La langue française

Bénard, bénarde

Sommaire

  • Définitions du mot bénard, bénarde
  • Étymologie de « bénard »
  • Phonétique de « bénard »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bénard »
  • Traductions du mot « bénard »
  • Synonymes de « bénard »

Définitions du mot « bénard, bénarde »

Trésor de la Langue Française informatisé

BÉNARD, ARDE, adj. et subst. fém.

TECHNOL. (serr.)
A.− Emploi adj. [En parlant d'une serrure] Qui peut s'ouvrir aussi bien de l'extérieur que de l'intérieur. L'ensemble de ces fermetures portait le nom général de « frémures ». Ces serrures ne s'ouvraient pas à clé, exclusivement au dehors; certaines, qui correspondent à nos serrures, pène dormant, sont appelées « treffières ». D'autres, « bénardes » avaient deux entrées et leur nom a subsisté jusqu'à nos jours (F. Fillon, Le Serrurier,1942, p. 21).
Clef bénarde. Qui est non forée et qui s'adapte spécialement sur la serrure bénarde. L'infaillible coup d'œil de Gonzague avait noté clef bénarde, rainure à gauche, six dents en escalier (H. Bazin, Le Bureau des mariages,1951, p. 81).
Rem. Attesté dans cet emploi par la plupart des dict. gén. du xixeet xxes.; cf. en outre Chabat 1881, Jossier 1881; Ac. 1932 considère l'assoc. syntagmatique serrure bénarde comme une appos. de deux subst. (infra).
B.− Subst. fém. Bénarde. Serrure à clef non forée, qui peut s'ouvrir des deux côtés de la porte.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. dans cet emploi; cf. en outre Jossier 1881, Barb.-Cad. 1963, Mots rares 1965.
Prononc. : [bena:ʀ], fém. [-aʀd]. Étymol. et Hist. 1442 serrure bernarde « serrure dont la clef n'est pas forée et qui peut s'ouvrir des deux cotés » (Lit. remiss. in Reg. 176, ch. 191 dans Du Cange, s.v. Bernarius : Icelle Marion s'en coury a l'uis, qui fermoit a serrure bernarde et l'ouvry); 1694 bénarde (Corneille). Issu, p. ext. de sens, de l'adj. fr. bernard « sot, niais » (lui-même dér. de Bernard, nom de l'âne dans le Roman de Renart), cette serrure étant considérée comme une mauvaise serrure.

Wiktionnaire

Adjectif

bénard

  1. (Vieilli) Se disait d’une serrure qui peut s’ouvrir aussi bien de l’extérieur que de l’intérieur et de la clé qui correspond.
    • La serrure bénarde s’ouvre et se ferme à clef des deux côtés, tandis que la serrure ordinaire ne s’ouvre de cette manière que d’un seul côté. La serrure bénarde convient aux appartements pour s’enfermer en dedans. Elle peut être à demi-tour, tour et demi et double tour. — (Armand Demanet, Cours de Construction, professé à l’École militaire de Bruxelles, Bruxelles : chez Delevingne & Callewaert, 1850, part. 5, p. 181)
    • La figure que nous donnons ici représente la clef dans la position indiquée, la tige étant coupée. Cette serrure est, de plus, à clef bénarde : elle n’a pas de bouterolle. — (Pierre Chabat, Dictionnaire des termes employés dans la construction , Paris : chez Veuve A. Morel & Cie, 1876, vol. G-Z, p. 1281)

Nom commun

bénard \be.naʁ\ masculin

  1. (Argot) Pantalon.
    • Quand elle a repris ses esprits et moi mon bénard, nous échangeons quelques baisers et reprenons la conversation. — (Frédéric Dard (San-Antonio), Le Secret de Polichinelle, Fleuve Noir, 1958, page 74)
    • Il se demandait aussi pourquoi il avait des difficultés pour sortir de l’avion. Il a pas pensé, sur le moment, que c’était son bénard qui traînait par terre, il croyait que c’était une crampe. — (Pierre Danton, 500 000 Noirs marrons, éd. Robert Laffont, 1974, p. 41)
    • Il pionce avec son cheval dans son lit à baldaquin, découpe ses pages en rondelles et fout carrément le feu à son bénard au « bal des Ardents » en voulant, disait-il, « allumer son tison pour les gentes demoiselles » ! — (Pierre Perret, Les Grandes Pointures de l’Histoire, éd. du Cherche-Midi, 2015)

Nom commun

bénarde \be.naʁd\ féminin

  1. Serrure qui peut s’ouvrir des deux côtés de la porte.
    • La nuit va bientôt tomber, je vais revenir vous chercher et on pourra déclore la bénarde.
      — Ah bon ? fit Keith.
      — Oui. Avec une épingle à cheveux. Je sais que c'est possible parce que je l'ai lu des centaines de fois.
      — (Terry Pratchett, Le fabuleux Maurice et ses rongeurs savants, traduction française de Patrick Couton, 2014, chap. 5)
  2. (Par extension) Clé propre à cette serrure.
    • La clé a remué. Une grande clé qui tourne bien, très longue, à double voûte, en forme de bénarde. Il se rappelle bien cette bénarde, à panneton large bien travaillé ; […]. — (Michel van Schendel, Il dit, L'Hexagone, 2008, p. 50)

Forme d’adjectif

bénarde \be.naʁd\

  1. Féminin singulier de bénard.

Nom commun

bénarde \be.naʁd\ féminin

  1. Serrure qui peut s’ouvrir des deux côtés de la porte.
    • La nuit va bientôt tomber, je vais revenir vous chercher et on pourra déclore la bénarde.
      — Ah bon ? fit Keith.
      — Oui. Avec une épingle à cheveux. Je sais que c'est possible parce que je l'ai lu des centaines de fois.
      — (Terry Pratchett, Le fabuleux Maurice et ses rongeurs savants, traduction française de Patrick Couton, 2014, chap. 5)
  2. (Par extension) Clé propre à cette serrure.
    • La clé a remué. Une grande clé qui tourne bien, très longue, à double voûte, en forme de bénarde. Il se rappelle bien cette bénarde, à panneton large bien travaillé ; […]. — (Michel van Schendel, Il dit, L'Hexagone, 2008, p. 50)

Forme d’adjectif

bénarde \be.naʁd\

  1. Féminin singulier de bénard.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « bénard »

  • (Adjectif) Selon le CNRTL, viendrait peut-être de bernard, ancien adjectif signifiant « sot, niais » et lui-même dérivé de Bernard, nom de l’âne dans le Roman de Renart, cette serrure étant considérée comme une mauvaise serrure.
  • (Nom) Du nom d’un tailleur parisien, Auguste Bénard, qui créa vers 1876 un style de pantalons « à la mode des voyous » serrés au genou et larges sur le pied dits « pantalons à la Bénard ». — (Dictionnaire de l’argot français et de ses origines Larousse 1999)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bénard »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bénard benar

Évolution historique de l’usage du mot « bénard »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « bénard »

Langue Traduction
Anglais bénard
Espagnol bénard
Italien bénard
Source : Google Translate API

Synonymes de « bénard »

Source : synonymes de bénard sur lebonsynonyme.fr
Partager