Bavoter : définition de bavoter

chevron_left
chevron_right

Bavoter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BAVOTER, verbe intrans.

A.− [En parlant d'un nourrisson] Articuler des sons informes tout en bavant (cf. M. Pagnol, Le Château de ma mère, p. 161 dans Rheims 1969).
B.− Fam. Tenir des bavardages ineptes. Synon. de bavasser, bavacher :
1. Il y a, là-dedans, des villages sombres, dans des vergers de pruniers. Des villages qui ont leur conteur comme on a son garde champêtre et son facteur. C'est dans le jour parfois un savetier, parfois un charron, parfois un simple qui bavote doucement, à l'ombre, à longueur de sieste. Giono, Manosque des plateaux,1930, p. 28.
2. Il se met rarement en colère. Il gronde, il grommelle, il bavote et se lamente. G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Les Maîtres, 1937, p. 112.
Rem. On rencontre dans la docum. 2 dér. a) Bavotement, subst. masc. Bavardage inepte, incohérent. Les ânonnements et les bavotements de l'auto-suggestion collective (Montherlant, Les Olympiques, 1924, p. 228). b) Bavoteux, subst. masc., arg. Bavard inepte. C'est une bouilloire à bavoteux, leur zone papotarde (Le Pilori, 7 févr. 1941).
1reattest. 1930 (supra ex. 1), mais bavotement (1924, Montherlant, Les Olympiques, p. 228) suppose déjà bavoter, qui provient sans doute des dial. de l'Ouest (cf. FEW t. 1, s.v. baba); dér. de baver*, suff. -oter*. [bavɔte]. Fréq. abs. littér. : 2.

Bavoter : définition du Wiktionnaire

Verbe

bavoter \ba.vɔ.te\ intransitif, ou parfois transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Baver un peu.
    • Ce pompeur de biberons commençait à bavoter des sons informes, auxquels elle répondait de vraies paroles pour nous faire croire qu’il avait dit quelque chose. C’était un spectacle navrant. — (Marcel Pagnol, Le château de ma mère, 1958, collection Le Livre de Poche, pages 197-198)
    • La petite Bodil, couchée à plat ventre à côté de l’arbre de Noël, bavotait et gargouillait tandis qu’Asa Torell, accroupie par terre, jouait avec le bébé. — (Maj Sjöwall et Per Wahlöö, Le policier qui rit, traduction de Michel Deutsch, chapitre 28)
  2. (Péjoratif) Raconter des médisances.
  3. (Ironique) Murmurer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bavoter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bavoter bavɔte play_arrow

Images d'illustration du mot « bavoter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bavoter »

Langue Traduction
Corse zingi
Basque esamesak
Japonais ゴシップ
Russe слухи
Portugais fofoca
Arabe ثرثرة
Chinois 八卦
Allemand klatsch
Italien pettegolezzo
Espagnol chisme
Anglais gossip
Source : Google Translate API

Synonymes de « bavoter »

Source : synonymes de bavoter sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires