, leur a joué un mauvais tour. Et tous ne sont pas revenus. Par bonheur, le mauvais temps n’a pas empêché les camelots et les fidèles clients, trop impatients de renouer avec leurs habitudes du jour de marché, d’en faire le tour, avant de partager le verre de l’amitié à la terrasse du café, tout en devisant sur le retour de ce soleil qui devrait redonner de belles couleurs aux étals, et ainsi aider à la reprise de l’activité du centre-ville. , Economie | La Brasserie Lorraine retrouve petit à petit son marché
  • Signalons qu’une boutique géante, celle-ci temporaire mais d’un goût douteux, a été installée à proximité de la pyramide pendant les travaux de réfection de l’entrée. On y trouve exactement la même bimbeloterie minable que dans le pavillon Denon. Même s’il s’agissait de vendre des livres d’art, remplacer une salle du musée par une boutique est inacceptable. Quatre toiles de grand format ont ainsi été enlevées des salles pour faire place aux reproductions en plâtre de la Victoire de Samothrace et aux casques audio La Joconde. Elles ont donc rejoint les réserves, ce qui signifie dans un terme assez proche partir pour Liévin puisque les réserves y seront bientôt déménagées, si les projets du Louvre suivent leur cours. Parmi ces tableaux [2] se trouvent Les Illusions perdues de Charles Gleyre (ill. 8). Les illusions perdues ? Quel symbole ! La Tribune de l'Art, Le Louvre installe dans ses salles une boutique de bimbeloterie - La Tribune de l'Art
  • « Je travaille tous les jours, sauf le dimanche après-midi. » Dans son bureau de tabac, presse, bimbeloterie, qu'il dirige, depuis douze ans, à Damprichard (Doubs), un bourg de 2000 habitants tout proche de la frontière suisse, Bruno Prudhon est, à la fois, heureux et inquiet. « J'ai travaillé à l'usine Alstom à Belfort, dans l'horlogerie en Suisse, mais j'aime bien ce métier de buraliste. C'est varié, on rencontre plein de gens et l'on est son propre patron. Je vis à côté de mon commerce, je me dégage environ 2000 € par mois. » leparisien.fr, Bureaux de tabac : «Quand le paquet sera à 10 €, on va prendre une baffe» - Le Parisien

Traductions du mot « bimbeloterie »

Langue Traduction
Anglais knick knacks
Source : Google Translate API

Synonymes de « bimbeloterie »

Source : synonymes de bimbeloterie sur lebonsynonyme.fr
Partager