Ber : définition de ber


Ber : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BER, subst. masc.

A.− Vx. Synon. de berceau* (rem. gén. 1).
B.− TECHNOLOGIE
1. MAR. Support de bois et de cordages bâti en forme de berceau, sur lequel repose un navire en construction ou en réparation, et qui glisse avec lui, lors du lancement à la mer.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet du xxesiècle.
P. ext. Tout support de bois qui permet de faire glisser un objet lourd et volumineux à l'eau (cf. Le Clère 1960). Les portes [d'une écluse] (...) lancées à la mer sur un ber... (E.-T. Quinette de Rochemont, Cours de travaux mar.,1900, p. 466).
Au fig. :
La mer encore qui retourne vers moi à la marée de syzygie et qui me lève et remue de mon ber comme une galère allégée. Comme une barque qui ne tient plus qu'à sa corde, et qui danse furieusement, et qui tape, et qui saque, et qui fonce, et qui encense, et qui culbute, le nez à son piquet, ... Claudel, Cinq grandes odes,1910, p. 263.
2. TECHNOL. Ridelles d'une charrette sur lesquelles on peut pendre une bâche.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet du xxes. à partir de Besch. 1845.
Prononc. : [bε:ʀ]. Étymol. et Hist. 1. Ca 1150 berz « berceau » (Wace, Vie de St Nicolas, 61 dans Keller, p. 211b : Uncor petit en berz giseit); 1188 berc (Parton., 289, Crapelet dans Gdf.); répertorié comme ,,vieux mot`` dep. 1611, Cotgr. sous les graphies bers et ber; subsiste dans les dial. de l'Ouest (FEW t. 1, p. 337b); 2. p. ext. 1611 « ridelles d'une charrette » (Cotgr. : Bers de chariot); 3. av. 1805 mar. bert Saverien d'apr. Jal1; 1831 ber (Will. : Ber, anciennement Berceau [...] Appareil en charpente et cordage blanc, porté sur les coittes, placé sous un grand bâtiment pour, en le supportant, glisser avec lui sur la cale lorsque sa construction est achevée et qu'on veut le lancer à l'eau). Prob. d'un lat. vulg. *bertium attesté par son dér. berciolum « petit berceau » cf. berceau (viiies. Rev. Merov., VII, p. 37, 15 dans Blaise) d'où l'a. fr. berçuel « id. » ca 1165 (Marie de France, Lais, Milun, éd. Warnke, Halle, 1898 dans T.-L.) prob. d'orig. gaul. comme semble l'indiquer son ext. géogr. dans les domaines port., cat., gallo-rom. où il a évincé le lat. cunae (Cor., s.v. brizo; REW3, no1052a; Meyer-Lübke dans Z. fr. Spr. Lit., t. 59, pp. 487-9). Il est moins vraisemblable de considérer les subst. rom. comme des déverbaux, en prenant comme base un b. lat. *bertiare, issu d'un rad. celt. *berta à rattacher à l'irl. bertaim « je secoue » (FEW t. 1, p. 338). Fréq. abs. littér. : 5.
BBG. − Brüch (J.). Bemerkungen zum französischen etymologischen Wörterbuch E. Gamillschegs. Z. fr. Spr. Lit. 1927, t. 49, p. 304.

Ber : définition du Wiktionnaire

Nom commun

ber \bɛʁ\ masculin

  1. (Marine) Appareil de charpente et de cordage, placé sous un grand bâtiment, pour le supporter pendant la construction ou la réparation, et qui glisse sur la cale lorsqu’on lance ce bâtiment à l’eau.
    • Le port à sec est à deux cent mètres, une vaste zone de stockage à terre des bateaux. Ils reposent là, soutenus par des bers en acier galvanisé ou calés sur leurs béquilles, comme de grands cétacés, et des gars prennent soin d’eux, se préoccupent de leur longévité, et souvent tournent autour et les admirent sous toutes les coutures ou les flattent pour apprécier sous la main la qualité du travail, des gars du chantier qui sont payés pour ça, ou d’autres qui viennent en amateurs et louent un emplacement avec la garantie d’avoir du matériel à disposition et toujours quelqu’un dans les parages pour vous donner un coup de main ou y mettre son grain de sel sur la meilleure façon de faire. — (Élisabeth Filhol, La Centrale, 2010. p. 125.)
  2. Ridelle d’une charrette permettant de poser dessus une bâche.

Forme d’adjectif

ber \Prononciation ?\ masculin

  1. Sujet singulier de baron.
    • Roger au cuer ber.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ber : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BER. n. m.
T. de Marine. Appareil de charpente et de cordage, placé sous un grand bâtiment, pour le supporter pendant la construction ou la réparation, et qui glisse sur la cale lorsqu'on lance ce bâtiment à l'eau. Il désigne aussi les Ridelles d'une charrette.

Ber : définition du Littré (1872-1877)

BER (bèr) s. m.
  • 1 Terme de marine. Appareil de charpente en forme de berceau pour mettre un navire à flot.
  • 2Ber se dit encore pour berceau dans quelques provinces et dans ce vieux proverbe : Ce qu'on apprend au ber dure jusqu'au ver, c'est-à-dire, on conserve jusqu'au tombeau les impressions et les habitudes de l'enfance.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Ber : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

* BER, (Hist. nat. bot.) grand arbre ou pommier des Indes, qui porte beaucoup de feuilles, de fleurs, & de fruit. Il a la feuille semblable à celle du pommier, d’un verd obscur & blanchâtre par le bas, & velue comme celle de la sauge ; la fleur petite, blanche, à cinq pétales, & sans odeur ; & le fruit comme la jujube, mais plus agréable au goût. On le trouve sur les côtes de Malabar & de Malaca. On le nomme aussi Malaïo. On dit qu’on trouve sut cet arbre la gomme lacque ; & l’on attribue à ses feuilles la qualité d’arrêter le cours de ventre.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « ber »

Étymologie de ber - Littré

Voy. BERCEAU ; bourguig. brei. Ber devrait être écrit avec une s, bers, comme on le verra à berceau.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de ber - Wiktionnaire

Voir berceau.

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ber »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ber bɛr play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « ber »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ber »

  • « La date est fixée », a déclaré le président de la société Aéroports de Berlin Brandebourg Engelbert Lütke-Daldrup lors d’une conférence de presse. La Presse, L’aéroport international de Berlin ouvrira en 2020

Images d'illustration du mot « ber »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ber »

Langue Traduction
Portugais cse
Allemand ber
Italien ipr
Espagnol el aeropuerto de berlín
Anglais cradle
Source : Google Translate API

Synonymes de « ber »

Source : synonymes de ber sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires