La langue française

Benthos

Définitions du mot « benthos »

Trésor de la Langue Française informatisé

BENTHOS, subst. masc.

OCÉANOGR., ZOOL., BOT. Ensemble des êtres, fixes ou mobiles, vivant et se développant sur les substrats durs ou meubles des fonds des mers et des nappes d'eau douce. Organismes aptes à nourrir le benthos. Équivalents anton. océanogr. plancton, necton, pelagos :
1. Quand les organismes meurent (plancton, necton, benthos), le carbone et l'hydrogène passent à l'état d'anhydride carbonique et d'eau, sous l'effet des bactéries. E. Schneider, Le Charbon,1945, p. 303.
2. Pour les biologistes, les eaux, quelle qu'en soit la profondeur ou la situation par rapport à la ligne de rivage, appartiennent au domaine pélagique; les êtres qui peuplent les eaux constituent le pelagos. Par opposition, les fonds eux-mêmes forment le domaine benthique peuplé par le benthos. Dès l'abord il faut souligner ce que ces distinctions ont d'artificiel. J.-M. Pérès, La Vie dans l'océan,1966, p. 8.
Rem. Attesté dans Lar. 20e, Lar. encyclop., Quillet 1965, Rob. Suppl. 1970.
Syntagmes :
1. Benthos + adj.
a) [l'adj.] se rapportant à la profondeur. Benthos littoral, néritique (fonds inférieurs à 200 mètres). Voir abysse ex. 4.
Benthos profond (fonds supérieurs à 200 mètres) benthos abyssal* (fonds des fosses marines). Ce dernier est également qualifié d'aphytal*, car privé de lumière et de végétaux chlorophylliens :
3. Les groupes ou les espèces du benthos profond, sont, en somme, des espèces qui ont été chassées du plateau continental, à un moment ou à un autre, et qui, souvent, ont poursuivi leur diversification en formes nouvelles et leur évolution dans les grands fonds. J.-M. Pérès, La Vie dans l'océan,1966p. 163.
b) [l'adj.] concernant les espèces dont il est constitué. Benthos fixe ou sessile; benthos mobile ou vagile :
4. En revanche, sur les substrats durs, le problème de la place disponible pour le benthos sessile ou sédentaire n'est pas moins ardu que celui posé à l'automobiliste qui prétend garer sa voiture dans le centre d'une grande ville et l'y laisser de façon prolongée. J.-M. Pérès, La Vie dans l'océan,1966p. 77.
2. Subst. composés du subst. benthos,attestés dans les textes techn. de la docum.a) Avec élément préf.zoobenthos (synon. faune benthique), phytobenthos (synon. flore benthique), micro, macro, necto, benthos (d'apr. la qualité des espèces); potamo-, limno, halo, benthos (d'apr. la nature des eaux, cf. George 1970). b) Avec élément suff.benthoscope( cf. V. Romanovsky, La Conquête des fonds marins, Paris, éd. du Seuil, 1959, p. 148).
Prononc. : [bε ̃tɔs]. Étymol. et Hist. 1885-1902 [1897] (Gde Encyclop. t. 23, p. 685 b : le Benthos [...] formé par les animaux qui rampent sur le fond ou s'y fixent d'une façon plus ou moins durable). Empr. au gr. β ε ́ ν θ ο ς « profondeur » par le zoologiste all. Haeckel (Plankton Studien, Iéna, 1890), dont les travaux ont été traduits en angl. dès 1891 (G.-W. Field tr. Haeckel's Planktonic Studies dans Rep. U.S. Fisch. Comm. XVII, 582 dans NED Suppl.).

Wiktionnaire

Nom commun

benthos \bɛ̃.tos\ masculin

  1. (Biologie) Ensemble des biotes aquatiques vivant sur ou dans le fond des eaux.
    • L’ensemble des êtres océaniques, animaux et végétaux, se classe en trois grandes catégories : le Benthos, le Nekton et le Plankton. — (Julien Thoulet, L’Océan : ses lois et ses problèmes, 1904)
    • Quant aux êtres répartis dans cet ensemble, le principe de leur classification doit d’autant plus être rappelé qu’il s’applique aussi aux organismes aquatiques des eaux continentales. Les êtres fixés ou se tenant sur le fond ou sur un substratum lié généralement à celui-ci constituent le Benthos par opposition à ceux qui se maintiennent dans la masse même de l’eau qui sont dits planctoniques ou Plancton. Mais ces deux grandes catégories sont encore subdivisées. Dans le benthos on va distinguer bien entendu les organismes du benthos littoral (benthos des zones littorale et sublittorale) du benthos des abysses : benthos abyssal. — (Henri Bertrand, Les Insectes aquatiques d’Europe, P. Lechevalier, 1954)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « benthos »

Du grec ancien βένθος, bénthos (« profondeur »), apparenté à fundus (« fond »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « benthos »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
benthos bɛ̃tos

Évolution historique de l’usage du mot « benthos »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « benthos »

  • Sur le benthos, vers tubicoles, actinies, crinoïdes, bivalves, brachiopodes, gorgones, pennatules, bryozoaires, tuniciers, éponges, holothuries, hydroïdes, galathées, raies, poissons plats, et autres sont abondants. Techno-Science.net, 🔎 Faune abyssale - Définition et Explications
  • À la pêche, il se déplace lentement avec son embarcation en s’assurant de laisser traîner le tout sur le fond marin. En se déplaçant, la cuillère génère des reflets et des vibrations qui attirent l’attention des spécimens aux alentours, puis juste à l’arrière, le gros lest soulève le benthos, comme s’il s’agissait d’un petit poisson qui fouille dans le substrat. La forme de la saucisse ressemble à un petit intrus qui dégage des odeurs invitantes. La belle grise qu’il m’a montrée à son retour de la pêche avait été attrapée de cette façon. Le Journal de Montréal, Deux techniques inusitées | Le Journal de Montréal
  • De dissections en dissections, nous constatons que la quantité de nourriture contenue dans l’estomac des coquilles varie avec les saisons, et surtout qu’elle est dépendante des activités alimentaires des animaux filtreurs de son entourage. Les périodes de banquets pléthoriques alternent avec les périodes de disette. Les périodes d’efflorescence d’algues toxiques coïncident avec les périodes de jeûne des coquilles. La coquille est, là encore, actrice et témoin des variations du benthos (l’ensemble des organismes aquatiques vivant à proximité du fond des mers et océans) et du pelagos (l’ensemble des organismes aquatiques vivant à proximité de la surface des mers et océans).  Atlantico.fr, La coquille Saint-Jacques : révélatrice de la pollution et sentinelle de l’océan | Atlantico.fr
  • La Curieuse est de retour dans l'archipel austral de Kerguelen. Affrété par l'Institut Polaire Paul-Emile Victor, le bateau est arrivé vendredi dernier à Port-aux-Français pour immédiatement repartir avec une équipe de scientifiques du programme Proteker, qui étudie l'impact du changement global sur le benthos et les habitats marins de Kerguelen. Mer et Marine, La Curieuse de retour à Kerguelen | Mer et Marine
  • Souvent, les chercheurs cherchent dans leur coin sans que personne ne leur demande jamais rien. Et des fois, leurs thèses et leurs analyses rencontrent l’actualité. C’est le cas pour Flora Salvo. Cette jeune étudiante carcassonnaise de 28 ans a publié au printemps dernier une thèse qui devrait intéresser évidemment l’ostréiculture arcachonnaise. Le titre suffit à comprendre pourquoi : « Approche comparée des populations naturelles et cultivées d’huître japonaise Crassostrea gigas dans une lagune macrotidale (bassin d’Arcachon) : cycle biologique, relations trophiques et effets sur le benthos. » SudOuest.fr, Comparons l’huître si bien élevée et sa sœur sauvage
  • CR : Nous travaillons à mettre en avant les complémentarités de nos travaux sur le benthos (l’ensemble des organismes vivant sur les fonds marins) pour Ifremer et l’écologie des poissons pour le MNHN vers une vision globale du fonctionnement de l’écosystème. Ifremer a aussi une mission régalienne de surveillance et d’observation du littoral. Dans les deux pôles scientifiques, nous évaluons l’impact des activités humaines. On parle « d’écologie de la conservation » : il s’agit de donner des outils pour conserver durablement les écosystèmes côtiers. Le Telegramme, Le Télégramme - Bretagne - Recherche marine. À Dinard, le Cresco fête ses dix ans
  • Je vous propose aujourd’hui un petit jeu bien simple, issu de cette publication de référence, qui consiste à associer chacun des noms de la liste ci-jointe avec la bonne définition : agrafe, alevin, appât, ardillon, asticot, bague, bâillon, barbillon, benthos, bourriche, branchies, bredouille, carnassier, caudale, crue, dandinette, dégorgeoir, devon, émissaire, engamer, esche, fluorocarbone, fosse, frai, fraie, fretin, géniteur, gobage, grégaire, halieutique, hampe, larve, lombric, lucifuge, mucus, opercule, poissons fourrage, Saint-Pierre, scion, touche. Le Journal de Montréal, Les bons mots... | Le Journal de Montréal
  • L'Ae a identifié quatre principaux enjeux à ce projet. D'abord, la préservation des milieux naturels marins et des espèces associées (avifaune, faune marine). Ensuite, les effets des polluants sur les sédiments et le benthos associé ainsi que sur la qualité des eaux. Les deux autres enjeux sont le bruit sous-marin, notamment lors des tirs d'explosifs, et les conséquences sur les écosystèmes en cas de marée noire. Actu-Environnement, Projet de forage en Guyane : l'étude d'impact présente des insuffisances majeures
  • Quand les petites bouches sont léthargiques ou qu’elles fréquentent tout simplement les bas-fonds, il est temps d’opter pour des présentations plus subtiles avec un tube ou un grub. On les fera sautiller près du benthos comme s’il s’agissait d’un cyprin ou d’un crustacé qui s’affaire à fouiller le fond marin pour y dénicher de la nourriture. Le Journal de Montréal, Achigan: nouveau montage performant | Le Journal de Montréal
  • Dominique Duché : Ces espèces font partie du « benthos », c'est-à-dire des animaux qui vivent au fond des mers et des océans, jusqu'à 10 000 mètres de profondeur. Il est très compliqué de les remonter vivants du milieu où ils évoluent habituellement. Il faut aussi pourvoir reproduire leurs conditions de vie artificiellement… Et, de toute façon, ils ne supporteraient pas de vivre en aquarium. C'est pour cette raison qu'on les présente naturalisés. 1jour1actu.com, Qu’y a-t-il au fond de nos océans ?
  • L’inventaire des poissons et du benthos par l’équipe du programme GCRMN-IE, grâce à un transect (ruban gradué), observation visuelle et film. © Pascale Chabanet (IRD/TAAF). Outre-mer la 1ère, A bord du Marion Dufresne dans les îles Eparses - outre-mer la 1ère
  • « C’est un travail de fourmi mais il va nous permettre de décrire 30 années d’évolution de l’ensemble des organismes marins vivants dans les fonds aquatiques (le benthos) », note Anthony Sturbois. Le Telegramme, Le Télégramme - Saint-Brieuc - Saint-Brieuc. Une étude inédite sur la santé écologique de la baie
  • La mutinerie survint lorsque la nef dépassa la pointe de la Floride, alors que jeunes et moins jeunes, négligeant leurs chauds vêtements, exposaient leurs corps pâles au soleil suffocant du tropique du Cancer, tout en s’essayant à la pêche d’hypothétiques exocets ou d’improbables cœlacanthes en quête de benthos. Les mutins, contestant un pluriel, mirent cap à l’est. Aussi doués en navigation qu’en orthographe, zigzaguant entre les hauts-fonds, ils heurtèrent un écueil. (Tous reprennent) CharenteLibre.fr, Plus de 630 personnes pour la Grande dictée de Cosmopolite - Charente Libre.fr
  • Le Centre Songhaï de Porto Novo, au Bénin, a développé un modèle remarquable d’économie bleue qui associe production d’énergie, production végétale et aquaculture. Des eaux usées sont recueillies dans un digesteur à trois compartiments. La biomasse produit du méthane qui permet de produire de l’énergie à usage domestique. À la suite d’une étape de minéralisation, les restes du compost permettent de nourrir des phytoplanctons, des zooplanctons et des benthos, qui servent à alimenter à leur tour les poissons d’une pisciculture. Le digesteur fournit un rendement riche en production de gaz. Le Centre Songhaï produit ses propres machines agricoles et ses pièces de rechange grâce aux imprimantes 3D. En 31 ans, grâce aux écosystèmes, il a réussi à mettre en place une interdépendance entre bio-production, bio-transformation, bio-énergie et éco-tourisme, à développer ses propres semences, les Songhaï semences et à créer une « Songhaï Leadership Academy » pour former les jeunes entrepreneurs agricoles dans une perspective de troisième révolution industrielle. Le Centre Songhaï constitue désormais un véritable « laboratoire » de développement durable pour la création de villes rurales vertes, en réduisant l’exode rural, l’insécurité alimentaire et la dégradation de l’environnement. Son succès a attiré l’attention du Club de Rome dans son rapport de 2010 sur l’économie bleue et il a même été exporté au Nigeria, au Liberia ou encore en Sierra Léone. ID4D, Économie bleue : réalité incontournable pour l’Afrique
  • Pour compléter les connaissances, une autre piste est d'établir la relation entre une femelle et le nombre d'oeufs, grâce par exemple aux capsules échouées sur les plages de Douarnenez à Morgat et collectées par l'Apecs. « Il faut mettre au point une méthode pour extraire l'ADN des capsules : vu que nous en avons un grand nombre à disposition, cela peut apporter des informations », complète Eric Stéphan. C'est que la biologie des raies est encore très méconnue. Or comment fixer des quotas de pêche sur une espèce de poisson dont la population est si difficilement estimée ? C'est l'un des enjeux du programme « GenoPopTaille ». La nouvelle méthode expérimentée pourra ensuite s'appliquer à d'autres espèces. La campagne scientifique qui vient de se terminer a permis d'effectuer d'autres travaux. Des agents du Parc marin ont ainsi profité des pêches pour analyser le benthos, soit l'ensemble des organismes vivant en relation étroite avec les fonds marins. Le Telegramme, Baie de Douarnenez. La raie ne se dévoile pas sans gènes - Douarnenez - Le Télégramme
  • La Française Noémie Friscourt, 22 ans, en maîtrise de biologie marine à l'université de Lille, a été envoyée par l'Institut des sciences de la mer (Ismer) de Rimouski, dans le cadre d'un échange universitaire, pour prélever des échantillons du benthos, ensemble des organismes aquatiques vivant dans les fonds marins. "J'examine et je trie ce qu'on a rapporté du dernier "carottage à boîte", qui récupère des sédiments à detrès grandes profondeurs", explique-t-elle en retirant délicatement de cette boue arctique de drôles de bestioles, gastéropodes fragiles et transparents, étoiles de mer, oursins, anémones, crevettes et autres étranges invertébrés. Noémie en plonge certains dans le formol, en congèle d'autres. "Il y a quelques semaines, en mer de Beaufort, les fonds étaient si riches qu'on a travaillé soixante-douze heures nonstop !" Achaque mission, de nouvelles espèces sont découvertes...  LExpress.fr, Arctique: la fin de l'état de glace - L'Express
  • 2 L’adjectif benthique dérive de benthos et s’emploie pour préciser qu’une espèce vit dans la zone de fond marin, soit à proximité du fond (organismes vagiles), soit directement sur le substratum (épibenthique), soit même dans celui-là (endobenthique). Cf https://fr.wikipedia.org/wiki/Benthos , Eléments d’alerte face à la découverte de pétrole et de gaz au Sénégal | Lequotidien Journal d'informations Générales
  • Certains paramètres montrent des signes d’amélioration mais globalement l’état écologique de l’étang de Berre reste dégradé. C’est le cas pour les points vitaux que sont le peuplement animal des vases, ce qu’on appelle le « benthos », et le développement des herbiers de zostères. Ces plantes aquatiques structurent le milieu, lui apportent de l’oxygène, stockent l’azote. Il faut cependant pondérer. Après le début de la réduction des rejets fin 2005, la salinité s’est stabilisée. Forcément des peuplements qui étaient soumis aux fortes chutes de salinité, notamment les moules, ont pu devenir pérennes. Des apports en limon plus faibles ont aussi permis d’avoir une eau plus transparente. Il semblerait dix ans après que cela profite aux herbiers de zostère. On observe une progression d’année en année sur les secteurs où l’on avait des « reliques », mais on part de très loin. Il faut savoir que ces herbiers ont couvert jusqu’à 6000 hectares. On en était à environ 0,3 hectare dans les années 2005, soit 20 000 fois moins ! Aujourd’hui les surfaces couvrent plusieurs hectares. Marsactu, [Au bord de l'étang] Propre mais inhabité, appelez le plutôt "la piscine" de Berre | Marsactu
  • Certains adeptes du Drop Shot obtiennent aussi de bons résultats en modifiant leur présentation. Ils nouent simplement un tube monté d’une tête de plomb à l’extrémité du fil et un crochet bien aiguisé, spécialement conçu à cet effet, un peu plus haut. Ils accrochent une imitation de sangsue, de petit mené ou de ver par la partie frontale, en introduisant le petit hameçon de part en part. Le tube, qui sert alors de lest, déplace le benthos qui repose au fond et, tout doucement, au-dessus de ce spectacle invitant, une autre offrande se dandine et sautille. Le Journal de Montréal, La meilleure offrande | Le Journal de Montréal

Traductions du mot « benthos »

Langue Traduction
Anglais benthos
Espagnol bentos
Italien benthos
Allemand benthos
Portugais bentos
Source : Google Translate API

Benthos

Retour au sommaire ➦

Partager