La langue française

Bibliographe

Sommaire

  • Définitions du mot bibliographe
  • Étymologie de « bibliographe »
  • Phonétique de « bibliographe »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bibliographe »
  • Citations contenant le mot « bibliographe »
  • Traductions du mot « bibliographe »

Définitions du mot bibliographe

Trésor de la Langue Française informatisé

BIBLIOGRAPHE, subst. masc.

A.− Personne spécialisée dans la connaissance de tout ce qui se rapporte aux livres publiés ou inédits (sujet, contenu, présentation, reliure, édition) :
1. ... on jugera bien mieux encore de l'ensemble des éditions et des méthodes, si j'offre simplement une liste exacte des principaux ouvrages qui se rapportent à cet enseignement. Je dois dire que j'en trouve les éléments tout rassemblés dans un manuscrit de l'estimable bibliographe Adry... Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 3, 1848, p. 430.
P. ext. Personne qui rédige des notices sur les écrits se rapportant à un sujet.
Spéc. Personne ,,qui s'adonne régulièrement à la recherche bibliographique dans un service de renseignements`` (Rolland-Coul. 1969).
B.− P. méton. Notice, ouvrage contenant des renseignements sur les écrits, généralement publiés, relatifs à un sujet :
2. Cela dit, pour témoigner de mon soin à rendre justice au passé, feuilletez les bibliographes, dévorez les catalogues, les manuscrits des bibliothèques... Balzac, Théorie de la démarche,1833, p. 616.
Prononc. : [biblijɔgʀaf] ou [bibliɔ-]. Pt Rob. donne yod de passage, Passy 1914 et Warn. 1968 ne le notent pas (cf. aussi les dict. hist.). Barbeau-Rodhe 1930 admet les 2 possibilités de prononciation. Étymol. et Hist. 1. 1665, 5 janv. « celui qui fait des catalogues de livres » (L'Imprimeur au Lecteur dans Fr. mod., t. 23, p. 215); 2. 1752 « personne versée dans la connaissance des livres » (Trév.). Composé du gr. β ι ϐ λ ι ́ ο ν « livre » (bible*); élément suff. -graphe*; cf. aussi le lat. médiév. bibliographus, xiiies. (Glossae Bernenses, 57 dans CGL t. 3, p. 490, 57). Fréq. abs. littér. : 8.

Wiktionnaire

Nom commun

bibliographe \bi.bli.jɔ.ɡʁa.f\ masculin

  1. Personne qui est versée dans la connaissance des livres, des éditions, etc., et plus particulièrement qui écrit sur cette matière.
  2. Personne qui écrit des bibliographies
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BIBLIOGRAPHE (bi-bli-o-gra-f') s. m.
  • Celui qui est versé dans la connaissance des livres, par rapport à l'édition, au papier, au caractère, et qui peut aussi en faire la description.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BIBLIOGRAPHE, s. m. ce mot vient du Grec, & signifie une personne versée dans la connoissance & le déchiffrement des anciens manuscrits sur l’écorce des arbres, sur le papier, & sur le parchemin. Scaliger, Saumaise, Casaubon, Sirmond, Petau, & Mabillon, étoient habiles dans cette sorte de science, à laquelle on donne le nom de bibliographie.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bibliographe »

 Composé de biblio- et de -graphe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Βιϐλιογράφος, de βιϐλίον, livre (voy. BIBLE), et γράφειν, décrire (voy. GRAPHIQUE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bibliographe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bibliographe biblijɔgraf

Évolution historique de l’usage du mot « bibliographe »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bibliographe »

  • Paul Otlet (1868-1944) est un juriste, un bibliographe, un pacifiste et un utopiste belge. Inventeur de la C.D.U. (classification décimale universelle), toujours en usage aujourd’hui, il est aussi le père du fameux standard de 12,5 x 7,5 cm pour les fiches bibliographiques. Durant l’entre-deux-guerres, il crée le Mundaneum et développe le projet d’une Cité Mondiale, en collaborant notamment avec Le Corbusier. Paru en 1934 et depuis longtemps introuvable Traité de documentation, Le Livre sur le livre est l’ouvrage majeur d’Otlet en même temps qu’une préfiguration théorique d’Internet. L’intérêt pour Paul Otlet n’a cessé de grandir ces dernières années, particulièrement aux États-Unis, où son œuvre est comparée au « Web oublié du temps » (New York Times). , P. Otlet, Le livre sur le livre (1934)
  • Pour les non initiés, sachez que la classification décimale de Dewey est un système inventé en 1876 par le bibliographe américain Melvil Dewey visant à classer l'ensemble des ouvrages d'une bibliothèque. Cette classification comporte 10 classes, divisées chacune en 10 divisions, elles-mêmes sub-divisées en 10 sections. Archimag, Le Library Hotel de New York : un hôtel étonnant dédié aux amoureux des livres et des bibliothèques | Archimag
  • Archiviste-bibliographe, passionnée par les livres anciens depuis la mort de ses parents, Chloé soulève un coin du voile lorsque, ayant tiré sur son mari dans des circonstances mal définies, elle se réfugie sur l’île où son père, auteur d’un livre qui l’a rendu célèbre, Le pont des Soupirs, a vécu jusqu’à l’âge de vingt ans. Elle vient de découvrir un trésor caché dans la maison familiale : les mémoires de l’artisan qui avait lancé le projet au XVe siècle. www.paris-normandie.fr, Les secrets et le pouvoir des livres décryptés par Sophie Endelys
  • Petit rectificatif de Gilles à Gilles, les « Contes de Gascogne » ont été édités par les Humanoïdes Associés en 1980, pas en 1984. Quel métier difficile, bibliographe Amicalement. , Jean-Claude Pertuzé : La BD perd son Gascon ! | BDZoom.com

Traductions du mot « bibliographe »

Langue Traduction
Anglais bibliographer
Espagnol bibliógrafo
Italien bibliografo
Source : Google Translate API
Partager